Qui est Mamadou Madeira KEITA ?

    0

    Né le 11 Janvier 1917 à Kourouninkoto dans le Cercle de Kita, Monsieur Mamadou Madeira KEITA est passé par l’Ecole Primaire Supérieure Terrasson de Fougères, actuel Lycée Askia Mohamed de Bamako et l’Ecole Nationale de Gorée dans l’actuelle République du Sénégal. Il débute sa carrière dans l’administration en qualité d’archiviste bibliothécaire. Il a fait un séjour au cadre spécial du Gouvernement Général de l’Afrique Occidentale Française (AOF) à Dakar de décembre 1937 à juin 1938 et au Gouvernement de la Guinée à Conakry de juillet 1938 à octobre 1938.

    Ayant atteint l’âge de la majorité, il ne déroge pas à la règle puisqu’il interrompt son emploi à la fonction civile et endosse la tenue pour effectuer son service militaire dans le Régiment des Tirailleurs Sénégalais, plus connu sous son sigle RTS à Dakar. Il pratiquera le métier des armes de 1938 à 1940.
    Monsieur Mamadou Madeira KEITA a été promu au grade de Sergent-chef et a obtenu, par la suite, le Brevet de Chef de Section d’Infanterie. Le même brevet a été décerné aux élèves – officiers de la 33ème Promotion de l’Ecole Militaire Interarmes qui porte son nom.

    De novembre 1940 à avril 1942, il occupe le poste de Commis au Service Général de la Subdivision de Dalaba dans l’actuelle République de Guinée Conakry.

    – D’avril 1942 à septembre 1942 au Gouvernement de la Guinée Conakry en qualité d’archiviste bibliothécaire ; 
    – De septembre 1942 à décembre 1943, il servira à Kouroussa en Guinée Conakry dans les mêmes fonctions. Au cours de ce séjour, il participe à la création du parti démocratique de Guinée (PDG-RDA).

    Admis au concours des Travaux Publics et des Mines en juin 1942, il reste Détaché au Service de I’I.F.A.N. (Institut Français d’Afrique Noire) pour devenir directeur de recherche en Sciences Humaines (histoire, sociologie, ethnographie). 
    Monsieur Mamadou MADEIRA créa par la suite le centre local de I’I.F.A.N. de la Guinée en 1944.

    Après de bons et loyaux services en Guinée, il a été affecté au Dahomey, actuelle République du Bénin, comme Directeur du Service de I’I.F.A.N. de novembre 1952 à juillet 1955 ; 

    En 1956, il rejoint le Service de I’I.F.A.N. à Koulouba, au Soudan, actuelle République du Mali. Il y a été successivement Agent et Directeur à titre intérimaire de ce Service jusqu’au 21 mai 1957. 

    A partir de cette date, il commença un long séjour dans le gouvernement à la tête successivement du Ministère de la Défense et de l’Intérieur de la République autonome du Soudan sous la loi-cadre 1956, mise en application de 1957 jusqu’à l’indépendance. Il occupa cette fonction après l’indépendance jusqu’en 1962. Le 17 septembre 1962, il occupa le poste de Ministre de la Justice puis celui de Ministre de l’Information, du Travail et de la Justice de la République du Mali. 

    Dans la perspective de l’indépendance, Mamadou Madeira Keita initia la décentralisation de la future République du Mali de 1957 à 1960. Ce qui donna naissance aux régions – cercles – arrondissements – aux assemblées régionales – aux conseils de cercles et aux conseils de villages. 

    En sa qualité de premier ministre de la Défense et de l’Intérieur de la jeune République du Mali, Mamadou Madeira Keita ordonna la descente du drapeau français et la montée de drapeau malien le 5 septembre 1960 sur la place d’armes du Génie Militaire.

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER