Soirées culturelles : Les Kakolos du Mali en fête

    0

    Tous les Kakolos du Mali s’étaient donnés rendez- vous sur la place publique de la mairie e la commune III à Ouolofobougou la nuit du samedi 25 juin. C’était à l’occasion d’une soirée culturelle organisée par leur Amicale. 

     L’Amicale des Kakolos du Mali est une association de développement, à vocation culturelle et apolitique. Elle a été  créée en 1996 à l’initiative du très regretté Djéli Baba Sissoko.
     De sa création à nos jours, l’Amicale a mené plusieurs activités telles que l’organisation des journées culturelles des Kakolos à Ballé, au cœur du Bakanou, dans le cercle de Nara, le 30 mai 2010,  une visite de fraternité aux Kakolos de Siby lors de l’intronisation du chef de village de ladite localité au début de l’année 2011, une grande manifestation culturelle en commune I au mois de mai 2005 etc. La soirée culturelle qui s’est déroulée  dans la nuit de samedi s’inscrit dans le cadre de la poursuite des activités de l’Amicale.

     Kakolos ou ‘’Kagoros’’ signifie en bamanan les premières ethnies. Pour la circonstance, on notait la présence de Boubou Demba Camara, président de l’Amicale en compagnie de sa femme Bintou Boubou  Camara, Cheickna Détéba Kamissoko ancien procureur général de la Cour suprême et ancien ministre de la Justice et ancien ambassadeur du Mali en Mauritanie, Amadou Koita le représentant du maire de la commune III. La soirée était placée sous la présidence des « Djokaramins »  les cousins  des Kakolos.    

    Cette nuit culturelle a été marquée par  les prestations musicales de Saramba Kouyaté et Mah Kouyaté N° 1, Aliou Diabaté du Mandé, Djeli Solo Sissoko fils de Djeli Baba Sissoko et  Sidi Simaga. Boubacar Magassa, historien de son état, a rappelé  que les Kakolos sont les initiateurs de la confrérie des chasseurs. Il argue à cet effet qu’ils étaient des hommes braves, toujours prêts à aller au front pour la cause de leur  tribu. « La création de la confrérie des chasseurs (Dozos) par les Kakolos était pour se démarquer du pouvoir des soninkés qui régnait à l’époque dans l’empire de Wagadougou. », a-t-il souligné.

     Pour sa part, le président de l’Amicale Kakolos Boubou Demba Camara a remercié le public pour avoir effectué le déplacement. Selon  lui, cette présence massive des Kakolos du Mali témoigne tout l’intérêt qu’ils accordent à l’Amicale. Il lance un appel à tous les Kakolos de rester soudés pour servir de repère à leurs fils. Il a conclu en saluant les Diawara et les Djokaramins  qui ont cohabité avec les Kakolos depuis les temps immémoriaux.

    Qui sont les Kakolos
     Selon les  griots, les Kakolos se distinguent par  trois patronymes les plus connus : Fofana, Camara et Magassa. D’autres sont cependant considérés comme des Kakolos : les Kamissoko, Sissoko, Dagnoko…. C’est une association qui est ouverte à toute personne qui se sent lié de près ou de  loin aux Kakolos.

    Modibo Fofana

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER