Mamoudou Kassogué, ministre de la justice et des droits de l’Homme : «Il s’agit d’engager une lutte implacable et sans état d’âme contre la corruption à tous les niveaux »

9

Après avoir présidé la cérémonie d’ouverture du Comité de Pilotage du Programme National Intégré de Lutte contre le Trafic Illicite de Drogue et la Criminalité Organisée à son département, le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, a effectué, le jeudi 2 septembre 2021, une visite de courtoisie au Pôle Economique et Financier de Bamako. Au cours de cette visite, le ministre Kassogué a fait savoir que le Pôle économique et financier occupe une place centrale dans la lutte contre la corruption. « Les délinquants économiques et financiers sont des véritables criminels. Imaginez, une seule personne qui empoche des centaines de millions voir des milliards pour son confort personnel alors qu’il y a d’autres qui n’ont pas de l’eau à boire. Nous devons lutter de façon soutenue contre la corruption. La corruption, c’est un frein au développement. Il s’agit d’engager une lutte implacable et sans état d’âme contre la corruption sous toutes ses formes et à tous les niveaux », a souligné le ministre Kassogué.

D’abord, au cours de la cérémonie d’ouverture de la réunion des membres du Comité de Pilotage du Programme National Intégré de Lutte contre le Trafic Illicite de Drogue et la Criminalité Organisée à son département, le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, a fait savoir que le Mali est au centre de la problématique de la lutte contre l’insécurité et la criminalité organisée. « La porosité des frontières entre les Etats a ouvert un boulevard à des organisations criminelles qui défient les Etats avec des moyens et des modes opératoires sortant des approches classiques de la guerre et face auxquels il nous faut des stratégies adéquates et appropriées…Le Gouvernement de la République du Mali a inscrit au rang des priorités de l’action gouvernementale la lutte contre l’impunité, sous toutes ses formes », a souligné le ministre. Après cette cérémonie d’ouverture, le ministre de la justice, Mamoudou Kassogué, accompagné d’une forte délégation s’est rendu au Pôle économique et financier à Hamdallaye ACI 2000 de Bamako. En terrain connu pour y avoir exercé plusieurs années, le ministre a été accueilli par les responsables de ce pôle dont la présidente du tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako, Mme Diarrah Coulibaly, le doyen des juges, Mahmoud Dicko. Puis s’en est suivi la visite des locaux et la rencontre avec le personnel. Durant cette rencontre, le doyen des juges d’instruction, Mahmoud Dicko, a loué les qualités du ministre Kassogué. Avant de préciser que les actes posés récemment par la Cour Suprême prouvent que les lignes sont en train de bouger, à la grande satisfaction de tous dans la lutte contre la délinquance financière. « Monsieur le ministre, c’est le lieu de vous féliciter, pour votre implication personnelle, dans la concrétisation, du projet de fusion des Trois Pôles Economiques du Mali, en un Pole National qui sera basé à Bamako. En effet, comme mesures d’accompagnement, il sera souhaitable que le Nouveau Pole soit logé dans des locaux adéquats et décents, qu’il soit étoffé en personnel diversifié et qualifié, pour lui permettre d’atteindre ses objectifs », a conclu le doyen des juges d’instruction. Pour sa part, le ministre Mamoudou Kassogué s’est réjoui de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé ainsi qu’à sa délégation. Avant d’ajouter que le Pôle économique et financier occupe une place centrale dans la lutte contre la corruption. « Je vous exhorte dans la lutte contre la corruption, la délinquance économique et financière sous toutes ses formes, à être le soldat qui agit sans état d’âme. Les délinquants économiques et financiers sont des véritables criminels. Imaginez, une seule personne qui empoche des centaines de millions voire des milliards pour son confort personnel alors qu’il y a d’autres qui n’ont pas de l’eau à boire, qui n’ont pas de centre de santé pour se soigner, il n’ y a pas de route. Nous devons lutter de façon soutenue contre la corruption. La corruption, c’est un frein au développement. Il s’agit d’engager une lutte implacable et sans état d’âme contre la corruption sous toutes ses formes et à tous les niveaux », a déclaré le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué. Selon lui, la justice doit jouer un rôle prépondérant pour la réussite de la transition. Par ailleurs, il a souhaité l’intégrité, l’exemplarité et la célérité des membres du Pôle économique et financier dans le traitement des dossiers. Enfin, le ministre Kassogué dira que dans les jours à venir, il y aura une cour d’assises spéciale pour juger les infractions économiques. A cet effet, le Procureur général près la Cour d’appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga, qui faisait partie de la délégation du ministre, a invité le Pôle économique et financier à envoyer les dossiers en l’état avant le 10 septembre 2021 pour leurs prises en compte par la cour d’assises prévue en fin d’année 2021.

 

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Le roi MAUDIT de segou, i MALANKOLON DEN, ani Faso Mandjugu Den, tu as abandonne la nationalite Malienne de ton pere et de ta mere pour prendre la carte verte et tu as mis ton epouse en prison depuis des annees maintenant et elle ne peut meme pas voir ses 3 pauvres filles qui sont en train de grandir sans elle avec un pere roi PD de segou, tu es un imbecile et restera un fils d’idiots et de WURUWAYE!

  2. Quand on veut vraiment lutter contre la corruption, on parle moins et on agit plus. Jusque là, il n’y a que des professions de foi ça et là… Mais la lutte contre la corruption ne s’arrête pas à des arrestations extrajudiciaires (car illégales) en cascade, il faut mener les procédures à leur terme et conformément aux textes pour punir ceux qu doivent réellement l’être.

    Mais en voyant ce qui s’est passé cet après-midi sur l’autre grand dossier de l’impunité nationale, à savoir celui des tueries de juillet 2020 avec arrestation d’un haut gradé puis sa relaxe aussitôt suite à des pressions corporatistes, c’est clair que le sentiment d’une justice à deux vitesses se renforce davantage chez ceux qui doutent des acrobaties judiciaires en cours actuellement…

    Pensées rebelles.

  3. RBS qui a supporté IBK et la CC de Manassa qui ont remué la plaie du peuple après l’élection manipulée de 2018…

    …bientôt nous allons faire une démonstration de vraie force (du peuple) sur la place de KURUKUKANFUGA (“place de l’indépendance” ) pour déclarer notre soutien indéfectible a nos dirigeants de la Transition et nos dignes juges..; nous sommes déterminés a défendre la lutte noble contre la corruption!

    • SABALI!!! TOUT CE QUE LE PEUPLE VOUS DEMANDE EST DE LUI REMETTRE SON POUVOIRE!
      C’EST BIEN TRISTE D’ENTENDRE LE PETIT DEMBELE’ QUI ENSEIGNE LE DROIT DIRE QUE LA PROCEDURE N’EST PAS IMPORTANTE!

  4. A force de lire l’IMBECILE MALENKOLONDEN KINGUIRANKE’, TU COMMENCES A’ ECRIRE DES CHOSES QUI NE TIENNENT PAS! NE SAVEZ-VOUS PAS QUE PLUSIEURS JUGES SONT EUX MEMES CORROMPUS! ALLEZ-Y DEMANDER COMMENT AMADOU KOUFFA EST DEVENU UN TERRORISTE? C’EST UN JUGE QUI A FAIT D’AMADOU KOUFFA UN TERRORISTE! SES DROITS ETAIENT NIE’S PAR UN JUGE. IL A ALORS DECIDE’ DE PRENDRE DES ARMES CONTRE NOTRE FASO! JE CONDAMNE SA REACTION MAIS JE VOULAIS COMMUNIQUER QUE LES JUGES ONT UNE RESPONSABILITE’ DANS LA MERDE QUE LES MALIENNES ET LES VIVENT!
    PENSEZ-VOUS VRAIMENT QU’UNE COUR SUPREME QUI EST SERIEUSE ET QUI SE RESPECTE DEMANDERA A’ UN FAISEUR DE COUP D’ETAT DE VENIR PRETER SERMENT DEVANT ELLE!
    PKAGAME, TU NOUS LAISSERAS RESPIRER! C’EST LA RAISON DU PLUS FORT QUI GOUVERNE DANS NOTRE FASO!
    LA ROUE DE L’HISTOIRE CONTINUE DE TOURNER!

  5. KASSAGUE MON FILS, SI VOUS NE VOYEZ RIEN DE MAUVAIS AVEC UN COUP D’ETAT, IL FAUT ALORS LEGALISER LA CORRUPTION CAR LE COUP D’ETAT EST PIRE QUE LA CORRUPTION! LE FAISEUR DE COUP D’ETAT VOLE TOUT LE PAYS AVEC SES RESSOURCES EN PLEIN JOUR AU VU ET AU SU DU MONDE ENTIER!

    • Un PD comme toi ne peut faire d’enfant! memes les trois filles de ton epouse qui te reclament ne sont pas tes enfants reels, elle les a eu avec ses copains car tu es un PD!

  6. JPMagufuli: SEUL NOS JUGES POURRONT VENIR A BOUT des predateurs politiciens et donc sauver le Mali. Il ne peut plus avoir deux hipopotames males dans une meme riviere au Mali ...

    En tout cas c’est le peuple entier qui compte sur vous. Chaque époque a ses héros qui ont leur mission specifique…les Bakary Karambe, les Me Demba Diallo ont donné leur vie pour faire traverser le Mali une période sombre de son histoire… aujourd’hui faces aux politiciens prédateurs faux démocrates qui ne s’arrêtent devant rien pour dépouiller le pays de ses maigres ressources vitales…nous avons ces autres héros parmi nos juges qui sont plus que jamais déterminés a sauver la patrie. Le peuple est 100% avec vous dans la lutte implacable contre la corruption. Des voleurs n’ont aucune force devant la vérité et la justice!

Répondre à JPMagufuli: SEUL NOS JUGES POURRONT VENIR A BOUT des predateurs politiciens et donc sauver le Mali. Il ne peut plus avoir deux hipopotames males dans une meme riviere au Mali ... Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here