« Nouvelle » Grille de la Télévision : On se moque des téléspectateurs !

0

Du bluff ! Voilà ce que la sortie solennellement tapageuse du DG de l’ORTM inspire au téléspectateur de la chaîne publique. L’objectif était d’expliquer les « changements » apportés à la grille des programmes de la télévision nationale. Mais en fait de changement, il y a une grossière tromperie sur la marchandise. De gros titres qui ont servi d’emballage à un contenu vaporeux. La montagne aurait mieux fait s’il avait accouché d’une souris.rn

rn

rn

Plus d’un téléspectateur se sont redressés sur leurs sièges cette nuit, lorsque le présentateur du jour a annoncé le directeur général de l’ORTM pour « expliquer » les changements dans la grille des programmes. Un espoir immense : « Enfin le boss de l’ORTM a compris ses téléspectateurs », « Enfin, nous allons pouvoir regarder de vrais programmes sur notre chaîne de télévision »… Mieux vaut tard que jamais.

rn

rn

Avec une aisance qui cachait mal la délectation, Sidiki Konaté s’est adonné à un exercice simpliste à la limite misérable pour un responsable. Il s’est royalement félicité de la couverture des élections par l’ORTM (???) et le président de la République a eu droit à une alléchante en guise de remerciement pour l’appui apporté. Le premier passionné du service p… public a-t-il réellement la conscience aussi tranquille qu’il le laisse transparaître ?

rn

rn

Après ce préalable qui lui tenait visiblement à cœur, le boss de l’ORTM a donné les détails sur les changements. On note ainsi une dissonance criarde entre les appellations ou les titres et le contenu annoncé. Ainsi, le DG s’enorgueillit d’une augmentation substantielle du temps d’antenne. Dans le contenu, ce gonflage horaire est exclusivement consacré aux émissions religieuses.

rn

rn

La diaspora a été pompeusement nommée comme bénéficiaire de la nouvelle grille, à l’analyse aucun programme véritable destiné à nos compatriotes comme on pouvait s’y attendre. Dans la déclaration de Sidiki Konaté, le décor aussi devait faire l’objet de retouche et le DG l’aurait tenté. Mais, selon les informations, un téléspectateur déchaîné aurait, à la vue du nouveau décors décroché son téléphone et déversé sur le boss un flot de remarques désobligeantes. Et à l’ORTM, on aurait rétabli immédiatement l’ordre côté décors.

rn

rn

Rien de véritablement changeants dans le nouveau programme. Les téléspectateurs attendent toujours l’espace de débat réel tant annoncé, et Sidiki Konaté n’en a  nullement fait cas. Bref, ceux qui n’ont pas suivi l’intervention télévisée du DG de l’ORTM par rapport à la nouvelle grille de la télévision se sont épargnés un supplément de moquerie et d’indignation.

rn

rn

Comment un professionnel, un intellectuel de la trempe de Sidiki Konaté ose-t-il s’afficher dans une confusion de titre et de contenu. Est-on en manque d’inspiration à l’ORTM. Indubitablement non ! De source sûre, cette « nouvelle grille » est l’œuvre solitaire du DG Sidiki Konaté qui n’a pas tenu compte des remarques et observations faites par d’autres cadres de la boite.

rn

rn

Au cours de notre modeste formation dans le domaine de la radio, on nous a appris que l’élaboration de la grille des programmes doit impérativement associer l’ensemble du personnel de la station. Que dire alors d’une chaîne nationale ? On comprend alors pourquoi le nouveau programme est passé à côté, parce que c’est l’œuvre d’un seul et unique homme. Un seul individu peut-il faire la télévision M. le directeur ? C’est quoi finalement la passion du service public ? Quand le premier responsable de la boite se régale à mettre de la poudre aux yeux des téléspectateurs ?

rn

rn

Les programmes de la télévision malienne ne satisfont guère les citoyens qui en assurent pourtant le fonctionnement. Les émissions de divertissement sont la seule fierté à l’ORTM. Un pays peut-il amorcer son développement avec du tam-tam et des acclamations ?

rn

rn

Anta Sy

Commentaires via Facebook :

PARTAGER