Etat des 3743 logements attribués à N’Tabacoro: Les bénéficiaires mettent en garde, l’OMH précise

0

Suite à une information qui a circulé sur les réseaux sociaux la semaine dernière, le Collectif des demandeurs des logements sociaux du Mali a tenu une assemblée générale ce dimanche 06 septembre à N’Tabacoro. L’objectif de cette rencontre des bénéficiaires des 3743 logements visait à mettre en garde l’OMH contre tout prélèvement avant la mise en place les structures sociaux de base tels que l’eau, l’électricité, route, école, marché etc.

La rencontre était présidée par Moussa Touré, président du Collectif des demandeurs de logement sociaux du Mali, en présence de son vice-président, le secrétaire général et plusieurs bénéficiaires.

‘’Si nous vous voyez que le Président IBK n’a pas pu donner la clé des logements un an après la publication de la liste des bénéficiaires, c’est parce qu’il savait lui-même que ces logements n’ont jamais respecté les normes de construction requise. Qu’il organise la remise officielle des clés avant de commencer tout prélèvement’’, a déclaré le président Touré.

Dans le même cadre, l’ensemble des bénéficiaires ont rencontré les militaires ce mardi, 08 septembre 2020 à Kati ou les explications ont été données aux nouvelles autorités du pays.

Suite à ces déclarations, l’Office malien de l’habitat (OMH) a fait un communiqué ce même mardi, afin d’inviter les bénéficiaires de la première tranche des 12.566 logements de N’Tabacoro, dans le but de la sécurisation des logements contre les risques de vandalisme et d’occupations illicites, de bien vouloir les occuper. Aussi, l’OMH demande-t-il aux bénéficiaires de lui signaler dans un bref délai, tout équipement manquant, en vue de leur remise en l’état. Pour ce qui concerne la date de démarrage des prélèvements, elle sera précisée ultérieurement. Toute autre communication contraire est réputée sans objet, précise le communiqué.

En tout cas, le Collectif des demandeurs de logement sociaux met en garde l’OMH contre tout prélèvement avant la satisfaction de leurs doléances.

Bréhima DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here