Saisie de cannabis à Dakar dans un véhicule d’un Malien :Le chauffeur Soumaïla Koné arrêté par la police sénégalaise

0

Cela fait des mois que Soumaïla Koné âgé de 35 ans est en prison à Dakar. En mi-janvier 2011, lors d’un contrôle de véhicules, la police a découvert le cannabis abord de son véhicule. Est-il victime d’un piège à l’image de ses collègues chauffeurs des gros porteurs?

Exerçant le métier de chauffeur depuis une dizaine d’années, après deux années de chômage, Soumaïla Koné natif de Bougouni a pu décrocher ce boulot en décembre dernier. Il s’en est réjoui car tenaillé par la pauvreté. À son arrivée en mi-janvier dernier à Dakar (Sénégal), M. Koné est allé déposer des marchandises dans deux villes sénégalaises. Revenu avec le reste dans la capitale (Dakar), la police découvre du cannabis lors d’un contrôle dans la remorque dont il conduit. Depuis, il broie du noir.

Par contre, son patron un riche homme d’affaires reste peinard. Or, tout laisse à penser qu’il est probablement le cerveau de ce trafic de la drogue vers le Sénégal. Pour preuve, ces derniers jours, la police du Mali a réussi à Bamako deux jolis coups de filet contre les trafiquants du cannabis en partance pour le Sénégal. D’innombrables chauffeurs Maliens croupissent actuellement dans les prisons sénégalaises victimes d’une situation similaire à celle de Soumaïla Koné. Ils n’ont que leurs yeux pour pleurer.

Que peut faire l’ambassadeur du Mali au Sénégal pour ses compatriotes chauffeurs? Où se trouve le sens de son plénipotentiaire? Est-il au Sénégal pour protéger les Maliens ou par simple plaisir de vivre au pays d’Abdoulaye Wade? Le Mali n’ayant pas de port, les chauffeurs des gros porteurs ravitailleurs le pays. À ce qu’on sache, ceux-ci vivent de la sueur de leur front. Transportent-ils maintenant des produits illicites? Les autorités maliennes doivent s’impliquer à tous les niveaux pour lutter contre les trafiquants de la drogue et leurs complices.

Dognoumé Diarra

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER