Commune Rurale de BAYA : Le maire s’offre un « mandat divin »

    0

    Minamba Doumbia, maire de la Commune de Baya, serait à la base de troubles dans sa circonscription. Soucieux de l’avenir de leur localité, des conseillers exigent son départ avant qu’il ne soit trop tard.rn

    La Commune rurale de Baya se trouve dans la région de Sikasso, préfecture de Yanfolila, sous-préfecture de Kangaré. A l’issue des élections communales de 2004, la population de Baya a élu 17 conseillers pour la mise en œuvre des actions de développement économique, social et culturel de leur localité. Conformément à la loi, ces conseillers ont à leur tour mis en place un bureau communal dirigé par Minamba Doumbia.

    rn

    Cette confiance portée sur M. Doumbia s’est avérée être une erreur grossière qui, selon des conseillers, risque de devenir une sérieuse entrave à la mission qui leur est dévolue si elle n’est pas résolue à temps. M. Doumbia a, après son installation, commencé à rejeter toute collaboration et transparence avec le bureau et le conseil communal au motif que c’est le bon Dieu qui l’a élu maire et non pas la population, encore moins une quelconque coalition politique.

    rn

    Il s’est ensuite attaqué à la dislocation du tissu social de la Commune en mettant non seulement les habitants du même village dos-à-dos, mais aussi en créant la discorde entre différents villages. Rappelé à l’ordre par certains de ces villages, M. Doumbia persiste.

    rn

    Comme si tout cela ne suffisait pas, il s’est attaqué aux femmes en s’opposant à la création de la coordination des associations féminines de Baya. Aussi, il a poussé le zèle jusqu’à insulter des conseillers en réunion du conseil.

    rn

    Malgré l’intervention du préfet de Yanfolila, M. Doumbia continue à saboter toutes les actions de développement négociées par ses conseillers. C’est dans cette optique que ses conseillers l’ont interpellé. Mais très imbu de sa personne, il affirme qu’il continuera à faire tout ce qu’il voudra jusqu”à la fin de son mandat divin.

    rn

    Les conseillers communaux de Baya exigent le départ de leur maire. C’est pour cette raison qu’ils ont récemment adressé une correspondance au ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales avec plainte contre M. Doumbia.

    rn

    Sidiki Doumbia

    rn

    (stagiaire)

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER