Identification des sites potentiels du District de Bamako : Des sites provisoires présentés au gouverneur du district

    0

    Dans le cadre de la gestion durable des déchets solides, une mission s’est  rendue dans les six communes du District de Bamako afin d’identifier les sites potentiels (espaces verts emprise des chemins de fer, dépôts de transit, dépôt non aménagé, rue, dégagement, réserve foncière, etc.) et de vérifier ceux autorisés par les différentes communes. Et des sites provisoires ont été repérés et présentés au gouverneur du district, Souleymane Diabaté, le jeudi 25 août dernier dans la salle de conférence du gouvernorat du district de Bamako. 

     

    Cette mission était composée des représentants de la Direction régionale de l’urbanisme et de l’habitat (DRUH), la Direction régionale de l’Assainissement et du Contrôle de pollution et des nuisances  (DRACPN), des mairies des six communes, la direction des services urbains de la voirie et de l’assainissement. Elle a repéré 36 sites dans le district de Bamako.

    Ainsi en Commune I, 5 sites a été identifiés dont 3 espaces verts (Sikoro Sourakabougou château 1728 m2, ACI Sotuba îlot FG contigu au mur de clôture de l’IER 1243 m2, et ACI Sotuba îlot PE 2909,07 m2) et 2 emprises du chemin de fer (Zone de recasement de Sikoro 2025 m2 et Banconi Razel à l’est du marché 1250 m2). S’agissant de la Commune II, 6 dépôts ont été choisis dont 1 dégagement (Hippodrome face au tribunal de commerce de ladite commune), 1 dépôt non aménagé (site de Bakaribougou), 1 rue (site de la zone industrielle 400m2) 1 servitude de sécurité du dépôt d’hydrocarbure-shell) et 2 espaces verts (Hippodrome CL Bis 2400 m2 et Hippodrome extension entre les îlots JX et JW 450 m2). Quant à la Commune III, 3 dépôts ont été repérés dont 2 anciennes carrières (Niomiyirambougou campemani 500 m2 et Koulouba sogonafing 650 m2) et 1 forêt classée (site de point G 300 m2). En ce qui concerne la Commune IV, la mission a retenu 3 dépôts 1 réserve foncière (Taliko bougoudani près de l’ancien cimetière 600 m2), 1 servitude colline (Taliko II ancien tissu près de l’église 375 m2) et 1 dépôt (Kalanbougou 1226 m2).

     

    Concernant la Commune V, elle aura 13 dépôts dont 2 emprises (Kalaban-coura extension Sud au Sud des îlots UD, UE et la moitié Sud des îlots TN, TZ, et UA de Kalaban extension Sud), 4 espaces verts (Torokorobougou la partie Ouest de l’îlot AY 810 m2, la moitié Sud du cimetière de Sabalibougou 2495 m2, le Nord de la zone verte 2472 de Bacodjikoroni 550 m2 et espace situé le long de la voie triangulaire entre les îlots 77 à 79 au Nord et 94 à l’Ouest ainsi qu’au Sud Ouest 3 338,78 m2), 1 haute tension ( Kalaban-coura extension Sud au Sud des îlots UJ et UK) 1 dépôt (espace jouxtant la servitude du marigot à l’Est de l’îlot RW et au Nord). Et la Commune VI disposera de 7 dépôts dont  1 servitude du marigot (Sokorodji 2700 m2), 1 espace vert (Missabougou 2800 m2), 3 dépôts (Missabougou Yirimadjo (ZRIMY) 300 m2, Sénou îlot 128 13 100 m2 et Sénou îlot 554 8550 m2), 1 réserve foncière (Zone UEMOA 10 000 m2) et 1 Zone aéroportuaire (Niamakoro 10 000 m2).

     

    Les sites de dépôt rémunérés doivent être libérés et seront aménagés par le ministère de l’Assainissement et de l’Environnement.

    Bintou Danioko

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER