Meeting de soutien au Cnrdre : Le MP22 salut le courage de la junte

2

Ce samedi 31 mars s’est tenu au stade du 26 mars un meeting organisé par les pro putschs c’est-à-dire le Mouvement Patriotique du 22 Mars (MP22).
Devant les jeunes, visiblement satisfaits du coup d’état, les organisateurs sont passés pour témoigner de leur soutien à la junte. On pouvait noter sur les banderoles, des slogans hostiles au régime d’Amadou Toumani TOURE : ATT abas ! On ne veut plus la démocratie de façade, que la CEDEAO nous aide à gérer la crise du Nord au lieu de nous imposer un embargo ! Vive le CNRDRE ! Etc.
Entre 10 heures et Midi les membres du MP22 se sont succédés au plancher. Chacun a salué le courage de la junte militaire qui a renversé le pouvoir d’Amadou Toumani TOURE, le 22 mars dernier.
Ainsi, selon la représentante des femmes du mouvement, le Professeur Rokia SANOGO, ce coup d’état est un courage sociopolitique et militaire, un sursaut national salutaire. Elle appelle le CNRDRE à la lutte pour le redressement de la démocratie. Ce coup d’état, selon elle, permettra de défendre les valeurs de la révolution de 1991. Le professeur a, par ailleurs, invité les jeunes à soutenir le CNRDRE dans sa mission de sauvegarde et de redressement de la démocratie.
Boncana MAIGA, quant à lui, atteste que ce coup d’état est démocratique car, estime-t-il, le Mali n’était pas démocratique sous le régime d’ATT. Donc la CEDEAO doit soutenir les Maliens au lieu de soutenir le Président sortant qui de surcroît  est désavoué par le plus grand nombre de la population.
Pour boucler la boucle le Docteur Oumar Mariko, le seul opposant au régime déchu, sous les ovations d’un public acquis à sa cause, a détaillé les tares d’un régime gangrené par la corruption, le népotisme et le laisser-aller.
Enfin, après avoir salué le courage des putschistes, il s’est dit ouvert et disponible à travailler avec eux.
Abou BOLOZOGOLA,

Stagiaire
Les religieux au stade omnisports modibo Keïta
Prière et souscription au dialogue pour sortir de la crise
Les leaders religieux du Mali ont tenu un grand meeting ce samedi 31 mars 2012 au stade Omnisports Modibo Kéita de BAMAKO pour la paix mais surtout pour sortir rapidement de la crise que connaît aujourd’hui notre pays. A cette occasion, ils ont fait une déclaration commune devant plus de  20.000 personnes.
Le Haut conseil islamique du Mali, l’Eglise catholique et l’Association des groupements d’églises et missions évangéliques protestantes, qui sont les organisateurs de ce rassemblement ont exhorté les Maliens à la sagesse et au calme pour un apaisement du climat social.
Pour cette occasion, le Président du HCI (Haut conseil islamique) Mahmoud Dicko, l’Archevêque de Bamako Monseigneur Jean Zerbo, Pasteur Daniel Coulibaly étaient entourés pour la circonstance entre autres de Chérif Ousmane Madani Haïdara, Mody Sylla, Mamadou Diamoutani. Et puis une foule nombreuse de religieux ayant fait le déplacement afin d’être des témoins oculaires.
Le stade omnisports portant le nom du 1er Président malien Modibo Kéïta est un stade mythique situé au flanc de la colline de l’hôpital du point G. C’est à cet effet qu’il a servi de cadre pour cette déclaration commune très importante des leaders religieux.
Alors, au vu de la gravité de la situation sécuritaire et institutionnelle du pays depuis un certain temps, les religieux, soucieux de la préservation de l’intégrité territoriale, de l’unité nationale et de la cohésion sociale ; étant convaincus de la nécessité d’un dialogue entre toutes les composantes de la société malienne et également de la nécessité de la consultation du peuple pour et par lequel des actes seront posés ont « exhorté les Maliens de l’intérieur et de l’extérieur à la retenue, à la sagesse et au calme pour un apaisement du climat social ». Ils demandent alors aux acteurs politiques et sociaux de « privilégier le dialogue comme outil de négociation et de résolution de la crise ». A cet effet, ils invitent la classe politique, dans ces configurations, «à mettre l’intérêt supérieur de l’Etat au-dessus de toutes autres considérations et enjeux de pouvoir.»
Aux pays voisins et aux partenaires du Mali, ils demandent «d’accompagner et de soutenir les efforts entrepris par les Forces Vives de la Nation notamment pour la résolution de la crise au Nord». A ce dessein, ils ont « invité la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) en particulier et la communauté internationale en général à privilégier la concertation pour une solution négociée de sortie de crise».
Au CNRDRE, ils exhortent «à convenir avec l’ensemble des forces vives de la Nation d’un programme de transition assorti d’un chronogramme précis et incompressible de gestion de la crise». Pays d’hospitalité légendaire, le Mali ne peut pas rejeter son hôte. Ainsi, ils ont présenté aux hôtes et amis, aux partenaires techniques et financiers et à la communauté internationale les excuses du peuple.
Le rassemblement s’est déroulé sans incident majeur, seules quelques personnes tombées par l’intensité du soleil. Sinon, la protection était assurée par la police et quelques gardes.
Notons que musulmans et chrétiens étaient en communion pour la défense de la patrie. Ce meeting a permis aux uns et aux autres de savoir que force doit rester au seul Mali qui doit être mis au devant de tout. Aussi que la jeunesse ait ses propres convictions. Alors, que Dieu sauve notre Patrie !
B. DABO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. je donne un conseil aux membres du CNRDRE de tout faire pour quitter le pouvoir tout de suite, car le peuple malien a beaucop souffert, et il en souffres de plus, avec cet Ambargo ce le peuple qui va souffrire, ni les responsables des parties politques, ni Toi SANOGO,ni les Oumar MARIKO, CHEICK O.SISSOKO, SOMAILA CISSE, DJONKOUNDA TRAORE, IBK,Abdoulaye Garba TAPO,SOUMANA SACKO,et J’en passe.c’est le pauvre citoiyen qui recoltera les consequances
    prenez le sence de la raison, dignité , pour remettre ce pouvoir comme la constitution malienne prevoie, le temps est mal choisi pour joueur avec le feu,un pays ne peut pas marche seul.
    A cause de dieu le tout puissant ceder ce pouvoir, nous mourrons tous un jour……
    tu as vu pendant dix jours le pays est bouleverse, bafoue,humilie.
    personne n’est éternel sur cette terre, MODIBO KEITA a fait son tepms, MOUSSA TRAORE, AOK. ATT………….mais le MALI RESTE
    VIVE LE MALI

  2. Mp22, foutez nous la paix le pays est en guerre plus de place pour l’opportunisme

Comments are closed.