Fourniture de 60 véhicules au Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, une odeur nauséabonde : La société Djoum SARL proteste contre la procédure d’attribution du marché à CFAO-Motors

    0

    Suite à l’attribution au groupe CFAO MOTOR du marché d’Appel d’Offre N° 022/201 du mois de juillet 2010, relatif à la fourniture de soixante véhicules 4×4 station Wagon équipés pour le compte du Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales (MATCL), la Société Djoum SARL Commerce Général, proteste contre la procédure d’attribution  par les autorités de régulation des marchés et exige que lumière soit faite sur cette affaire qui n’est claire pour personne .Le patron de la société Djoum sarl Monsieur Bakary Diakité l’a fait savoir à la presse le lundi 01 novembre 2010 à la Maison de la Presse.

    De quoi s’agit-il exactement ? 

    Le ministère de l’administration territoriale et des collectivités locales dans son souci d’équiper les cercles en véhicules adaptés, a lancé un Appel d’Offre N°022/201 au mois de juillet 2010. Un Appel d’Offre relatif à la fourniture de soixante (60) véhicules 4X4 station Wagon équipés de R A C plus GPS.

     

    Comme quatre autres sociétés de la place à savoir (la société Cheicknè Sylla, CERA-Mali, CFAO-Motors et Wad Motor), la société Djoum SARL a postulé pour l’acquisition de ce marché de livraison de 60 véhicules 4X4 au MATCL.

    Dans leur formulaire d’Offre adressé au MATCL en date du 21 juillet 2010, la société Djoum SARL postule pour  fournir et  livrer soixante véhicules 4X4 Wagon équipés conformément au dossier d’appel d’offre ouvert pour la somme de Un Milliard huit cent trente un millions huit cent mille francs CFA Toutes Taxes Comprises (1 831 800 000 FCFA TTC) dans un délai de 50 jours et une caution de 52 500 000 FCFA (Bank Of Africa).

     

    Quant aux autres soumissionnaires, les offres de livraison s’élèvent : pour la société Cheicknè Sylla à 2 619 600 000 FCFA. Caution 65 490 000 FCFA (BMS) et un délai de livraison de 30 jours. Au niveau  de CERA-Mali, l’offre était de 2 597 100 000 FCFA, délai 60 jours et une caution de 65 000000 FCFA (Bank Of Africa). Le groupe CFAO Motors offre 2 154 000 000 FCFA, délai de livraison 60 jours et une caution de 57 000 000 FCFA (BICIM). Quant à Wad Motors, l’offre s’élevait à 2 173 714 860 FCFA, délai 60 jours et la caution est de 60 000000 FCFA (BRS).

    De toutes ces offres, l’offre évaluée la moins disante est bien celle de la société Djoum SARL.

     

    Hors, il est dit dans le dossier d’Appel d’Offre à la référence aux IS attribution du marché page 31 que « Le marché sera attribué au candidat dont l’offre est évaluée la moins disante ».

     

    La société Djoum sarl  a été  surprise, de voir le marché  attribué au groupe CFAO Motors dont l’offre s’élève à 2 154 000 000 FCFA, délai de livraison 60 jours et cela dans des conditions qui ne respectent pas les règles de la procédure selon Bakary Diakité son PDG.

    En plus du fait que le marché n’ayant pas été attribué à l’offre la moins disante, Djoum SARL dénonce la procédure d’attribution qui serait passée sous secret.

     

    Selon les explications du Directeur Général, M. Bakary Diakité, le marché serait secrètement attribué à CFAO Motors depuis le 09 Août 2010, mais c’est seulement le 08 octobre 2010 que la décision a été annoncée lors d’un Conseil des Ministres. Et tout cela sans en aviser les quatre autres soumissionnaires soit deux mois et 15 jours de silence suspect. Pourtant dans les normes, les candidats doivent être informés 15 jours seulement après l’ouverture des plis. Tel n’a pas été le cas jusqu’au 08 octobre 2010 date d’attribution du marché à CFAO Motors.

    Ainsi, pour plus d’éclaircissement, Djoum SARL a donc saisi le 11 octobre 2010, l’Autorité de Régulation des Marchés Publiques et des Délégations de Services Publics.

    Dans cette correspondance, la société Djoum SARL proteste pour plusieurs raisons à savoir : le respect du contenu du dossier d’Appel d’Offre qui dit que le marché sera attribué au candidat dont l’offre est évalué la moins disante ; mutisme du DAF du MATCL sur les suites données au marché 15 jours après l’ouverture des plis et enfin, par conséquent la société Djoum SARL porte plainte contre la société CFAO Motors.

    Cette demande de requête a été purement et simplement rejetée par l’Autorité de Régulation au motif qu’elle n’est pas dans le délai et que la plainte contre CFAO Motors est sans fondement.

     

    Face à cette situation qui dégage une odeur nauséabonde, la Société Djoum SARL exige des éclaircissements sur son élimination  et souhaite que les plus hautes autorités s’impliquent pour que justice soit faite et qu’elle rentre dans ses droits car elle n’entend pas croiser les bras face à l’injustice et à la corruption.

    Affaire à suivre !

     

                                                     Daouda KONATE

     

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER