Sécurité Transfrontalière : La DAF DE l’Université de Ouagadougou arrêtée à Koro pour le détournement de 30 millions de Francs CFA

0

Madame Traoré Diarra Assita a été arrêtée par la Gendarmerie de Koro, le 15 février dernier au grand bonheur des autorités Burkinabé. Elle était recherchée par les services secrets et de sécurité de son pays, pour le détournement de 30 millions de Francs CFA à l’Université de Ouagadougou. Elle a déclaré à son arrestation ne pas détenir le moindre sous.rn

Tout est parti de l’information donnée au début du mois de février 2007, au Commandant de la Brigade, par la direction générale de la gendarmerie malienne, lui signalant la probable présence dans sa localité, d’une dame, qui aurait détourné une colossale somme de 30 millions de F CFA au Campus Universitaire de Ouagadougou. En vrai Pandore, l’Adjudant chef M. Magassa a automatiquement pris la tête d’une équipe aux trousses de l’ancienne ordonnatrice des finances du Campus Universitaire de Ouagadougou.

rn

Il s’avère que la directrice administrative et financière de l’Université de Ouagadougou, Madame Traoré Diarra Assita, après avoir commis son forfait, avait élu domicile à Koro. En bonne mère de famille, elle conversait tous les jours, depuis son arrivée à Koro, avec ses enfants restés au pays.

rn

Malheureusement pour elle, un de ses coups de fil téléphonique aura été intercepté par les gendarmes de Koro. Et c’est à partir de la cabine téléphonique publique qu’elle fréquentait, que l’Adjudant Chef Moussa Magassa et ses hommes ont pu l’appréhender. Il faut dire que dès réception du message relatif à la présence du suspect à Koro, le commandant de la brigade territoriale de la gendarmerie, l’Adjudant Chef Magassa Moussa ne dormait pratiquement plus. C’était un défi pour lui.

rn

Avec tact et discrétion, le C.B Moussa Magassa et ses éléments, après avoir repéré la cabine fréquentée par Madame Traoré Diarra Assita, a recoupé tous les renseignements utiles avant de passer à l’action. La stratégie consistait à mettre la mai sur elle avec efficience.

rn

Arriva le Jeudi 15 février 2007. Mme Traoré Diarra Assita se dirigea vers la cabine téléphonique pour échanger à nouveau avec ses enfants. L’ex directrice administrative et financière de l’Université de Ouagadougou, pouvait tout imaginer ce jour, sauf son arrestation, par les gendarmes de Koro. Elle eut cependant une faveur particulière ce jour puisqu’elle a eu le temps de converser avec sa famille vivant à Ouagadougou, une occasion qui lui a été offerte par les gendarmes de Koro, «affinité mère enfants oblige ».

rn

Quelle ne fut pas la surprise des usagers de cette cabine après l’arrestation de la dame, une cliente fidèle! Elle a été conduite calmement aux locaux de la brigade territoriale de gendarmerie de Koro.

rn

Au cours de son interrogatoire, Madame Traoré Diarra Assita a déclaré être arrivée à Koro depuis quelques jours, aux fins de se cacher des autorités Burkinabé, qui l’a recherchaient pour le détournement de la colossale somme de 30 millions de F CFA, des sous qu’elle n’avait cependant pas sur elle au moment de son interpellation. Elle les aurait laissés à Ouagadougou.

rn

Elle est restée campée sur sa position: « Je sais, que je suis poursuivie pour le détournement d’une importante somme d’argent (30.000.000F CFA) au préjudice de l’Université de Ouagadougou, où j’étais la directrice administrative et financière. Mais, je vous dis franchement, que je n’ai amené aucun sous à Koro avec moi ».

rn

Après les procédures d’usages, Madame Traoré Diarra Assita a été mise à la disposition du juge de paix de la localité. Aujourd’hui déférée à la maison d’arrêt de Koro, Traoré Diarra Assita ne sait pas pour le moment, le sort qui lui sera réservé.

rn

Sur un tout autre plan, la responsable de la police du Nord (Ouahigouya) Madame Kantyono Odile en compagnie du commissaire de la police frontalière de Thiou, du chef BR et trois autres policiers de la province de Ouahigouya, en visite de remerciement à Koro, ont lancé une invitation verbale au C.B de la gendarmerie à prendre part aux fêtes de l’amicale des policières et les épouses de policiers, prévues les 15 et 16 mars 2007 à Ouahigouya.

rn

Il faut aussi signaler que la directrice régionale de la police du Nord (Burkina-Faso) a félicité, le C.B de Koro et ses éléments qui ont eu à abattre d’énormes efforts pour retrouver une moto volée dans la zone de Ouahigouya et vendue à Koro par le voleur. L’engin a été acheminé à Ouahigouya, par les gendarmes de Koro après établissement de formalités y afférentes.

rn

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la collaboration entre les autorités frontalière des deux pays est effective.

rnZAB

Commentaires via Facebook :

PARTAGER