Qui en veut à l’hôtel « Le Milano » ?

    0

    En complicité avec un ex-aventurier de retour au bercail, après plusieurs années passées en République de Côte d’Ivoire, le sieur Mohamed Diallo veut obtenir, par tous les moyens, la fermeture d’un hôtel, notamment «Le Milano », situé aux alentours du Stade du 26 mars, à Yirimadio. Pour parvenir à leur fin, Bakary Doumbia, qui serait en train d’agir sous le couvert d’un certain Mohamed Diallo, neurologue à l’Hôpital Gabriel Touré, après moult tentatives sans succès, tant à la justice qu’auprès des autorités communales et administratives, veut jouer sur le sentiment des religieux.

     

    En totale contradiction avec la vision du Président de la République, Amadou Toumani Touré, qui ne cesse de promouvoir l’emploi des jeunes, les deux hommes ont juré de fermer cet Hôtel qui ne dérange pourtant personne dans le quartier.

     

    Récemment, le Premier ministre a failli être roulé dans la farine par les sieurs Mohamed Diallo et Bakary Doumbia. En effet, Mohamed Diallo serait parti prendre des photos de femmes de nuit aux abords de l’auto gare de Sogoniko, avant d’aller présenter ces photos au chef du gouvernement, tout en lui faisant savoir que ces femmes de nuit sont hébergées au sein de l’hôtel « Le Milano ». Ces femmes dérangent le sommeil des paisibles populations du quartier, aurait-il soutenu.

     

     

    En bon policier et stratège en enquêtes, le Premier ministre aurait saisi le ministère de l’Artisanat et du tourisme. Ainsi, une équipe d’enquêteurs fut mise sur pied pour éclairer cette situation. Mais les résultats fournis par ces enquêteurs ont prouvé des arguments contraires aux propos tenus par Mohamed Diallo et son acolyte Bakary Doumbia. En effet, l’hôtel « Le Milano » est et demeure l’un des hôtels les plus calmes de la capitale.

    Auparavant, les deux complices avaient failli embobiner les religieux du quartier contre le gérant de l’hôtel « Le Milano », Modibo Coulibaly. Heureusement que ces religieux ont  vite compris l’intention de Mohamed Diallo et son complice qui veulent à tout prix obtenir la fermeture de cet hôtel.

    Tout serait parti de Mohamed Diallo, dont la cour est séparée de l’hôtel « Le Milano » par une rue. Pour atteindre son objectif, il a approché le sieur Bakary Doumbia dont la cour est contiguë au dit hôtel. Après moult tentatives sans succès, les deux hommes auraient fait savoir à des voisins que l’affaire, qui est aujourd’hui pendante devant la Cour d’appel, serait bientôt réglée en leur faveur. Ils auraient ajouté que la Justice n’a besoin que d’argent pour donner raison à celui qui « banquera » le plus. Une façon de dire que la Justice malienne est corrompue.

    Pourtant, le sieur Mohamed Diallo et son complice Bakary Doumbia oublient certainement la rigueur affichée par les dirigeants actuels de la justice malienne.

     

    De son côté, le gérant de l’hôtel « Le Milano », qui a préféré se taire, a déclaré qu’il est derrière la loi et qu’il a confiance en la justice de son pays !

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER