Lutte contre l’insécurité : La police démantèle un réseau de voleurs de la colline de Koulouba

0

C’était à six heures du matin très exactement que l’épervier du Mandé, l’inspecteur principal Papa Mambi Kéïta et ses éléments ont encerclé la grotte logée au flanc de la colline de Koulouba. Ce coup de filet, d’une rare précision, a permis aux policiers d’arrêter onze malfrats dont une fille et des armes à feu.rn

Les patrouilles à pied  pratiquées par la brigade de recherches ne cessent de faire ses preuves. Cette fois-ci, c’est Paul Traoré, un chef de gang, qui vient de tomber dans le filet de l’épervier du Mandé.

rn

Dans la nuit de vendredi 9 mars, une patrouille du 3e arrondissement a appréhendé Mamadou Sylla avec une moto. Arrivé au poste de police, après un interrogatoire serré, il finit par se mettre à table. C’est ainsi qu’il avoua avoir commis une vingtaine de vols de motos en commune I et II. Ensuite, il dénonça ses complices qui, selon lui, vivent dans une grotte au flanc de la colline de Koulouba.  Le lundi 12 mars dernier, à six heures précises, l’inspecteur principal Papa Mambi Kéïta, à la tête d’une vingtaine de policiers à bord de deux véhicules investirent le flanc de la colline ne laissant aucune chance de fuite aux malfrats. Les quelques téméraires qui tentèrent de gravir la colline furent vite rattrapés.

rn

Ce coup de filet spectaculaire permit aux policiers d’arrêter onze malfrats dont une jeune demoiselle. Au fond de la grotte occupée par Paul Traoré, le chef de gang, la police mit la main sur tout le matériel de vol.

rn

Deux pistolets calibre 14 de fabrication artisanale, des coupe-coupe, un poignard, trois torches, une boule de chanvre indien, des gris-gris et un chapelet. Au poste de police, les malfrats ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés.

rn

Le gang a déjà à son actif une vingtaine de motos volées vendues à des prix variant entre 60 000 et 125 000 FCFA, selon la marque et l’état de la moto. Depuis l’annonce de l’arrestation du gang, les victimes ne cessent de défiler au 10e arrondissement, parmi lesquelles le marabout Seydou Aboubacar. Chez ce dernier le gang avait enlevé deux motos, un téléphone, un sac et une somme de 375 000 FCFA.

rn

Paul Traoré et ses complices seront déférés aujourd’hui vendredi devant le procureur du tribunal de la commune II.

rnPierre Fo’o MEDJO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER