7ème Edition du Forum de Bamako : IHEM s’engage pour un forum conséquent

0

Après les débats de la 6ème édition sur le thème : quelle Afrique en 2025 ? l’IHEM (Institut des Hautes Etudes en Management) fidèle à sa démarche, qui est de susciter la réflexion, la discussion entre différents acteurs a initié pour la 7ème édition un thème du moins d’actualité : l’intégration africaine. La cérémonie d’ouverture de la 7ème édition du forum de Bamako a eu lieu hier à l’hôtel de l’Amitié sous la présidence du Premier ministre Chef du gouvernement M. Ousmane Issoufi Maïga, et les travaux prendront fin aujourd’hui 16 Février 2007.

Dans le souci du partage des connaissances et l’enrichissement mutuel, deux jours durant, décideurs, cadres, intellectuels, universitaires africains, syndicalistes et représentants de la société civile, acteurs politiques et technocrates d’Europe, débattrons sur les grands enjeux de l’Union Africaine. Le forum de Bamako est, certes un espace ouvert de débats et d’échanges, mais c’est également un lieu de prise de position pour les cadres africains et leurs amis d’autres continents, tous soucieux du devenir du continent africain.

M. Abdoulaye Coulibaly, Président Directeur Général de l’IHEM dira dans son discours introductif ceci : « il s’agit dès lors pour nous, au cours des deux jours durant lesquels nous allons explorer cette thématique, de la dépoussiérer, d’en évaluer les différents enjeux (sociaux, politiques, économiques, culturels, etc.), d’en appréhender la dynamique dans ses dimensions historiques et prospectives… un mot particulier à mon ami Jean Minot qui encore une fois, a fait venir au Mali un réalisateur pour l’organisation d’un débat télévisé qui aura lieu le vendredi à 18 h30 à l’hôtel Salam. Notre fidèle ami, Thierry Perret toujours présent au Mali lors des grands évènements est encore là, cette fois-ci comme animateur de l’émission DEBAT AFRICAIN. Il organisera ici à Sofitel deux débats, l’un sur le thème de l’intégration, l’autre sur la politique au Mali ».

A l’ouverture de la séance du forum, le Premier ministre, Ousmane Issoufi Maïga a souligné que le Mali est prêt à céder tout ou partie de son territoire pour la consolidation de l’Union Africaine. Le Mali faisant frontière avec 7 pays africains, prône l’intégration Africaine pour que la bataille pour le développement africain puisse s’inscrire dans une réalité. De ces débats de l’IHEM naîtront des scénarios de développement des pays africains. En ce sens que le thème de cette 7ème édition s’inscrit dans une dynamique de prise en charge des difficultés affectant la vie et l’environnement des africains, a-t-il conclu.

Ténéko KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER