Arsiké Touré : Un parlementaire accessible

    0




    Diplômé de l’Institut Polytechnique de Katiboubou et admis à la fonction publique malienne en 1966, Arsiké Touré a mené une belle carrière de technicien. Affecté à l’Office Riz Ségou en 1978, son sérieux dans le travail lui ouvre très tôt la voie à des promotions. Moins d’une année, responsable du génie rural du complexe rizicole de Tamani, en 1992, il est Chef de section Travaux, Aménagement et Equipement Rural.

    Sa carrière politique commença avec le Parti Démocratique pour la Justice (PDJ).

    En 2001, il devint membre influent du Bureau des Amis d’ATT. 2003, 1e vice Président de la Coordination Régionale du Mouvement Citoyen.

    Attentif, observateur, calme et serein, les qualités de l’homme séduisent les militants et sympathisants du Mouvement Citoyen. En 2007, ils le proposant sur la liste ADP (Adéma, CNID, URD, Mouvement Citoyen). Elu Député avec la conviction de changer positivement les choses dans sa région, le premier combat d’Arsiké fut l’adhésion aux Commissions sur les filières porteuses de  la région. Il gagne ce premier combat en se faisant une place de choix dans la Commission Développement Rural et Environnement.  Ce poste le dirige à Rome en Italie où il plaide en faveur d’une agriculture africaine performante et nourricière. Selon ses propos, les potentialités de l’Office du Niger et de l’ORS peuvent aujourd’hui compenser ces tares. Au nom de la coopération bilatérale, Arsiké a conduit les parlementaires Burkinabés à l’école de la submersion contrôlée dans la zone Office Riz Ségou. Ses expériences en conduite de l’eau dans un système d’irrigation de submersion contrôlée, en aménagement des bas-fonds et en BTP lui ont permis d’être membre du Comité Exécutif de la Gestion du Bassin du Fouta Djallon, un regroupement de 8 pays.

    Véritable Avocat de la région, Arsiké Touré avec toutes ses initiatives en faveur de l’essor économique, social et culturel de Ségou, ses multiples séjours, sa présence régulière dans les cérémonies officielles et locales reste l’homme qui répond au mieux à la qualification du « Député de Ségou. »

    Ceux qui le côtoient beaucoup le comparent à Baba Mintan, cet ancien Député qui a brillamment marqué son temps.  

    55 ans et natif de Ségou, il est père de 6 enfants dont 3 filles et 3 garçons.

    Membre du Comité Directeur National du PDES, 3e Secrétaire parlementaire du Bureau, représentant de l’Assemblée Nationale au Forum de la FAO en Italie sur le droit à l’alimentation, ce responsable a un bel avenir politique devant lui.

    Aujourd’hui avec tous ces atouts, Arsiké peut et doit marquer le deuxième cinquantenaire du Mali.

     

     

    Mahamadou Sangaré

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER