« Destitution » du président de la République : Mme Sy Kadiatou et Modibo Sidibé au M5-RFP ; Soumana Sacko opte pour la neutralité !

2

Le mouvement politique actuel au Mali oblige chaque parti, association, personnalité politique, de la société civile ou leader d’opinion à clarifier sa position entre le camp favorable à la « destitution » d’IBK, le camp des soutiens aux institutions de la République et le camp des neutres. La plateforme Anw ko Mali dron de Mme SyKadiatouSow et de Modibo Sidibé a rejoint, le mardi dernier, le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP). Quant au parti de Soumana Sacko, il a opté pour la neutralité.

C’est fait. Des acteurs de la plateforme AN TE A BANNA se retrouvent autour d’un seul objectif : la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita et de tout son régime. Deux membres de cette plateforme, pas les moindres, Mme SyKadiatouSow, Modibo Sidibé viennent de renforcer le M5-RFP dans lequel siège l’URD, un parti qui a aussi joué un rôle prépondérant dans la plateforme AN TE A BANNA.

En effet, le mardi 9 juin 2020, la plateforme ANW KO Mali Dron dirigée par Mme SyKadiatouSow et dont le parti de Modibo Sidibé est membre, a adhéré au Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques. L’annonce a été faite dans une déclaration le même jour. « Ce jour 09/06/2020, une délégation du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP) a été reçue par la Coordination de Anw Ko Mali Dron, au siège du parti FARE-An Ka Wuli », précise-t-on dans le communiqué qui ajoute : « Après l’accueil et les salutations d’usage, la délégation du M5-RFP a indiqué que l’objet de la rencontre consistait d’une part à informer AKMD sur l’évolution organisationnelle du mouvement populaire du vendredi 5 juin 2020 et d’autre part à solliciter l’adhésion de AKDM au M5-RFP ».

À en croire Mme SyKadiatouSow , les responsables du M5-RFP ont précisé que leur mouvement à vocation de réunir en son sein toutes les organisations politiques, de la société civile et les personnalités qui partagent le diagnostic de la situation actuelle du Mali, caractérisée par une mauvaise gouvernance qui a atteint un niveau inacceptable, mettant en péril l’existence même de notre pays. « Le M5-RFP a dit savoir que ce diagnostic accablant est partagé par AKMD dont il a connaissance des différentes déclarations et prises de position sur les questions d’intérêt national. De même, le M5-RFP a fait le constat que AKMD a toujours œuvré pour un changement de gouvernance dans notre pays selon les principes démocratiques et républicains », lit-on dans le communiqué.

Selon Mme SyKadiatou, les responsables de AKMD ont discuté avec leurs visiteurs des questions relatives à la structuration du M5-RFP, aux actions à venir et aux éventuels schémas alternatifs à la démission du Président de la République.

La plateforme ANW KO Mali dron a adhéré aux idéaux du M5-RFP. « À l’issue des débats, la Présidente de AKMD a annoncé l’adhésion de sa plate-forme au M5-RFP », a-t-on appris du communiqué de l’AKMD qui participera, selon ses responsables, à l’Assemblée générale du MR-RFP.

Soumana Sacko opte pour la neutralité

Des fausses rumeurs, sur une prétendue adhésion de Soumana Sacko au M5-RFP, ont circulé sur les réseaux sociaux le mardi dernier et hier, mercredi. Joint au téléphone par nos soins, Mariam Sacko, secrétaire à la Communication de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (CNAS Faso Hèrè), parti de l’ancien premier ministre Soumana Sacko, a démenti l’information. « C’est faux. Nous n’avons pas adhéré au M5-RFP. Nous étions en réunion, hier (mardi), jusqu’à 20 heures. Nous avons décidé la neutralité. Nous ne sommes pas avec le M5-RFP. Nous ne sommes pas, non plus, avec IBK », a-t-elle précisé.

Il faut rappeler que Soumana Sacko faisait partie de la plateforme AN TE A BANNA en 2017.

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. « C’est faux. Nous n’avons pas adhéré au M5-RFP. Nous étions en réunion, hier (mardi), jusqu’à 20 heures. Nous avons décidé la neutralité. Nous ne sommes pas avec le M5-RFP. Nous ne sommes pas, non plus, avec IBK ».
    Il faut rappeler que Soumana Sacko faisait partie de la plateforme AN TE A BANNA en 2017.
    ZOUMANA SE REFUSE DE SE METTRE AVEC LE M5-RFP PARCE QUE SE MOUVEMENT RENFERME DES RELIGIEUX. ZOU A TOUJOURS FAIT PART DE SA VOLONTE DE METTRE LA RELIGION EN DEHORS DU POLITIQUE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here