DESIGNE COMME CO-REDACTEUR DU LIVRE «ATT-CRATIE : LA PROMOTION D’UN HOMME ET DE SON CLAN» : Boubèye assigne le journal «Le Sphinx» en justice

0

Depuis la publication du livre édité par L’harmattan, intitulé " ATT – cratie : la promotion d’un homme et de son clan ", les amis du président cherchent l’auteur ou les auteurs de cet ouvrage, vendu sous le manteau à Bamako, au prix fort.

C’est le président du RPM, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui a d’abord été indexé comme étant l’instigateur du livre, rédigé, selon eux, par un comité de rédaction.
Ensuite, des rumeurs en provenance de Koulouba ont fait penser à d’éminentes personnalités. La révélation concernant le ou les auteurs du bouquin, qui a beaucoup attiré l’attention de l’opinion publique a été faite par notre confrère l’hebdomadaire Le Sphinx, dans sa parution n°139 du vendredi 6 octobre.
Sous la signature du directeur de publication, Adama Dramé, Le Sphinx a titré à la une "ATT – cratie : la promotion d’un homme et de son clan, Soumeylou Boubèye Maiga est l’homme qui a déposé le manuscrit à L’harmattan".

En page 4, on relève dans l’article de Dramé que : "… la seconde personne n’est autre que l’ancien directeur de la Sécurité d’Etat et ancien ministre des Forces Armées et des Anciens combattants, Soumeylou Boubèye Maïga. Nos sources indiquent que ce dernier a récemment effectué une visite dans la capitale française. Il était logé à l’hôtel Warwick, rue de Berry, dans le 8 éme à Paris. Au cours de son passage, il s’est rendu au siège des Editions L’harmattan. Quelques jours plus tard, l’éditeur parisien procédait à la publication du tract : ATT – cratie, la promotion d’un homme et de son clan ".
Toujours selon Dramé, Soumeylou Boubèye Maïga a pu faire parvenir le livre dédicacé à plusieurs hommes politiques français notamment le président Jacques Chirac, le Premier ministre Dominique de Villepin, à Mesdames Gerardin et Michèle Alliot Marie, à Douste Blazy et Nicolas Sarkozy, tous membres influents du gouvernement français.

Précisons que selon le journal Le Sphinx, les auteurs réels du "sordide et diffamatoire tract" sont au nombre de six parmi lesquels il a cité Sambou Soumaré, ancien ministre de Moussa Traoré et Soumeylou Boubèye Maïga, ancien ministre de Alpha Oumar Konaré.
Mécontent d’être cité parmi ces six, ce dernier nous a indiqué par téléphone, dans l’après – midi d’hier, jeudi 12 octobre, qu’il "a assigné ce jour-là même le directeur du Sphinx en justice" pour diffamation.

Vivement donc que la justice fasse la lumière sur cette affaire qui continue de créer la confusion et la suspicion au sein de l’opinion publique. A suivre.

Chahana TAKIOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER