L’ONU prête à déclarer la large autonomie de Kidal dans six mois

9
Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres
Photo ONU/Eskinder Debebe Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, lors d'un point de presse au siège de l'ONU.

Référendum ou pas l’Organisations des Nations Unies dirigée par Mr Guettera s’apprête à déclarer Kidal largement autonome. C’est ce qui explique les fortes pressions faites par une certaine  nomenklatura de l’Organisation des Nations Unies et des autorités françaises sur IBK au nom de la Realpolitik. Elles se disent perturber par le rythme de  la mise en œuvre de l’Accord d’Alger. Une première tentative d’IBK pour soumettre au référendum la constitution qu’il avait taillée sur mesure a été rejetée par le peuple. Elle était la négation de la démocratie voulue par le peuple tout  en entier. Elle contenait de nombreux articles qui constituaient un recul pour notre démocratie, mais surtout, sa présidence se muait en royauté. Dès lors, le rythme avec lequel IBK voulait mettre en œuvre l’Accord d’Alger a été  freiné en entendant le mois de juillet 2018 ne sachant pas si le peuple ne va le rejeter lui-même.

Lors de la rencontre des présidents des pays du G5-Sahel à Bamako au mois de juillet 2017, il a tout fait afin que le Président français Macron, s’immisce  dans le débat sur la réforme constitutionnelle. Ce dernier a esquivé le coup en disant aux maliens de s’entendre, ni moins, ni plus. Pour avoir un deuxième mandat après que le peuple lui ait refusé cette constitution, il a fait recours à un certain Soumeylou Boubèye Maïga, un cascadeur patenté  pour l’aider à franchir cette étape difficile, même au gré de la fraude électorale. C’est ce qui s’est réellement  passé. Voilà que la CENI s’apprête à divulguer toutes les magouilles qu’il y a eu au cours de ces deux tours de l’élection présidentielle. Pressée par le Ministre des finances, qui semble lui-même ne pas être blanc comme neige dans sa gestion, la CENI entend donc nous faire savoir la réalité des urnes. Il y a une semaine, le même Boubou était accusé par le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) d’avoir fait passé un contrat de 3,5 milliards contredisant toutes les procédures en vigueur. Cela veut dire que le pays va de scandales en scandales. Ce qui va surprendre de plus le peuple malien c’est bien les Nations-Unies. IBK est toujours mis sous pression depuis 2013, année de son accession à la présidence du Mali par les autorités françaises et la Communauté Internationale notamment l’ancien Président Hollande, son ex  Ministre de la défense Jean Yves Le drian devenu Ministre des affaires étrangères , Hervé Ladsous l’ancien sous-secrétaire général en charge du maintien de la paix, en suite le Président Macron, puis maintenant Jena Pierre Lacroix nouveau sous-Secrétaire général (autre français) en charge du maintien de la paix aux Nations-Unies. Les motifs de la mise sous pression d’IBK, est que ce dernier a promis à la Communauté Internationale de mettre en œuvre l’accord d’Alger dans  les six mois qui suivent son élection, à condition qu’on le laisse faire un second mandat même au prix de la fraude. Ce vœu étant réalisé, il n’y a plus de repos pour IBK de la part des responsables Onusiens et français, pour aller à la partition du Mali.

Voilà que pour aller à cette partition, un nouveau redécoupage est fait à l’insu des autres acteurs des régions du nord et du peuple malien. Le projet à peine déposé sur la table du Ministre Mohamed Ag Erlaf, ce touareg jugé très controversé dans sa gestion de la crise au nord du Mali, les acteurs du nord et le peuple contestent ledit projet. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, le Ministre Mohamed Ag Erlaf est allé en France, pour demander aux autorités françaises, un soutien afin que les autres ethnies du nord avalent cette deuxième forfaiture contre le peuple. Sinon pour quelle raison, un Ministre de l’administration et de la décentralisation, au moment où il y a le feu à la maison peut-il sortir du pays et pour quelle autre raison valable ?

Nous en déduisons que le Ministre Mohamed Ag Erlaf est en mission pour expliquer aux autorités françaises qu’il faudra procéder par étape pour aboutir à la séparation du nord avec le reste du Mali, comme ce fut le cas du Soudan du Sud qui s’est détaché du reste du Soudan. Il nous est revenu que le Président de la coordination de l’URD à Gao, étant au parfum de ce qui se trame pense que :«ledit projet visant à ériger une nouvelle région dans la région de Gao est une réalité car, révèle-t-il, le dossier est déjà sur la table du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Ce qui prouve, selon lui, ‘’qu’il y a un deal entre le Président français Emmanuel Macron, le Président mauritanien et le Président Ibrahim Boubacar Keïta’’. Le dit deal, explique-t-il, ‘’consiste à donner, en premier lieu, une autonomie aux régions du nord, ensuite créer une fédération lorsque la zone sera complément annexée par les touaregs, et plus tard la partition du Mali ».

Notre information est confortée par le contenu du pacte pour la paix qui vient d’être signé lors des travaux de la 28ème session du comité de suivi de l’accord. En effet il est dit dans ce pacte que : le gouvernement s’engage à poursuivre résolument la mise en œuvre des réformes clés, avec toute la diligence requise, relatif aux questions politiques et institutionnelles, à la défense et à la sécurité, au développement socio-économique et culturel ainsi qu’à la réconciliation, à la justice et aux questions humanitaires, et ceci en conformité avec la Résolution 2423 (2018). De même, le gouvernement réitère son profond attachement à une approche inclusive, en tenant compte des réalités du terrain et en associant toutes les forces vives de la nation, conformément à l’article 51 dudit accord. A terme, l’ensemble des mouvements et groupes armés est appelé à disparaître pour laisser la  place à une armée reconstituée fondée sur le principe de la diversité et des valeurs républicaines. En outre, la voie politique est ouverte à tous ceux qui souhaitent s’y engager. Les Nations-Unies avec le soutien de la Communauté Internationale réitèrent leurs engagements à apporter leur plein appui à la mise en œuvre de l’accord, conformément à l’article 54. Mécanismes de mise en œuvre et de suivi. Autres engagements de taille, en cas de divergences dans la mise en œuvre de l’accord, les décisions et les arbitrages de la médiation internationale auront un caractère exécutoire en vue d’accélérer la mise en œuvre dudit accord, conformément à l’article 52. C’est là ou réside le piège de ce nouveau pacte pour la paix. Comment peut-on accepter que les Nations-Unies décident en lieu et place d’une nation entière ?

Le planning pour ce faire est bien élaboré par les fossoyeurs du Mali. Après le regroupement des morceaux taillés sur mesure au profit de la CMA, viendra la constitution d’une fédération qui par la suite sera proclamée République autonome d’Azawad par les Nations-Unies, et tout cela dans un délai de 6 mois. Qu’attend donc le peuple malien pour décider de son propre sort ?

Seydou DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. 👤FILS DES FAAROHS NOIRS! FAAROH NOIR MOI MEME!👤😑 😎👽POURQUOI PERSONNE NE PARLE AU MALI DE L ASSASSINAT DU JOURNALISTE SAOUDIEN PAR LES POUVOIRS ISLAMISTES SAOUDIENS?👽😎 😑

    👤😊IL N Y A PAS DE PLUS GRAND ENEMIS DE L HOMME NOIR QUE LES ABRAHAMIQUES! LES ARABES LES HABRAS ET LES LATINS OU LADINS COMME BEN LADINS, SONT LA MEME RACE DE GENS QUI NOUS CONSIDERENT DES SOUS HOMMES ET SE SONT FIXE COMME OBJECTIF DE NOUS ELIMINER AVEC TOUTE LA LACHETE POSSIBLE INCLUANT L ESCLAVAGE, LA RELIGION, LA DESTRUCTION CULTURELLE, LE METISSAGE DE GUERRE, LES MALADIES ET LA FAMINE SANS PARLER DE LA DESTRUCTION DE NOS TRADITIONS FAAROHNIQUES ANCESTRALES! LES FRANCAIS ET LES ARABES, JE VEUX DIRE LES LADINS FRANCAIS ET LES ARABES SE SONT DONNER LA MAIN CETTE FOIS CI POUR NOUS DETRUIRE PAR LES MAINS, LES PROPRES MAINS DE LEURS IDIOTISES QUI SORTENT DE LEURS ECLOLES FRANCAISES ET DE LEURS ECOLES ARABES!😊👤

    👤VOYEZ AUTOUR DE VOUS LA MUTATION DES VIEILLES MAMANS ET VIEUX PAPAS! LA SOCIETE BATARDISEE ET AVEUGLEE, LA DETRESSE ET LES GUERRES! L AVANCEE DES MINORITEES ARABISEES SUR LA MAJORITE DE LA POPULATION!👤

  2. 😎👽POURQUOI PERSONNE NE PARLE AU MALI DE L ASSASSINAT DU JOURNALISTE SAOUDIEN PAR LES POUVOIRS ISLAMISTES SAOUDIENS?👽😎

    😊👤LES SAOUDIENS ESCLAVAGISES PAR LEUR ROYAUME CRIMINEL QUI ASSASSINE SES CITOYENS JOURNALIEREMENT ET BOMBARDENT LES ENFANTS AU YEMEN! LES NEGRES QUI AMENENT NOS PEUPLE SOUS LA DOMINATION ARABE A TRAVERS LA RELIGION INVENTEE PAR LES ARABES SONT DES CRIMINELS!👤😊

    👤LES IDIOTS QUI PENSENT ET REPETENT INCESSAMENT QUE L ISLAM N A RIEN A AVOIR AVEC LES ARABES SE TROMPENT! L ISLAM C EST L ARME DES ARABES SUR LES PEUPLES! SURTOUT SUR LES AFRICAINS QU ILS VEULENT DEROBER DES TERRES PHARAONIQUES TERRES ANCESTRALES NOIRES! NOS TERRES!👤

  3. 😊👤POUR CEUX LA QUI NE SAVENT PAS, L ONU N EST QUE LE GOUVERNEMENT MONDIAL EN PROJET, MILITAIREMENT PRESENT DANS DES ZONES STRATEGIQUES POUR LES RESSOURCES QUI LE FINANCERONT D AVANTAGE!👤😊

    😊👤LES VIEUX IDIOTS QUI ONT ETE ELEVES PAR LES FRANCAIS LES SERVENT INCONDITIONELLEMENT! DES GENS POUR QUI LE SENS MEME DE LA VIE EST DE SUIVRE CHAQUE MOUVEMENT DE LA GUEULE DES FRANCAIS ET DE FAIRE TOUT POUR EUX ET COMME EUX! VOILA LE FRANCISE=ASSIMILE L ARABISE=ASSIMILE! PUREMENT ET SIMPLEMENT DES IDIOTISES DERACINES DES SINGES MEME MOINS!👤😊

  4. L`ONU NE PEUT NOUS IMPOSER QUOI QUE CE SOIT………..LA SOLUTION FEDERALE EST LA PLUS SALUTAIRE POUR TOUT LE MONDE.
    D`AUTRES PYAS L`ON FAIT POUR RESOUDRE LEURS PROBLEMES RESULTANT DE LEUR MULTIPLICITE ETHNIQUE ET CULTURELLE ET POURQUOI PAS LE MALI…..
    LES GRANDS PAYS RESULTENT DES DECISIONS AUDACIEUSES DE LEUR DIRRIGEANTS .IL N`EST PAS SENSE DE JOUER AVECLE CLIVAGE AUTONOMISTE DANS TELLE OU TELLE PARTIE DU PAYS DANS UN PAYS MULTI ETHNIQUE ET CULTUREL .IL FAUT RAPIDEMENT OPTER POUR UNE FEDERATION ,ET NOUS AVONS TOUS LES OUTILS DE LE FAIRE RAPIDEMENT AVANT QU`IL NE SOIT TROP TARD…..

  5. IL EST CLAIR QUE LA SOLUTION AU PROBLEME MALIEN NE RESIDE PAS A D`AUTRES DECOUPAGES TERRITORIALES.
    LA SOLUTION LA PLUS EFFICACE EST DE FAIRE DU MALI UN ETAT FEDERAL COMME L`ON FAIT D`AUTRES PAYS,
    LES REGIONS ACTUELLES DEVIENNENT DES ETATS COMME TENU DE TOUS LES SUBRESSAUTS ETHNICO CULTURELS…….
    LA DECISION DOIT ETRE PRISE LE PLUTOT POSSIBLE ,NOUS AVONS TOUS LES OUTILS DE LE FAIRE.CE SERAIT DE MULTIPLIER NOS PROBLEMMES AVEC DES HISTOIRES D`AUTONOMIE POUR TELLE OU TELLE PARTIE UN JEU TRES DANDEREUX ET INFRUCTUEUX…….

  6. IL EST EVIDENT QUE NOS DIRRIGEANTS DEPUIS MOUSSA TRAORE J`USQU`A AUJOURDHUI N`ONT PAS FAIT D`ANALYSE PROFONDE POUR RESOUDRE LES PROBLEMES DE CE BEAU PAYS MULTICULTUREL ETHNIQUE.

    NOUS AVONS TOUJOURS CHANTER SUR LES FORUMS INTERNET QUE NOS DIRIGEANTS DEVAIENT CHANGER LE MALI EN ETAT FEDERAL /

    CHAQUE REGION DEVIENT UN ETAT DE LA FEDERATION/

    CECI POUR REMEDIER A BEAUCOUP DE PROBLEMES RESULTANT DE LA MUTIPLICITE ETHNIQUE ET CULTURELLE.

    NOUS AURONS LES AVANTAGES SUIVANTES:

    -LA PAIX /CHAQUE ETAT AURA SA SPECIFITE DE LEGISLATION RECONNUE AU NIVEAU FEDERAL (COMME DANS D`AUTRES FEDERATION QUE NOUS CONNAISSONS/NIGERIA-USA-BREZIL ETC ETC)
    -UNE GESTION PLUS LIMPIDE DES DENIERS ET RESSOURCES DE L`ETAT FEDERAL
    -UNE CONCURENCE INTEGREE POUR LE DEVELOPPEMENT DE CHAQUE ETAT
    -DONC UN BIEN VIVRE POUR LES POPULATIONS QUI CONITINUENT DE SOUFFRIR TANT DE LA GESTION CALAMITEUSE DE CE PAYS DEPUIS DES DECENIES .

    LES REGIONS ORIGINALES AU MALI REPRESENTENT A MON AVIS LA FORME LA PLUS LOGIQUE.

    IL FAUDRA ALORS SURSEOIR AU DERNIER DECOUPAGE QUI NE MENE A NUL PART
    IL EST CERTAIN QU`IL N`EST PAS TARD DE LE FAIRE ET QU`ON PEUT LE FAIRE MEME AUJOURDHUI. LA VIE APPARTIENT A CEUX QUI DECIDENT .
    L`ONU NE PEUT NOUS IMPOSER QUELQUE CHOSE SANS NOTRE AVIS.C`EST AU MALI DE PRENDRE SA DESTINEE EN MAIN
    QUE LE SEIGNEUR SAUVE CE BEAU PAYS

  7. Les Nations-Unies n’ont pas ete invitees au Mali pour proceder a la partition du pays.Cela n’est pas leur mandat.Les rebelles touaregs qui avaient immigre en Libye et qui avaient pris le nationalite Libyenne ont ete soudoyes par les leaders francais et armes par la France pour envahir le Mali,avec l’appui des djihadistes.Ils ont egorges sauvagement plus d’une centaine de soldats Maliens devant les cameras de la television.Ils ont menace de rentrer dans la Capital du Mali . Le gouvernement Malien desempare dirige par un Socialiste a demande l’aide a son collegue francais l’aide militaire.Et la France retournait au Mali avec pour but de s’emparer des ressources naturelles du Mali a n’importe quel prix.IBK n’est qu’un simple pillon.Les Nations Unies ,au lieu de donner la priorite a la liquidation des des djihadistes ou elles avaient competence selon le Chapitre VII de la Chartre des Nations Unies,ont envoye une force non combasttante pour bloquer l’armee Malienne.Il n’y a aucune loi internationale autorisant les Nations Unies de proceder a la partition du Mali.Cela serait une faute fatale pour l’Organisation.Le Mali ,le Gouvernement du Mali devrait mettre en place une commission speciale composee de juristes Maliens verses dans le Droit International et de grands juristes internationaux pour rediger un rapport legal sur la situation embrouillee du Mali en vue de le presenter a l’Assemblee Generale des Chefs d’Etat de l’Union Africaine d’abord et de l’Assemblee Generale des Nations Unies ensuite..Quant au role de la societe civile les patriotes Maliens doivent se preparer a bloquer toute tentative de support a toute proposition tendant a affaibir la souverainete nationale et l’integrite du Mali.Cette opposition doit se faire dans l’ordre ,sans verser de sang,mais en confiant le pays a un grand patriote,serait-il un militaire, et batissant l’unite entre les Maliens devant un tel danger.

  8. ” … Comment peut-on accepter que les Nations-Unies décident en lieu et place d’une nation entière ?
    Le planning pour ce faire est bien élaboré par les fossoyeurs du Mali. Après le regroupement des morceaux taillés sur mesure au profit de la CMA, viendra la constitution d’une fédération qui par la suite sera proclamée République autonome d’Azawad par les Nations-Unies, et tout cela dans un délai de 6 mois. Qu’attend donc le peuple malien pour décider de son propre sort ?… ” … /// …
    :
    L’on voudrait bien d’une République Fédérale… Mais, une République Fédérale qui regrouperait le Mali, le Burkina Faso, la Guinée Conakry, le Sénégal, la Mauritanie…

    Diviser la République du Mali en de multiples Régions administratives pour fabriquer une République Fédérale ( éphémère ) avec ça. C’est ridicule et désespéré. Ce serait une République qui éclaterait en moins d’un mois… Car en moins d’un mois les Touaregs et les Arabes demanderaient aussitôt l’indépendance des Régions du Nord. Comme ce fut avec la Fédération du MALI qui regroupait le Soudan Français et le Sénégal. Un lamentable échec qu’on a attribué à Senghor et Houphouët. Qui en fait, y étaient pour peu de chose. C’était tout simplement l’ETAT Français ancien Colonisateur qui s’érigeait en propriétaire de ces territoires qui ne voulait pas de cette Fédération du MALI.

  9. ” … la raison pour laquelle, le Ministre Mohamed Ag Erlaf est allé en France, pour demander aux autorités françaises, un soutien afin que les autres ethnies du nord avalent cette deuxième forfaiture contre le peuple. Sinon pour quelle raison, un Ministre de l’administration et de la décentralisation, au moment où il y a le feu à la maison peut-il sortir du pays et pour quelle autre raison valable ?… ” … /// …
    :
    Non, si vous ne connaissez pas les raisons de la visite du Ministre en France… Faut pas spéculer. Faut pas nous alarmer pour rien. On passeraient pour des paranos.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here