Par la faute de Niamey Keita : Nara a fêté la JNP dans l’obscurité

    0

    Le Mali est devenu un pays de laisser-aller, un pays où est appliquée la loi de la jungle, celle du plus fort. Sa maison de Nara privée d’électricité pour non paiement de factures, Niamey Kéita directeur général de la police, fait arrêter les responsables de la société qui fournit Nara en électricité.

    Le cinquantenaire oblige, cette année, la journée internationale de la population a été célébrée au Mali, à Nara où est né Modibo Kéita premier président du pays. Organisé par la direction nationale de la population, ont pris part à cet événement les ressortissants de Nara, les hautes personnalités du pays dont les autorités de la région de Koulikoro.

    Niamey, le «ATT» de Nara

    En effet, l’EDM ne servant pas Nara, des particuliers ont monté leur projet initié par M. Sidibé et l’ont soumis au financement de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER). Les besoins de la localité en électricité sont ainsi couverts grâce au projet dirigé par M. Sidibé qui n’a eu aucun problème et s’entend bien avec la population.

    Niamey également natif de Nara y a construit une maison en dur, depuis le branchement de laquelle à nos jours, semble-t-il, «le policier en chef» n’a jamais daigné contrôler sa facture d’électricité à fortiori de payer. Or, le non paiement de deux factures cumulées entraîne la suspension de la fourniture d’électricité et l’enlèvement du compteur. Cette règle est connue de tous.

    Après avoir constaté que Niamey consomme l’électricité sans payer, M. Sidibé responsable de la société en question s’est vu obliger de lui en couper la fourniture. Ce qui fut considéré par le contrôleur général comme un crime odieux. Il donna instruction à la police de Nara d’arrêter les responsables de la société. Ces arrestations ont du coup occasionné la coupure de l’électricité à Nara pendant 72 heures. A noter qu’en vue d’amoindrir les dépenses de la journée internationale de la population à Nara, la directrice nationale de la population Mme Sidibé Fatoumata Dicko était hébergée chez Niamey Kéita. Jusqu’au moment où nous mettions cet article sous presse, la localité était privée de courant par la faute de l’extravagant Niamey Kéita.

    A signaler qu’en prélude à l’évènement, l’omnipotent Niamey Kéita s’est rendu à Nara le vendredi 9 juillet 2010.

    Kady Théra

    [email protected]

     

    Commentaires via Facebook :