Sénégal: Le prestigieux prix Goncourt 2021 a été décerné à l’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar SARR pour son livre La Plus secrète mémoire des hommes(éditions Philippe Rey)

5

L’ancien et brillant élève du Prytanée militaire de Saint Louis, diplômé de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, le sénégalais Mohamed Mbougar SARR vient de remporter le prix Goncourt 2021 pour son livre ‘’La Plus secrète mémoire des hommes’’ (éditions Philippe Rey-Paris). Il prend le relai de l’écrivain français Hervé Le Tellier, récipiendaire du prix en 2020 pour son célèbre livre L’Anomalie.

Mohamed Mbougar SARR l’a fait. Ce jeune écrivain sénégalais (31ans) vient d’être désigné récipiendaire du prix Goncourt 2021 pour son livre ‘’La plus secrète mémoire des Hommes’’. Il succède ainsi au français succède ainsi à Hervé Le Tellier, récipiendaire du prix en 2020 pour ‘’L’Anomalie’’.

31 berges consumées, Mohamed Mbougar SARR avait déjà édité 3 livres avant celui mis en compétition pour s’adjuger le Prox Goncourt 2021. Fier d’avoir été désigné récipiendaire de ce prix, il éclate sa joie, mais dans une humilité débordante:‘’ je ressens beaucoup de joie. Tout simplement », a-t-il déclaré devant un parterre de journalistes. Il n’y a pas d’âge en littérature. On peut arriver très jeune, ou à 67 ans, à 30 ans, à 70 ans et pourtant être très ancien. »

Philippe Claudel, un éminent membre du jury est revenu sur le style d’écriture du jeune sénégalais. « Ça c’est fait au premier tour. C’est écrit de façon flamboyante. Didier Decoin, président du Jury glisse: ‘’ Ce Goncourt était une confrontation entre deux éditeurs puissants, habitués aux récompenses, Grasset (groupe Hachette) et Flammarion (groupe Madrigall), et deux petits indépendants, novices dans ce domaine. Le sénégalais Mohamed Mbougar SARR est sort du lot, pourtant et a étalé tout son talent devant des auteurs confirmés. Son prédécesseur, Hervé Tellier, Prix Goncourt 2020, pour son livre L’Anomalie, avait amassé une grosse fortune grâce à la vente en librairie.

Mohamed Mbougar suivra-t-il le pas? À 31 ans déjà, il est entré dans le cercle très respecté des grands écrivains contemporains. Après la bonne nouvelle, l’ecrivain- poète sénégalais Amadou Lamine SALL s’est empressé d’écrire ces lignes sur le jeune récipiendaire du prestigieux prix Goncourt 2021. Extraits de son témoignage affectif et futuriste : ‘’PRIX GONCOURT 2021 ! LE SÉNÉGAL DANS L’HISTOIRE ! C’est fait !

Puisse le Sénégal ne pas passer sous silence cette haute distinction d’un jeune écrivain sénégalais devenu si Grand et qui honore un pays qui ne s’est jamais lassé de donner au monde une créativité prodigieuse !

Bougar l’a fait !

Il a écrit, et pas au charbon, une page d’histoire. Celle-ci est de celles qui restent.

Oui, Bougar l’a fait et il l’a fait au pays des Grands Blancs dans une langue qui ne leur appartient plus. Senghor l’a prouvé, il y a bien longtemps !

Je suis si heureux !

Heureux pour la littérature sénégalaise qui battait de l’aile pour sa relève, côté « roman », même si nous avons eu sans beaucoup parler d’eux, de Mamadou Samb, Pape Samba Kane, Sokhna Mbenga, Ramatoulaye Seck Samb, Abdoulaye Fodé Ndione, pour ceux que j’ai eu à lire.

Disons-le également sans peur : la qualité des maisons d’édition, compte !

Comme Président du jury littéraire des Jeux de la Francophonie à Abidjan, j’ai découvert et rencontré le « jeune » Mohamed Bougar Sarr. Il avait obtenu la médaille littéraire de bronze. Voilà ce bronze mué en or massif avec le Prix Goncourt 2021 !

Bravo Boucar ! Bravo ! Désormais ce pays te doit une stèle ou quelque chose d’autre qui lui ressemblé’

Par Hippolyte GOURMANTIER (Confidentiel Afrique

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

    • toujours votre haine ancestrale bande de haineux et rageux envers le Sénégal et les sénégalais vous les maliens occupez vous de vos vrais ennemis et foutez nous la paix
      Vivement la fermeture définitive des frontières entre le Sénégal et le Mali quoi que cela va couter aux sénégalais et aux maliens ainsi tout le monde sera en paix wa salam !!!

  1. Maliweb n’a pas dit que Mohamed Mbougar SARR c’est intéressé à un ECRIVAIN MALIEN nommé
    Yambo OUOLOGUEM né au SOUDAN le 22/08/1940..
    Cet écrivain Malien a été dépossédé d’un prix Littéraire

    Donc Mohamed Mbougar SARR évrivain Sénégalais a défendu un écrivain MALIEN !!!
    Ca vaut la peine d’être souligné

  2. Toutes mes félicitations au jeune écrivain Mohamed Mboucar Sarr. Il n’honore pas seulement le Sénégal, mais aussi toute l’Afrique francophone. Son roman s’inspire de la vie de notre compatriote, ce grand parmi les grands, décédé en 2007 à Sévaré. Lauréat du Prix Renaudot à l’âge de 25 ans, on l’a spolié de ce prix sous-prétexte de plagiat, puis traîné dans la boue…
    Bon vents à notre jeune cadet.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here