QUAND UN CONFRERE FORCE L’ADMIRATION – A propos d'ATT-CRATTIE : Autopsie d'un tract

    0

    Cela fait un peu plus d’un mois que circule à Bamako un soi-disant livre intitulé « ATT -CRATIE : la promotion d’un homme et de son clan ». Signé sous le pseudonyme « le Sphinx », un véritable tract plein de fautes, illisible en certains endroits, il regorge d’insanités, de grossièretés, de mensonges sur des responsables du pays, à commencer par le Président de la République. Dans les 148 pages dudit tract, notre pays est atteint dans son honneur et sa dignité. Tout cela pour le pouvoir!

    Les Maliens en ont maintenant l’habitude chaque jour, ils découvrent à travers internet, et d’autres canaux des éléments de désinformation et d’intoxication sur le pays et ses premiers responsables. Tantôt, ce sont des faits d’armes de mutins touareg, des groupes salafistes, tantôt ce sont des éléments injurieux contre d’honorables citoyens dont le seul tort est de servir leur pays. Même l’intimité de ces citoyens n’est pas épargnée. Leurs familles sont traînées dans la boue. Leurs femmes et enfants sont peints de la manière la plus abominable.

    Comme si cela ne suffisait pas, les initiateurs, rédacteurs et animateurs de ces éléments de désinformation ont cru devoir publier un soi-disant livre intitulé «ATT-CRATIE : la promotion d’un homme et de son clan ». De livre, il n’en est pas un. Il faut le dire, et oser l’écrire, c’est un tract imaginé et écrit par des lâches, qui n’ont aucune pudeur. Manquant de courage au sens large du terme, ils se cachent sous le pseudonyme « Le Sphinx ». Les Maliens ont pu découvrir ces dernières 48 heures, toujours à travers un tract, qu’il s’agirait d’éléments à la retraite ou en activité de la Sécurité d’Etat. Une éventualité à pendre avec des pincettes lorsque l’on sait que des hommes assermentés, ayant servi l’Etat à ce niveau, sachant sa toute puissance, ne prendront le risque de s’adonner à un jeu aussi dangereux, amoral et immoral. Ceci dit, le tract signé du « Le Sphinx» fait 148 pages. A la lecture, l’on se rend compte qu’il est plein de fautes. On y reviendra.

    Mais, ce que qui frappe surtout, c’est l’acharnement contre la personne du Président de la République, Chef de l’Etat, M. Amadou Toumani Touré. L’homme est traité de tous les mots. Nulle part, il n’est écrit qu’A TT a un côté bon. C’est là justement où l’on découvre la méchanceté doublée de lâcheté du « Le Sphinx ». Incapables de parler de l’essentiel, les rédacteurs du tract insistent sur les détails. ATT aurait intégré l’Armée grâce à un tel, il aurait été promu grâce à un teL.. Mais, ce qu’ils ne disent pas, c’est ATT qui a fait l’EMIA, qui a fréquenté les grandes écoles militaires occidentales. Au Mali, est ce un mal de bénéficier d’appui? Les Maliens avertis savent qu’il n’y a pas de recrutement (Armée, Administration…) sans appui. Il faut un «Sababu ». Ce qui compte, c’est que l’intéressé parvienne à s’affirmer. Et c’est ce qu’ATT a fait. Son nom restera à jamais dans les annales de l’histoire politique malienne. Dans le tract, on aurait voulu que ses détracteurs parlent des faits avérés de détournement d’ATT, Nulle part, il n’y est question. Cet homme désintéressé n’a que faire de l’argent.

    De sa famille, des siens, ATT a appris que la misère régnait au Mali. Tout jeune, il a goûté aux souffrances des jeunes de sa région, Mopti. Il en a tellement été marqué qu’il l’a rappelé un jour devant les enfants, ses amis, au palais des Congrès de Bamako. C’est ce qui fait son attachement indéfectible aux enfants du Mali, de toutes les régions sans exclusive. En témoignent ses nombreuses actions en leur endroit. Mais, puisqu’ils ne peuvent pas attaquer ATT sur ce terrain, ils auront l’outrecuidance de s’en prendre à sa femme. Dame Touré et enfants sont traînés dans la boue. Pêle-mêle, Mme Touré et ses enfants sont accusés d’avoir une influence sur la vie des affaires publiques. Méchants qu’ils sont, ils refusent même de rappeler les actions de cette bonne mère de famille en faveur des couches les plus démunies de notre pays. Notre pauvre consœur Hawoye Touré a eu même son lot d’insanités parce que « liée» à une fille d’ATT. Ceux qui ont fréquenté le lycée de Ségou, puis l’Ensup (DER Philo) savent que Hawoye ne saurait être qu’une tante de la fille citée. Mais, puisqu’on est dans un pays de rumeurs, c’est facile de relater que ce sont des copines. Ils sont allés jusqu’à nier les compétences de Hawoye acquises au CESTI et à l’ORTM. Quelle méchanceté!

    Est-ce un mal que l’enfant du Chef de l’Etat travaille dans notre pays? On va jusqu’à lui attribuer des marchés qui n’existent que dans l’imaginaire des rédacteurs du tract. Dans la foulée, tous les proches collaborateurs du Chef de l’Etat dont traînés dans la boue. Sans pudeur, l’on s’est attaqué aux Colonels Sambala Diallo, Hamidou Sissoko, Mamy Coulibaly etc. Aux uns et aux autres, ce sont des tas d’affabulations qui sont collés. Jamais, leur valeur et leur compétence n’ont été mises en accuse. On colporte des rumeurs sur eux, sur leurs familles. Mais, les Maliens ne sont pas dupes. Tout le monde sait qu’avec ces trois colonels, notre pays a fini avec les complots imaginaires du régime ADEMA. Est-ce une faute si 1110 Diallo vient d’une grande famille de Diamou ? Les rédacteurs du tract n’avaient qu’à prier pour être issus de grandes familles.

    Pour semer la confusion, on va jusqu’à lui attribuer la radiation des élèves-gendarmes de 1994. les Maliens, et surtout les intéressés savent ce qui s’est passé

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER