10ème édition de la Foire d’exposition de Bamako : Une maturité confirmée

0

La foire commerciale biennale regroupe pendant deux semaines environ 300 exposants maliens et étrangers venus d’une vingtaine de pays.

C’est parti pour la 10ème édition de la Foire exposition de Bamako (FEBAK). L’ouverture a été présidée samedi par le Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé. La manifestation se déroule au Parc des expositions à Kalaban-Coura sur la route de l’aéroport de Bamako-Sénou. La cérémonie d’ouverture a réuni plusieurs personnalités dont les membres du gouvernement, des ambassadeurs et chefs d’organismes de coopération, des opérateurs économiques et patrons d’entreprises. Plus de 300 participants prennent part à cette foire commerciale biennale. Le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, Jeamille Bittar a rappelé que l’actuel site de la manifestation a été acquis grâce à l’accompagnement du président de la République. Cela après que le rendez-vous biennal se soit tenu pendant dix sur différents sites. La première édition de la FEBAK s’est déroulée sur la piste de l’ancien aéroport à Hamdallaye aujourd’hui ACI 2000. Elle a ensuite constamment changé de site jusqu’à l’affection de l’actuel espace à l’organisation de cette foire en 2003. Depuis, l’évènement a gagné en maturité pour acquérir une dimension internationale. Aujourd’hui, la FEBAK est devenue un des rendez-vous les plus attractifs du continent. Elle draine de grosses entreprises, tant du continent que d’ailleurs, intéressées par nos marchés.

Cette année, les participants sont venus d’Afrique, d’Europe, d’Asie, du Moyen Orient et d’Amérique. Cet engouement a rappelé, le président de la CCIM est une invitation à l’ensemble des membres de la commission d’organisation afin de faire de la FEBAK un lieu de rencontre fécond, riche et profitable tant pour les commerçants que pour les consommateurs. « Une foire commerciale est toujours une source d’intérêt majeur aussi bien pour les producteurs et vendeurs que pour les acheteurs. La diversité des offres et la variété des produits et services présentés font de cet événement une contribution appréciable au progrès économique et social des entreprises de notre pays, et même au-delà », a poursuivi Jeamille Bittar. Il a souligné que cette édition a lieu dans un contexte de crises à travers le monde. Les conséquences économiques et sociales de ces mutations et bouleversements sont loin d’être maîtrisées. « Face donc à de tels défis, il y a donc lieu de se serrer les coudes et de poser les fondements d’une nouvelle coopération plus durable, basée sur le commerce », a-t-il poursuivi.

Le ministre de l’Industrie, des Investissements et du Commerce, Mme Sangaré Niamoto Ba, dira qu’il est évident que seul un secteur privé structuré est capable de générer plus d’emplois et de contribuer efficacement à la création de richesses. Le succès maintes fois répété au fil des ans par la FEBAK est la preuve de ce dynamisme et de la volonté de notre secteur privé de créer, d’innover, de changer le visage de notre pays. Le ministre a saisi l’opportunité pour exhorter les acteurs économiques à plus de d’efforts et de persévérance pour réaliser davantage d’activités de production, de transformation et de commerce, afin d’atteindre les objectifs de croissance nécessaire pour faire reculer la pauvreté dans notre pays. Le Premier ministre, a félicité les organisateurs de l’événement pour la qualité du travail accompli surtout dans un contexte d’austérité à l’échelle mondiale. Après avoir procédé à l’ouverture officielle de la foire, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé a visité les stands pour encourager les exposants. Elle a invité nos opérateurs économiques à se tourner progressivement vers le secteur industriel, qui seul peut permettre le décollage rapide de notre économie. L’invitée d’honneur à cette 10ème édition est l’Inde, un pays dont les produits sont de plus en plus prisés par les Maliens. C’est dire alors que le Parc des expositions ne désemplira pas pendant les deux semaines que durera la foire.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER