Démission d’IBK : le M5-RFP déterminé à gagner « le deuxième pénalty »

0

Un point de presse a réuni les initiateurs de la mobilisation du vendredi 5 juin 2020 au siège de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS). L’occasion a été favorable pour non seulement présenter les nouveaux adhérents au regroupement de la CMAS, EMK et CMAS mais aussi d’annoncer l’assemblée générale qui doit les unir le jeudi 11 juin 2020.

Plus de troïka (CMAS, FSD et EMK). Le regroupement politico-religieux à l’initiative de la mobilisation du 5 juin 2020 porte désormais le nom du Rassemblement des forces patriotiques -Mouvement du 5 juin (M5-RFP). Ce changement d’appellation intervient suite à l’enregistrement de plusieurs adhésions de partis politiques ainsi que de syndicats. MC-ATT, le cercle de réflexions et d’actions pour la gouvernance, le syndicat des enseignants du secondaire, etc., ont tous fini par adhérer aux idéaux de ce regroupement.

Comblé de joie, ChoguelKokallaMaiga du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) a laissé entendre : « Il faut que le peuple malien donne une leçon au monde entier : qu’on peut obtenir le changement de façon pacifique ». Selon le président du MPR, « Ce mouvement est celui des Maliens ».

Après avoir dressé le tableau noir de la situation socio -politico-sécuritaire, Dr Choguel estime que ce regroupement n’a qu’un seul objectif : « La destitution du président de la République et de tout son système ». Une démission qu’il juge nécessaire pour la fin des maux dont souffrent les Maliens.

Pour réussir ce coup de force, le secrétaire général de la CMAS, Issa Kaou Djim souligne que leur regroupement politico-religieux, qui porte désormais le nom de Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), a commencé à rencontrer toutes les forces vives de la nation afin non seulement de les informer des raisons de leur demande de démission du chef de l’État, mais aussi, et surtout leur demander de soutenir cette initiative.

Déterminé à aller au bout de leur combat pour la destitution du président de la République et de tout son système, le M5-RFP n’est pas prêt à abandonner la lutte. Issa Kaou Djim a annoncé la tenue d’une assemblée générale prévue pour le jeudi 11 juin 2020. Une assemblée à l’issue de laquelle la deuxième mobilisation sera annoncée. « Si nous avons raté le premier penalty, nous n’allons point rater le second », rassure Issa Kaou Djim.

F. Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here