Un imam en République de Guinée suspendu à cause de sa langue (vidéo)

    4

    Les autorités religieuses de la ville de Kankan, en République de Guinée, ont sanctionné un imam pour avoir dirigé une prière dans une langue autre que l’arabe, suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux. L’imam a affirmé ne rien regretter, considérant que «Dieu comprend toutes les langues».

    Un imam de la ville de Kankan, dans l’est de la République de Guinée, a été sanctionné par la ligue islamique régionale pour avoir dirigé durant le ramadan une prière surérogatoire dans la langue locale, le malinké, au lieu de la langue arabe. Une vidéo de la prière en question a été largement diffusée sur les réseaux sociaux.

    ​Dans un communiqué, la ligue islamique régionale de Guinée annonce que l’imam Nanfo Ismaël Diaby «est suspendu de toutes ses activités religieuses». «L’intéressé ne doit faire ni des prières, ni de prêches, ni d’interprétation du saint Coran dans aucune mosquée de la région administrative et des lieux de cérémonies religieuses de Kankan, jusqu’à nouvel ordre», précise la note.

    ​Dans un entretien accordé au site Africaguinee.com, M.Diaby affirme avoir commencé à prier dans la langue malinké depuis plusieurs décennies, précisant qu’il continuera à le faire malgré la sanction prise contre lui.

    «J’ai commencé la prière en malinké depuis 1997. J’enseigne le N’ko [malinké, ndlr] et j’ai prié avec mes apprenants et amis. C’est donc certains d’entre eux qui m’ont proposé de prier le Laylat al-Qadr [la Nuit du destin correspondant à la 26e nuit du ramadan, ndlr] en N’ko», a-t-il détaillé. «Lors de la prière, quelqu’un est venu filmer et il a partagé sur Facebook pour faire la promotion de cette pratique», a-t-il fait savoir, soulignant n’avoir aucun regret car «Dieu comprend toutes les langues» a-t-il lancé.
    Selon des statistiques publiées en 2010 par le Pew Research Center, il y a 1,6 milliards de musulmans sur Terre, présents dans 49 pays, dont environ 322 millions dans les pays arabes, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.Dans la religion musulmane, les prières — notamment celles obligatoires — sont faites dans la langue arabe. Ceci est dû au fait que les docteurs en jurisprudence considèrent que les versions traduites du Coran, révélé en arabe au Prophète de l’Islam, ne peuvent être considérées comme la parole de Dieu. Cependant, rien dans le livre sacré n’interdit la prière dans une autre langue que l’arabe.

    Source: https://fr.sputniknews.com

    Commentaires via Facebook :

    4 COMMENTAIRES

    1. Hahaha…..donc l’imam Nanfo Ismaël Diaby et ses adeptes priaient en Bambara, pour ne pas dire en djoula ?!?!? Quelle bonne initiative de la part de Karamoko Diaby ! Je suis convaincu que Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa ne se seraient jamais transformés en terroristes ” longues barbes colorées, pentalons coupés” s’il priaient en Bambara, en Touareg ou en Peulh.
      Je soutiens Karamoko Diaby dans sa démarche, par contre il va falloir qu’il passe par des traducteurs professionnels.

    2. CE JOUR-CI EST AUSSI ARRIVÉ…!!!

      GÉNIAL TOUT SIMPLEMENT…!!!

      LE MANDÉN EST EN MARCHE, ET C’ EST VRAI SA TRAJECTOIRE N’ EST PAS LINÉAIRE…!!!

      ET NOUS DE L’ AVOUER: CELA APPARTIENT Á L’ HÉRITAGE DE SIEUR AHMED SÉKOU TOURÉ, L’ ENVIE DE LIBERTÉ INTELLECTUELLE ET SPIRITUELLE., DONC L’ ENVIE DE DIGNITÉ….!

      JE DIS BIEN HÉRITAGE, PAS GAIN RAPIDE, CAR LES HÉRITAGES S’ ACCUMULENT Á LA LONGUE, AVEC LE TEMPS, ET BOURGEONNENT AUSSI APRES UN LONG TEMPS.

      EN GÉNÉRAL, LE SOCLE DES HÉRITAGES VRAIS EST LA CONSCIENCE INDIVIDUELLE, ET LA CONSCIENCE COLLECTIVE AUSSI…

      DANS TOUTE L’ AFRIQUE DITE “FRANCOPHONE” Á TORT, CE QUE VOYONS ICI, NE POUVAIT SE PASSER QU’ EN GUINNÉE-CONAKRY : CAR SÉKOU TOURÉ , TOUT JUSTE APRES L’ INDÉPENDANCE, A MIS 26 ANS Á NETTOYER LA GUINNÉE DES TRAITRES, DES LARBINS DE TOUT BORD, ET DES TAS D’ INVERTÉBRÉS-HUMAINS….

      N’ OUBLIONS PAS AUSSI QUE LE N’KO , LA LANGUE DU MANDÉN, NOUS EST DIFFUSÉ DE LA GUINNÉE-CONAKRY….

      EN SOMME, LA GUINNÉE EST LA CONSCIENCE DU MANDÉN.

      LE DUO SÉKOU-MODIBO NOUS AURAIT FAIT ÉVITER LE LARBINISME MORTEL MODELE SOCIÉTAL QUE NOUS VIVONS DEPUIS 1968….

      ENFIN , J’ AURAIS PROPOSÉ Á NOTRE CHER ET RESPECTABLE IMAM, LE SAINT NANFO ISMAEL DIABY, DE NE PAS UTILISER LE MOT “ALLAH”, MAIS Á SA PLACE LE MOT “DANI-BA” (LA MERE CRÉATRICE ).

      NOTRE SAINT NANFO EST VRAI COCKTAIL-MOLOTOV-HUMAIN, PROPULSÉ, PAR LA GRACE DE NOTRE VRAI DIEU DANI-BA, SUR CETTE FOULE DE TERRORISTES-ISLAMISÉS-LARBINISÉS-SOUSHOMMES-AFFAIRISTES-MENTEURS-DÉGÉNÉRÉS NOMMÉE COMMUNAUTÉ MUSULMANE EN TERRE DES NOIRS.

      SEULE LA SÉMANTIQUE, LE SENS, D’ UN MESSAGUE IMPORTE , ET PAS SA FORME GRAPHIQUE OU SONORE.

      LA FORME GRAPHIQUE OU SONORE D’ UN MESSAGE EST FONCTION DE LA CULTURE, ET LA CULTURE EST L’ EXPRESSION DE LA DIVERSITÉ, LA DIVERSITÉ EST NATURELLE ET VIENT DU TOUT PUISSANT DIEU.(DANI-BA, JAHVE, ALLAH, …)

      TOUTES LES TENTATIVES D’ UNIVERSALISATION DE LA FORME GRAPHIQUE ET SONORE DE LA COMMUNICATION DES HUMAINS AVEC LE DIVIN SE SONT SOLDÉES PAR DES MASSACRES HUMAINS ET DES VIOLATIONS GRAVES, FLAGRANTES DU MESSAGE DIVIN.

      L’ ISLAMISATION DE L’ AFRIQUE A TUÉ 1000 FOIS PLUS D’ AFRICAINS QUE LA TRAITE DES NOIRS VERS L’ EUROPE ET L’ AMÉRIQUE.

      L’ ISLAMISATION A DÉNATURÉ L’ AFRIQUE ET LARBINISÉ L’ AMES DES AFRICAINS.

      QUE NOTRE DANI-BA VEILLE SUR NOTRE SAINT NANFO ISMAEL DIABY !!! AMON..! AMON..! AMON..!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here