CMA: la bouffonnerie ne fait plus rire !

4

Profitant de la menace de la maladie du Coronavirus, la Coordination des mouvements armés (CMA) s’invite au-devant de l’actualité nationale par un communiqué boutefeu qui n’a plus de secret pour elle.

Dans sa longue tirade, l’on peut faire ressortir deux points. Le premier est : ‘’afin de palier aux plus urgents, la CMA demande :

À toutes les populations d’observer le minimum des consignes de prévention élémentaires, notamment la limitation des déplacements hors nécessités suffisamment justifiées (…)’’. Ainsi, les mesures édictées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), par le Gouvernement de la République du Mali ne suffiraient-elles pas à protéger ‘’les populations de l’Azawad’’ du Covid-19 ? À moins que lesdites populations n’aient d’ouïe que pour la CMA qui n’a pourtant jamais eu à établir la preuve d’une quelconque compétence en matière de médecine et qui, pis est, dans le même communiqué, dit dans ses considérants : ‘’considérant la quasi-absence des moyens de dépistage précoce et la précarité des établissements sanitaires pour une prise en charge éventuelle’’. S’il ne s’agit donc pas d’une énième hâblerie sardonique, il pourrait alors s’agir d’une boulimie spasmodique. Avec le ventre qui gargouille, sentant l’odeur alléchante qui chatouille les narines venant de l’annonce par le Président de la mise en place d’une enveloppe initiale de 6 300 000 000 FCFA pour lutter contre le Covid-19, difficile de résister à la tentation du chantage. Il est donc permis de croire à de l’arlequinade de la part d’un mouvement vindicatif et revendicatif et d’un affairisme avéré.

Au second point : ‘’la CMA décide de la mise en place : – D’une commission de veille et de centralisation de données de première urgence’’. Une nouvelle pasquinade certainement ; d’autant plus que la CMA reconnaît elle-même une ‘’absence des moyens de dépistage précoce’’. Une défiance n’est pas non plus à exclure dès lors que cette mesure intervient dans le sillage du Conseil de défense présidé par le Président de la République. Un topo du genre : vous décidez à Bamako (de la mise en place d’une Cellule de coordination nationale de lutte contre le Coronavirus ; nous décidons à Kidal, avec les moyens de Bamako et de la Communauté internationale, de la mise en place d’une Cellule de veille et de centralisation. Comme s’il y avait un besoin à marquer un territoire. Là, nous sommes entre puérilité et absurdité. À ce stade de la menace sur la santé humaine à grande échelle, il serait indiqué de prendre de la hauteur de vue.

PAR BERTIN DAKOUO

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Merci Bertin, tu as tout compris. Ces hurluberlu qui se glorifient des hauts faits des autres vrais guerriers du Sahel n’ont pas compris que nous n’avons plus le temps à leurs jérémiades. La récréation est bien terminée. Magnez vos fxxxx et allez bosser comme tout le monde.

  2. QUE LA CMA S’SE JOUE DU CO’CORONA VI’VIRUS, IL’LS EN AUR’ORONT P’PLEINE L’LA BOU’BOU’CHIE!

  3. …..OUI OUI ….ET TRES BIENTOT

    …PUISQUE “”NOTRE MALADIE “”A NOUS DURE DEPUIS PLUS DE 18 ANS “”” ET CORRESPOND AU VOL DES HALLES DE BAMAKO ET DES RECETTES DES HALLES ….ET AUSSI DE BEAUCOUP DE TERRAINS …

    TRES BIENTOT DONC …VOUS ALLEZ APPRENDRE BEAUCOUP DE CHOSES SUR :
    – LE COMMENT ….LES VOLEURS ONT FAIT POUR NOUS VOLER …
    – ET QUI SONT LES VOLEURS …
    VOUS ALLEZ DONC APPRENDRE TOUS LEURS NOMS …
    ET VOUS SEREZ SURPRIS D APPRENDRE QUE CERTAINES PERSONNES QUE VOUS CONNAISSEZ PEUT ETRE FONT PARTIE DE CES VOLEURS ….

    COCO RIGOLE …PARCE QUE UN IMBECILE SUR MALIWEB LE TRAITENT DE PETIT MADOFF …

    QUAND CES GENS SAURONT QUE LA SOCIETE POUR LAQUELLE IL TRAVAILLE , S-I-C-G MALI ,A ETE VOLEE PAR DES GENS EN INSTRUMENTALISANT LES SERVICES DE L ETAT DU MALI …
    QUI N ONT EU QU UN SEUL BUT , CELUI DE PRECIPITER UNE EXPROPRIATION DEGUISEE DE LA SOCIETE DES HALLES DE BAMAKO ET DE SES TERRAINS SIS A ACI HAMDALLAYE ET A SOULEYMANEBOUGOU :
    COMMENT ?
    EN TRAVESTISSANT LA VERITE DES FAITS ET CONCLUSIONS A TIRER D’ECRITURES BANCAIRES DE BHM SA MANDATAIRE DE S-I-C-G-MALI.
    – PAR LE NON TRAITEMENT DE DIZAINES DE PLAINTES,
    – PAR L’USAGE DE PASSE-DROIT,
    – PAR LE VIOL DES TEXTES DES IMPOTS ,
    – PAR L’INTERPRETATION ABUSIVE ET APPROXIMATIVE DE TEXTES DE LOI ,
    – PAR DES ESCROQUERIES A JUGEMENTS ,
    – PAR DES DENIS DE JUSTICE,
    – PAR DES MESURES CONSERVATOIRES SANS FONDEMENTS JURIDIQUES ,
    – PAR LE NON RESPECT DES OBLIGATIONS PRISES

    LES ABUS ONT ETE CONSTATES AU NIVEAU :
    – DU BUREAU DES DOMAINES ET DU CONSERVATEUR DU DISTRICT DE BAMAKO
    – DU BUREAU DU VERIFICATEUR GENERAL DE LA REPUBLIQUE DU MALI
    – DE LA DIRECTION DES IMPOTS.
    – DES MINISTERES DES DOMAINES ET DES FINANCES ;
    – DU GREFFE DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE BAMAKO ;
    – DU PARQUET DU POLE ECONOMIQUE EN COMMUNE 3
    – DU TRIBUNAL DE LA COMMUNE 3
    – DE LA COUR D’APPEL DE BAMAKO.
    – DU VOTE D’UNE LOI ACCORDANT DES PRIVILEGES A LA BHM SA (ENTITE DE DROIT PRIVE) EN COURS DE PROCEDURES JUDICIAIRES AFIN D’ETABLIR DES ETATS DE CREANCES UNILATERALEMENT ET POUR SE PREMUNIR DE TOUTE CONDAMNATION ;
    – DE ACI, MANDATAIRE DE L’ETAT,
    – DE LA DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT .

    ….COCO N EST PAS SEUL A AVOIR TRAVAILLE SUR CETTE ENORME ESCROQUERIE QUI ENTACHE L ETAT DU MALI DEPUIS 2002 …
    …ET SI LUI PARLE ET ECRIT SUR MALIWEB – NET …D AUTRES PARLENT AUSSI DE CE SCANDALE QUI EST MAINTENANT LA BIEN VISIBLE …

    QUI DONC A PENSE A BAMAKO QU UNE SOCIETE IVOIRIENNE POUVAIT SE TAIRE APRES S ETRE FAIT VOLER DES DIZAINES DE MILLIARDS DE FRANCS AU MALI ?
    SOYONS SERIEUX ….
    NOUS DISPOSONS MAINTENANT DE TOUTES LES PREUVES SOUHAITABLES ET SOUHAITEES …
    ET NOS VOLEURS LE SAVENT MAINTENANT !

    COCO A UNE PETITE PENSEE POUR AGUIBOU BOUARE , SIGNATAIRE DE FAUX ETATS DE CREANCES DE 6,8 MILLIARDS ET DE 1.8 MILLIARDS …ALORS QUE LA BHM SA DEVAIT A SA SOCIETE 1, 707 MILLIARD …ET VOLEUR DE 11 MILLIONS ENTRE AUTRES DU TEMPS OU IL ETAIT PATRON DU SERVICE JURIDIQUE DE BHM SA …ET QUI EST DEVENU PATRON DES DROITS DE L HOMME AU MALI …ET ….MEDAILLE CHEVALIER DE L ORDRE NATIONAL … ! ! ! !

    …UNE AUTRE PENSEE POUR MAITRE BASSALIFOU SYLLA ….L HOMME QUI S EST AUTO – DÉCERNE LE TITRE DE RENARD …ET QUI N EST QU UN RENARD LOCAL …CAR LE GARS DEVENU PLUS RICHE EN VENDANT AUX ENCHERES LES HALLES DE BAMAKO
    …EN A OUBLIE SEMBLE T IL QU IL AVAIT RECU PAR HUISSIER LE CERTIFICAT DE PROPRIETE DESDITES HALLES ..QUI N APPARTENAIENT PAS A S-I-C-G MALI …ET DONT LE JUGE HAMEYE AVAIT LE SACHANT REFUSE LA VENTE …AVANT DE LE FAIRE SUR INJONCTION DU JUGE ISSOUFI TOURE …PRESIDENT DE LA COUR D APPEL DE BAMAKO EN 2009 ….
    ….
    EH OUI …ET LES VOLES SONT TOUJOURS LA …
    L HEURE EST VENUE MAINTENANT DE RENDRE DES COMPTES MESSIEURS !
    ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here