La communauté Idnane prône le dialogue au Nord Mali : D’Inhalil à Nampala, une caravane au service de la paix

0

La communauté Idnane du Mali a organisé une caravane de la paix dénommée "Terakafte n”algafiat". Cette caravane s”inspire des traditions ancestrales liant les différentes communautés du Nord Mali qui par le passé organisaient des rencontres de ce genre.

Les objectifs de cette caravane, c”est essentiellement d”apporter un message de paix, de fraternité, de cousinage aux différentes populations rencontrées. Ensuite permettre à travers ce message la consolidation des liens sociaux et familiaux.

Le tissu social de notre pays a été largement entamé par les différentes rebellions et répressions qui se sont suivies depuis une quarantaine d”années. Cette initiative de la communauté Idnane du Mali permettra, à notre avis, de consolider et de renforcer le tissu social.

La communauté Idnane du Mali comprend des dizaines de fractions, villages, et sites de fixation des populations. Elle couvre les trois régions du Nord Mali (Kidal – Tombouctou – Gao) et même une partie de la région de Ségou (Nampala).Elle possède également une importante diaspora en Algérie, en Mauritanie, au Niger et en Libye.

Son Bureau Exécutif présidé par Ahmed Ag Boya comprend 17 postes dont 3 Vice-présidents. Il possède plusieurs présidents d”honneur dont Mohamed Ag Erlaf, Nohe Ag Atia, Youssouf Ag Acheick Wessaty Ag Infa … etc.

La caravane était dirigée par le Président actif du Bureau Exécutif Ahmed Ag Boya. Elle comprenait le Président d”honneur Mohamed Ag Erlaf, le Vice-président Eglesse Ag Oufené et d”autres membres du bureau.

Elle était composée de 27 chefs de fraction, village et sites, de notabilités, conseillers de fractions, notabilités religieuses (imam et cadi); de cadres de la communauté.

Au total ce sont une vingtaine de véhicules tout terrain et 150 caravaniers qui ont participé à cette chevauchée de la paix à travers les régions du Nord. Son parcours s”est effectué en deux étapes :

Au mois de décembre 2006. Elle a parcouru la région de Kidal. Elle a sillonné et rencontré les populations des communes et villages de Tessalit, In Khalil, Timetrine, Inabeg, Ilmahmoud, Ikadiawatené, Aguehoc, Kidal, Essouk et Anefis.

Partout où elle est passée, elle a rencontré toutes les communautés vivant dans la région et a transmis le message de la paix qui doit d”abord s”instaurer au niveau des communautés elles-mêmes, pour s”élargir ensuite à l”ensemble du pays.

La deuxième étape de la caravane a commencé à partir du 13 février 2006 et a pris fin le 26 février 2006.

Elle a concerné les régionspala en 4ème région.

La caravane a effectué les itinéraires suivants : partie de Ersane dans le cercle de Bourem, elle a visité Bourem, Gao, le Gourma (Tidjalalène), Haoussa Foulane, Ansongo, Ménaka et retour par Gao – Bourem.

Elle s”est rendue ensuite à Temera, Bamba, Ber, Tombouctou, Tintelout, Goundam, Diré, Koïgma Gargando, Léré, Alfis et Nampala.

Partout où elle a séjourné la caravane a rencontré les Gouverneurs de région ou leurs représentants, les notabilités religieuses (imams et cadis), les chefs de village et notabilités, les communautés Tamacheq, Arabe, Sonrhaï, Peulh ainsi que les Préfets, sous préfets, et maires.

Le message a toujours été celui de l”appropriation de la paix par les communautés elles-mêmes, les règlements internes des conflits locaux et la consolidation des liens sociaux et familiaux. Cette initiative de la communauté Idnane du Mali a été accueillie partout chaleureusement. Les autorités administratives, communales et l”ensemble des populations rencontrées l”on appréciée à sa juste valeur. Elles ont par ailleurs loué la noblesse de l”action et sa justesse et ont encouragé les caravaniers à perséver dans cette voie qui constitue la seule porte de réalisation de la paix, de la sécurité, gage de tout développement dans notre pays.

Il faut rappeler par ailleurs que la caravane de la paix n”a reçu aucun financement ni de l”Etat, ni des communes, ni de quelque bailleur que ce soit. Il s”agit d”une initiative propre de la communauté Idnane du Mali qui compte ainsi apporter sa pierre à l”édification du Mali.

La caravane a parcouru des milliers de kilomètres; rencontré toutes les populations des zones visitées et a reçu partout un accueil exceptionnel emprunt d”amitié, de fraternité, de cousinage, d”hospitalité.

Elle a transmis les différents messages de paix et de solidarité et a demandé aux autres communautés de prendre le relais afin que notre pays soit un pays de stabilité, de paix et de convivialité pour tous ses enfants.

* Ahmed Ag Boya

Commentaires via Facebook :

PARTAGER