Sahel : sortir du déni pour une gestion pragmatique de la crise sécuritaire !

19

La théorie du complot, autour de l’implication de la France dans la gestion de la crise sécuritaire au Sahel, continue d’alimenter les débats dans la plupart des États de cette région. Pourtant, il y a pire dans ces pays que la France. 

maliweb.net – Lors d’une formation des journalistes à Bamako, en début juillet 2021, le débat était houleux autour de la présence militaire française au Sahel. Occasion pour les uns de développer des théories du complot pour faire voir la main invisible de la France derrière la crise sécuritaire dans la région. Cela pour des raisons purement géostratégiques, soutiennent-ils. Et aux autres de doigter l’irresponsabilité des dirigeants ainsi que des peuples de ces pays, qui manqueraient à leurs devoirs.

La France, une invitée

À l’issue du sommet du G5 Sahel, vendredi 9 juillet 2021, le président français, Emmanuel Macron a pourtant rappelé, au cours d’une conférence de presse, que la France n’est pas dans la région du Sahel par gaîté de cœur. « Nous restons engagés au Sahel parce que cela nous est demandé par les États de la région », a-t-il déclaré. Et de préciser à ceux qui ont tendance à perdre de vue cette évidence que « La France n’a pas de mandat, encore moins de vocation, à rester engagée éternellement au Sahel ».

Le locataire de l’Élysée a souligné par la même occasion que cet appui continu de la France aux pays du Sahel a été sollicité à maintes reprises. Notamment lors des sommets de Pau et de Ndjamena, en janvier 2020 et en février 2021, et lors du sommet du G5 Sahel du vendredi 9 juillet 2021.

Ces sollicitations répétitives de l’appui de la France aux pays du Sahel, par les dirigeants de ces États, prouvent combien ces gouvernants sont en déphasage avec une large portion de leur population. Cette frange qui demande le départ de la France de leur territoire.

Au Mali, la fin de la présence militaire française au Mali est le combat du mouvement « Yèrèwolo Débout sur les Remparts ». Un mouvement qui regroupe des représentants de plusieurs associations de la société civile, duquel est membre un député au Conseil national de Transition (CNT) du Mali.

Dans cette polémique autour de la présence militaire française au Sahel, l’erreur qu’il ne faudrait pas commettre est de tomber dans le jeu des groupes armés terroristes (GAT). Des groupes qui ne cherchent qu’à essouffler ces États afin d’arriver à leur fin. Il est temps de procéder à une véritable autocritique au lieu de continuer à tenir les autres comme responsables des maux qui assaillent cette région.

Bonne gestion des dépenses publiques

Malgré la crise sécuritaire, le budget de la défense serait mal géré dans la plupart de ces États en crise. « Doit-on accuser la France aussi dans ces mauvaises gestions ? », s’interroge un journaliste, lors de cette rencontre de début juillet, des hommes de médias à Bamako.

Le « Rapport sur le contrôle a posteriori des marchés publics au ministère de la Défense » du Niger, a révélé que 76 milliards de francs CFA ont été détournés entre 2014 et 2019. Les surfacturations représentent 48,3 milliards de francs CFA et les montants pour le matériel non-livré à 27,8 milliards FCFA. En 2014, le Bureau du Vérificateur général du Mali n’a-t-il pas révélé, dans un rapport, des points de non-conformité portant notamment sur le choix de l’intermédiaire dans l’acquisition d’un aéronef ainsi que de certaines fournitures aux Forces armées maliennes (FAMa), notamment de matériels d’habillement, de couchage, de campement et d’alimentation, ainsi que de véhicules et de pièces de rechange ?

Dans le rapport de la Coalition citoyenne pour le Sahel, intitulé « Sahel : Ce qui doit changer, pour une nouvelle approche centrée sur les besoins des populations », sous couvert d’anonymat, un officier sahélien déclare à un membre de cette Coalition que la crise dans cette région « n’est pas simplement une guerre contre les terroristes mais plutôt une guerre contre le sous-développement, l’injustice et la mauvaise gouvernance ». Selon cette coalition des organisations de la société civile sahélienne, la défense et la sécurité sont des secteurs «emblématiques de la crise de gouvernance ». Elles doivent donc être « rigoureusement soumises aux principes de bonne gestion des dépenses publiques ».

Fousseni Togola/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. Le lycan
    La réalité du monde t’échappe.
    ON EST ENTRAIN DE PRIVATISER LES GUERRES.
    Les mercenaires cherchent les marchés dans les pays dominés par L’INSÉCURITÉ.
    L’ARABIE SAOUDITE FAIT LA GUERRE AU YÉMEN SANS AUCUN SOLDAT SAOUDIEN.
    Elle dépense des milliards dans les sociétés privées qui mènent la guerre au nom de L’ARABIE SAOUDITE.
    Quand on fait appel à la Russie,c’est d’abord pour équiper L’ARMÉE MALIENNE.
    Ensuite signer les contrats avec les sociétés privées RUSSES qui vont venir appuyer L’ARMÉE MALIENNE.
    La France ayant fait le choix de s’associer aux SÉPARATISTES contre L’ÉTAT DU MALI,c’est la seule façon de la contrer.
    Mais apparemment nos COLONELS n’ont pas choisi ce procédé car ils continuent à collaborer avec la France malgré sa connexion avérée avec nos SÉPARATISTES.
    Tant que les SÉPARATISTES sont au même pied d’égalité que l’Etat du Mali,il n’y aura pas la paix.
    L’ÉTAT doit être au dessus des SÉPARATISTES pour que la paix puisse s’installer.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. Sangare Djeli, la precision est que ce n’est pas seulement la France mais l’OTAN qui a detruit la Lybie et a livre Khadafi a la mort. C’est Sarkozy-Obama/Hillary- Cameron qui ont fait bouger l’OTAN pour aller faire la guerre a la Lybie et la detruire afin de se partager les contrats juteux de “reconstruction” et mettre la main sur le petrole Lybien apres!

  3. Yugumane
    Un gros mensonge est le signe de l’absence d’arguments valables face à une vérité irréfutable.
    C’EST À BENGAZY à l’autre bout de la LYBIE qu’il y a eu révolte,pas à tripoli.
    La capitale a maîtrisé très tôt les révoltes.
    C’EST QUAND KADAFFI S’APPRÊTAIT À NEUTRALISER LES MANIFESTANTS À BENGAZY QUE LA FRANCE A FAIT VOTER UNE RÉSOLUTION DE L’ONU L’AUTORISANT À EMPÊCHER LES TROUPES DE KADHAFI À ENTRER À BENGAZY.
    La résolution votée,elle est allée au delà c’est à dire bombarder toutes les villes de LYBIE alors qu’il s’agissait d’arrêter la progression des troupes vers BENGAZY.
    Elle s’est engagée à aider les opposants de KADAFFI en violant la résolution qui l’autorise à intervenir dans ce pays.
    On a bombardé tous les camps de la LYBIE afin de faciliter la tâche aux OPPOSANTS.
    ON EST ALLÉ JUSQU’À NÉGOCIER AVEC SES GARDES RAPPROCHÉS,LES TOUAREGS DU MALI.
    C’est ainsi que KADAFFI a été abandonné permettant à la foule d’en finir.
    L’équivalent de KADAFFI,c’est BACHAR.
    Les RUSSES ont refusé de voter une résolution contre la Syrie empêchant toute intervention militaire des grandes puissances.
    Les anglais qui ont accompagné la France ont reconnu,après une enquête parlementaire,que les deux pays sont allés au delà de la résolution.
    Pourquoi ???
    Certainement pour en finir définitivement avec KADHAFI.
    Sans l’intervention de la France KADAFFI serait actuellement au pouvoir ou son fils.
    Et la LYBIE serait un pays sécurisé.
    Le Mali aussi car le complot n’aurait pas fonctionné.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. La crise dans la région du Sahel « n’est pas simplement une guerre contre les terroristes mais plutôt une guerre contre le sous-développement, l’injustice et la mauvaise gouvernance » Ces fléaux ont longtemps gangréné le bien-être social des populations et nous sommes presque dans l’impossibilité de résoudre les équations à plusieurs inconnus. C’est l’injustice qui est fondamentalement la plaie dans la gestion des affaires de la cité.

    • C’est pourquoi je dirais que le mot “manichéen “ que REBEL avait lâché correspond bien à l’attitude de l’homme Malien. Tout ce qui n’est pas blanc est forcément noir, si l’un est bon, l’autre est forcément mauvais et vice-versa. C’est pourquoi au lieu de nous éclairer nos Intellectuels nous abrutissent d’avantage. Ils sont comme la presse ! 💡

      Deux types de Maliens : ceux qui aiment le Mali et ceux qui aiment la France. Il n’existe même pas de Maliens qui aiment la vérité ou qui aiment le mensonge comme SANGARÉ. C’est dommage que l’on ne puisse aimer le Mali sans haïr les autres.

  5. C’EST LA FIN DE LEUR RÉCREARION.

    Les Etats du Sahel vont maintenant faire face à leur réalité, leur DESTINÉE

    Voilà les tentacules de la mauvaise gouvernance dont les effets collateraux sont l’instabilité politique,l’expansion du terrorisme, la crise économique, l’extrême pauvrété et la fuite des jeunes vers l’Occident( l’émigration clandestine).bref la FAILLITE DES ETATS qui n’arrivent plus à assûrer leur PROPRE SÉCURITÉ, leur responsabilité.

    Quel gâchi, ce temps perdu en comptant sur l’aide extérieure pour assûrer leur sécurité.

    • La RÉCRÉATION n’a jamais existé et les ÉTATS du sahel ne sont concernés que du fait de la stratégie criminelle de la France de s’appuyer sur les SÉPARATISTES touareg afin de profiter librement des ressources du Sahel.
      LA FRANCE NE QUITTERA JAMAIS LA ZONE.
      Elle fait semblant de partir alors qu’elle renforce sa présence tactiquement.
      En Afghanistan,les villageois disent que c’est maintenant qu’ils vont avoir la quiétude avec le départ des américains.
      LA PRÉSENCE DE L’ARMÉE AMÉRICAINE CONCENTRAIT LA LUTTE DES JIHADISTES AUTOUR DE SES BASES.
      Il en est ainsi au Mali avec la présence de L’ARMÉE FRANÇAISE et de la MINUSMA
      La bonne gouvernance de nos hommes politiques peut elle empêcher le jeu géostratégique d’une puissance militaire qui a les moyens de mettre fin au pouvoir d’un chef d’État?
      C’est de la naïveté enfantine que de penser que les détournements des ressources affectées à la défense expliquent L’INSÉCURITÉ exponentielle de nos ÉTATS.
      On peut bien gérer nos ressources,équiper nos FORCES ARMÉES et constater ces équipements ramassés par les jihadistes comme on l’a constaté avec L’ARMÉE MALIENNE.
      LE NÉOCOLON CONTRÔLE NOS OFFICIERS SUPÉRIEURS.
      Il n’est pas trop collé aux SÉPARATISTES pour les aider,mais profiter d’eux afin d’approuver l’importance de la présence de son ARMÉE.
      LA FAIBLESSE DE NOS ARMÉES EST SOUHAITÉE POUR RENDRE LA PRÉSENCE DE L’ARMÉE FRANÇAISE INDISPENSABLE.
      Si ce n’est le cas,on ne s’opposera jamais à la présence d’autres partenaires autre que les alliés de la France.
      La France court après les pays européens pour venir l’aider, certains ont même dit clairement qu’ils ne viennent pas participer à la recolonisation de l’Afrique,mais fait tout pour empêcher la présence de L’ARMÉE RUSSE.
      Quand elle dit aux COLONELS de donner des garanties pour que L’ARMÉE FRANÇAISE puisse continuer à travailler avec L’ARMÉE MALIENNE,il s’agit d’empêcher la présence de L’ARMÉE RUSSE.
      MACRON disant avoir eu ces garanties signifie que L’ARMÉE RUSSE ne sera pas sur le terrain.
      Un pays qui manipule pour empêcher la présence de L’ARMÉE RUSSE est il entrain de quitter le Mali?
      C’est un faux débat de parler de la faiblesse de nos ARMÉES.
      LES DÉTOURNEMENTS DES RESSOURCES AFFECTÉES AUX ACHATS DES ARMEMENTS SONT AUSSI NÉFASTES QUE L’AUGMENTATION DU BUDGET DE LA DÉFENSE AU DÉTRIMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES.
      La France a imposé une guerre qui oblige nos pays à faire des efforts budgétaires pour la défense au détriment d’autres secteurs.
      On ne peut quand même pas nier que c’est la France qui a créé le KO en LYBIE!!!
      Le débat doit se concentrer sur l’aide qu’apporte la France aux SÉPARATISTES alliés des jihadistes,anciens soldats de KADAFFI.
      Éviter ce débat,c’est agir à favoriser la réalisation du NEOCOLONISME,véritable cause du retard économique de l’Afrique et de L’INSÉCURITÉ EXPONENTIELLE dans notre pays depuis JANVIER 2012.
      OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
      La lutte continue.

      • Nombreux sont les hommes à cran dans nos rangs qui pensent que les RUSSES vont venir mourir gratuitement dans le désert alors que nos géneraux dorment dans leurs bureaux ou villas climatisés, abandonnant sur le front de jeunes soldats sans expérience, mal formés et mal équipés.
        Sangaré il est temps de mettre de côté les égos et idéologies politiques pour faire face à la réalité du jour.Les grands discours souverainistes sans actions concrètes ne mènent nulle part.Au lieu de regarder dans les étoiles, nos élites frileuses et conventionnelles doivent descendre sur terre pour faire face à leur responsabilité: la mauvaise gouvernance et la faillite de nos Etats. Ces démiurges qui ont participé à la gestion calamiteuse de nos Etats doivent payer.L’IMPUNITÉ EST MORTIFÈRE.

      • SANGARÉ le Romancier, les stratèges militaires Occidentaux ne sont pas des psychopathes comme toi pour miser sur le guerrier Bambara. 😝 En 2012 les 2/3 du Mali sont tombés sans combats parce que les 33 000 vaillants guerriers Bambaras ont abandonné leurs chars, leurs blindés et leurs familles devant les 312 combattants du MNLA en motos et en pickups pour prendre la fuite. Si la France devait trouver un associé pour avancer, le soldat Malien était-il une option ?

        Je connais des menteurs mais il leur arrive souvent de dire la vérité, mais toi SANGARÉ…. ! La France n’a ni crée, ni installé le chaos en Libye. C’est les Libyens qui ont demandé à leur despote sur place depuis 40 ans de partir. L’armée Libyenne a indiqué qu’elle ne va pas tuer les Libyens pour KHDAFI, mais au lieu de se battre contre les mercenaires de KHADAFI, elle a abandonné ses bases militaires et la population est allée s’emparer des armes que souvent elle ne savait pas utiliser. On se souvient encore de ces images de civils qui, après plusieurs essais, parviennent à faire dégainer un mortier, ils étaient tellement surpris que eux-mêmes ont fui avant de revenir. C’est plusieurs mois après tout ça que la France est intervenue pour réduire le chaos. Si c’est la France qui responsable du soulèvement des Libyens contre leur tyran, dis-moi qui est responsable du soulèvement des Tunisiens contre BEN ALI, des Égyptiens contre MOUBARAK, des Yéménites contre SALEH ou des Syriens et des Bahreinis contre leurs despotes….

  6. Yugumane
    Les journalistes devraient aussi dire fréquemment que la France soutient les TERRORISTES à travers les SÉPARATISTES,que c’est l’ONU et un GENERAL français qui l’ont révélé.
    QUAND ON DIT QUE LES GROUPES ARMÉS SONT CONNECTÉS AUX JIHADISTES ALORS QU’ILS ONT ÉTÉ INSTALLÉS À KIDAL PAR LA FRANCE,ON DIT TOUT SIMPLEMENT QUE KIDAL EST LA BASE DES TERRORISTES.
    Ça les journalistes ne le disent pas suffisamment.
    Je suis le premier à épingler fréquemment ATT;à insister que s’il n’avait pas entretenu les terroristes à partir de 2003 par la libération des otages,le Nord du Mali ne serait pas la base des terroristes quand il s’apprêtait à finir son deuxième quinquennat.
    ATT A PERMIS QUE LES TERRORISTES S’INCRUSTENT DANS LA POPULATION.
    En cela nous sommes fautifs puisque qu’ ATT a été élu sans le moindre doute en 2002 et en 2007.
    Mais quand les SÉPARATISTES en profitent pour les associer à leurs combats contre l’Etat du Mali,que la France permette à son porte parole de lire leur déclaration d’indépendance sur FRANCE24,il faut être idiot pour ne pas comprendre que c’est le NÉOCOLON FRANÇAIS qui les manipule.
    QUAND CETTE FRANCE VIENT POUR LUTTER CONTRE CES MÊMES PERSONNES,IL FAUT ÊTRE UN ASSIMILÉ FRANÇAIS POUR NE PAS VOIR QUE LE PYROMANE SE TRANSFORME EN POMPIER.
    Le dénie,ce n’est pas la mauvaise gouvernance de nos ÉTATS,mais l’hypocrisie autour du cas de KIDAL.
    SORTIR DU DÉNIE POUR UNE GESTION PRAGMATIQUE DE LA CRISE SÉCURITAIRE,C’EST ARRÊTER DE METTRE L’ETAT DU MALI AU MÊME PIED D’ÉGALITÉ QUE LES SÉPARATISTES.
    SORTIR DU DÉNIE…,c’est aider l’Etat du Mali à récupérer tout son territoire.
    SORTIR DU DÉNIE….,c’est rendre L’ACCORD D’ALGER caduque puisqu’il n’est pas le produit d’un accord entre l’Etat du Mali et les séparatistes,mais l’instrument de division du Mali souhaitée par la France.
    Ceux ci doivent être dits régulièrement par les journalistes.
    L’objectivité incite à constater que la France n’a jamais considéré ses anciennes colonies comme des ÉTATS INDÉPENDANTS,mais les DÉPARTEMENTS DE LA FRANCE comme les Antilles.
    Elle n’est pas un partenaire,mais un NEOCOLONISATEUR.
    Quand on insiste à aller voir un autre partenaire,c’est en fait un moyen de se débarrasser d’un NÉOCOLON.
    CE N’EST PAS QUE CE PARTENAIRE FERA MIEUX QUE LA FRANCE,MAIS QUE SI SON ARRIVÉE PEUT PERMETTRE DE DÉGAGER LA FRANCE,la moitié du problème est réglée.
    C’est dire que L’INSÉCURITÉ est alimentée par la France.
    Il suffit de constater que depuis que son ARMÉE est là L’INSÉCURITÉ ne fait qu’aggraver.
    Elle a ramené les personnes qui ont assassiné les SOLDATS MALIENS à AGUEL’HOC et incité son laquais IBK à retirer le mandat d’arrêt international lancé contre ces criminels dont un est aujourdhui ministre de la république.
    Elle refuse de prendre en compte le rapport de l’ONU qui précise bien que ses protégés sont connectés aux jihadistes.
    Si elle part cette protection avérée cessera.
    Ainsi on découvrira qu’en réalité les SÉPARATISTES ne sont pas aussi puissants,qu’ils sont aidés tacitement par le NÉOCOLON.
    GAMOU l’a révélé au monde en prenant KIDAL après la défaite de MAI 2014.
    Il a été chassé par l’ONU.
    La GESTION PRAGMATIQUE DE LA CRISE SÉCURITAIRE,c’est pointer du doigt le double jeu criminel de la France.
    Les journalistes doivent le dire régulièrement.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  7. Mon cher Yugubane, le mal est plus profond que vous le pensez. Depuis les indépendances le fléau du VOL a col blanc n’a jamais été attaquer sérieusement et punit dans nos pays respectifs, les pays du G5 Sahel inclus. Qu’ils soient politiciens, administrateurs, militaires et force de sécurités TOUT ce monde qui ont accès du trésor publique, les instances de décisions soit de la justice, de la police, gendarmerie et douanière et même dans les institutions des organes de contrôles sont tous dans la grande mafia du vol, de la corruption a tous les niveaux dans nos pays. Certes les médias ont aussi leurs parts de responsabilités dans cette mafia avec risque de mort soit pour protéger ou promouvoir une clientelle clientèle a payer le prix. Ci ajoute la vente des terres arrachées des pauvres paysans, la prostitution dans haute classe en endorment des jeunes générations dans le délire d’une vie éphémère et calamiteuse dans une société sans repère glorieuse ni vision économique durable. Cela dit maintenant examinons les comportements des complices de crimes que les occidentaux neocolonialistes et impérialistes ont aider a promouvoir dans cette classe pourrie de la société africaine cite ci- haut. Les occidentaux cachent leurs butins voles de l’Afrique dans leurs différentes organes de banques, dans des sociétés immobilières, dans des actions de bourses et de sociétés partout dans en occident. L’occident corrompe aussi nos dirigeants et pillent nos ressources. L’occident accepte pour les africains ce qu’ils n’accepterons jamais chez eux. La démocratie, la justice, les constitutions sont utiliser comme bon leur semble. Les élections sont juste utiliser comme mot vain en guise de ce qui arrange leurs intérêts réciproques. La honte n’existe pas pour toute cette espèce humaine. Le droit et la loi sont pour les plus forts. La guerre est entretenue pour faire PEUR et continuer a voler, a piller, a mentir et enrichir une certaine classe au détriment des pauvres populations qui en payent le PRIX du sang et sueur. Qu’est ce qui nous reste a faire pour STOPPER cette emprise dans nos états et de ceux qui nous dirigent et de leurs complices tapis en occident? REVOLUTION. La lutte des classes est plus que jamais OMNIPRESENT dans les esprits de la pauvre classe africaine. Toutes ces contradictions explosives, ces faits reels a ciel ouvert réels droit vers une confrontation qui n’épargnera aucune classe. Le commencement d’une nouvelle ère est en gestation et cela accélérer par cette entêtement de la classe dirigeante a maintenir le STATUS QUO. Le verrous va sauter et la classe pauvre n’ont RIEN a perdre car ne possèdent RIEN qui les maintient en vie. Nos enfants meurent facilement dans la traversé du désert et des océans pour rejoindre les pays des complices de crimes occidentaux. La technologie de l’information en est le catalyseur, et les médias ne peuvent plus nous mentir, le “citizen journalisme” et les réseaux sociaux sont présents partout dans le NET.
    La REVOLUTION Culturelle de la Chine qui a propulser son développement socio-econimique est de mise en Afrique. Une solution radicale est le seul remède pour nettoyer nos sociétés de toute cette POURRITURE.
    Merci

  8. France presence in Sahel is appreciated however, France businesspeople including french politicians plus military personnel very much financially profit from France military being present in Sahel. They have receive many many make them rich business deals.
    To be pragmatic nations of Sahel need come into 21st century management of war having intent to win as soon as possible with as few lives loss or citizens or soldiers injured plus with minimum of property damaged. For Sahel nation’s there need be dynamic management method change at breakneck speed in steps plus stages that held too. Under total circumstance management of defense budget with accountability, transparency plus public group oversight is essential. Thereof what is suppose to be done with defense budget is done. In fact we will uncover ways to get more for our money by manufacturing military supplies plus equipment we are capable to manufacturie if we purchase necessary manufacturing machinery. Items like material for uniforms , uniforms, boots etc. This is essential to building self- sufficient plus self- sustaining Sahel region of Africa plus it may be done plus should be done in period of ten years or less.
    This is element that could assist in carrying out much needed simultaneous no stone left unturned offensive across Sahel against terrorists /jahadists/ violent criminals. Upon success we will have foundation to build world class modern living Sahel Africa. Only thing able to stop us in this age of Global Warming is our fear to achieve better living plus embracing of old ways that keep too many in poverty with little or no hope of living world class modern lifestyle in Africa. In true belief in God/ Allah we curse all who place their religion above us in law abiding African community living well.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  9. Yugo, tout a fait d’accord avec toi car si la presse jouait son role et que tout le monde faisait comme Bourema Toure en refusant de se taire sur les vols, les crimes, les deliquences financieres, le mauvais usage des biens publics et la SURFACTURATION a outrance, les voleurs allaient avoir peur de voler mais aussi il faut une justice qui fonctionne car quand la Presse denonce, la Justice doit poursuivre et ce pouvoir judiciaire libre manque aussi dans le Sahel.

    • Une vidéo de Mara-menteur circule sur les réseaux sociaux depuis déjà 3 semaines. Il précise qu’en tant que ancien Premier Ministre il peut nous dire que le MALI n’a jamais été l’objet d’un quelconque embargo sur les armes, que 75% du budget militaire est détourné. Que si ce n’était pas le cas depuis longtemps, le Mali serait aujourd’hui en mesure de se passer des troupes étrangères, bla blabla…..

      Seulement voilà : jusqu’à présent personne ne lui a dit que quant il était PM, non seulement il ne l’a pas dénoncé, mais aussi il a vilipendé ceux qui dénonçaient ce détournement. Quelqu’un comme MARIKO peut se planter devant la presse et rendre MACRON responsable de tous les maux d’Israël sans que personne ne lui rappelle que le putsch fomenté et soutenu par lui en 2012 aussi a joué un grand rôle dans la décadence actuelle du MALI. La même presse Malienne pense que comme elle, l’opinion est plus préoccupée par les histoires de fesses de DIABA SORA que par les affres de la guerre atroce qu’elle subit. 💡💡💡💡

  10. « La crise dans le Sahel n’est pas simplement une guerre contre le terrorisme mais plutôt une guerre contre le sous-développement, l’injustice et la mauvaise gouvernance.»

    Cet Officier aurait pu ajouter aussi que toute cette lutte repose sur une presse animée par des journalistes dignes de ce nom, sans quoi la lutte est sans issue. Pour lutter contre les fléaux qui minent nos sociétés il faut un éveil des consciences et pour cela il faut une presse qui éclaire les masses. Au MALI, n’importe qui est activiste et n’importe qui est journaliste, ce qui fait que ceux qui devraient nous montrer le chemin sont eux-mêmes des malvoyants ou même des aveugles.

    Que quelqu’un comme Ben le Crevé dise aux ignorants que la Russie est 10 fois plus puissante que la France est normal au vu de son inculture mais un journaliste ne devrait pas ignorer que la Russie a un budget militaire inférieur à celui de la France et un PIB inférieur à celui d’un pays (Italie) qui ne vaut pas la France. Que Ben dise que 300 combattants Russes ont réglé la crise en Centrafrique peut passer mais un journaliste devrait se dire que la Centrafrique a fini son épuration car là où l’État n’est pas présent, les guerres ethniques ne durent pas ( exemple le MALI: les Peuls et les Dogons ont tous quitté là où ils se font tuer pour se rendre au Garbal, cela ne vaut pas dire que la crise est résolue).

    Quand le Président MACRON dit, je cite : parce que les états refusent de prendre leur responsabilités, « nous ne pouvons pas continuer à libérer des territoires pour que demain ils tombent dans l’anomie.» Une idiote comme Kadidja FOFANA peut sortir nous dire que le Président de la France est paniqué et intimidé par le brave Assimi mais les journalistes devraient nous dire que L’ANOMIE est un mot très très grave qu’aucun Président ne devrait dire à un autre pays. L’anomie est l’autre manière (plus grave) de dire Bordel.

    Aussi longtemps que la presse restera une presse de caniveau, n’importe quel démagogue ou n’importe quel Officier Troufion ou traître peut manipuler les foules et tirer profit de leur ignorance. C’est aussi la presse qui a mis dans la tête des foules que les quelques centaines de soldats français présents au MALI disposent d’assez de moyens pour régler la crise du MALI comme on le fait dans un jeu vidéo, ce qui fait que les foules ne demandent pas à nos militaires de jouer leur rôle. Je ne sais pas si BARKHANE a plus de moyens à Kidal que les Américains n’en avaient en Irak, cela ne les a pas empêché de déplorer plus de 70 000 blessés et morts….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here