Chato, présidente des femmes parlementaires du Mali :« La communauté internationale ne peut que nous aider »

0

Les femmes parlementaires de l’Assemblée nationale du Mali ont été reçues également par la mission de la CEDEAO, présente au Mali depuis le mercredi 15 juillet 2020. Aissata Cissé dit Chato, députée de Bourem, présidente des femmes parlementaires, s’est confiée à la presse après sa rencontre avec cette délégation.

Dans le combat pour une sortie rapide de crise, les femmes ne sont pas restées en marge. Selon la députée de Bourem, elles ont « été à l’avant-garde de la lutte » pour l’apaisement et la stabilité du Mali.

Aux dires de la présidente des femmes parlementaires, depuis au lendemain de la mise en place de leur bureau, elles ont entamé différentes rencontres auprès de certains acteurs notamment le chef de l’État, le président du haut conseil islamique du Mali, l’imam Mahmoud Dicko, le Cherif de Nioro, etc.

La députée de Bourem estime que c’est aux Maliens de trouver des solutions à leurs problèmes. Elle invite à engager un dialogue franc entre frères pour la résolution de nos crises. À l’en croire, « la communauté internationale ne fera pas le Mali pour nous.   Elle ne peut que nous aider ».

La présidente des femmes parlementaires invite la jeunesse à travailler à ce que le Mali ne s’écroule pas. Elle saisit l’occasion pour lancer un appel à travailler à ce que ces événements récents ne se répètent plus. « Plus jamais ça au Mali », clame-t-elle. Ces événements doivent rester un souvenir, a-t-elle souhaité.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here