IBK au stade du ‪26 mars‬ : L’artillerie lourde !

2

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, candidat à sa propre succession pour un second mandat, a lancé dimanche 8 juillet 2018 dans l’après-midi, sa campagne électorale au stade du ‪26 mars de Yirimadio. Le meeting de lancement a mobilisé plus de 100 000 personnes. Durant environ une heure et demie, des artistes engagés pour soutenir IBK se sont succédé sur le podium pour des prestations musicales ou humoristiques. IBK et son Épouse Keïta Aminata, sont arrivés ensemble au stade aux environs de 17h.

A leur arrivée sur la pelouse du stade, IBK a fait le tour d’honneur du stade pour saluer les milliers de personnes venues être témoins du lancement de sa campagne électorale. Après ce tour d’honneur, sous forme de bain de foule, le couple IBK a traversé une haie de plus de 3000 personnes assises sur la pelouse transformée pour la circonstance en loges VIP.

IBK a pris un bain de foule de proximité avec parfois des poignées de mains chaleureuses par-ci, par-là, avant de prendre place sous la tribune officielle aux côtés du Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga, du président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé, du directeur de campagne, Bokary Tréta, du Président de l’Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture du Mali, Bakary Togola,  d’autres présidents d’institutions de la République. Deux interventions ont marqué les instants officiels de cette activité politique avant l’intervention d’ouverture officielle de la campagne du candidat IBK ; celles de Bakary Togola et de Bokary Tréta.

Dans son intervention, IBK n’avait que le mot « MERCI» pour exprimer sa reconnaissance aux populations maliennes sorties nombreuses pour lui témoigner de leur soutien et l’accompagner avec des prières et bénédictions pour une victoire finale.
La visibilité du candidat IBK est assurée par une équipe de campagne dynamique et professionnelle, renforcée par des artistes et célébrités de renommée internationale. IBK est visible partout depuis l’ouverture officielle de la campagne le 7 juillet; sur les réseaux sociaux, dans les rues, les affiches grands formats sur les panneaux 4×3 m, les affiches moyens et petits formats sur les murs et les véhicules d’animation de campagne, entre autres.

Sékou TAMBOURA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. La réélection du président IBK est une nécessité pour le Mali. Comme l’a dit une amie si IBK n’existait pas il fallait le créer. C’est pour le Mali et les maliens que le président IBK doit continuer son travail remarquable qu’il a commencé. Et tous les maliens ont sont convaincus. Les maliens qui comptent en tout cas. Pas ceux qui veulent sa place.

  2. Comme j’aime à le dire, il arrivera aux politiciens véreux obsédés par une gestion consensuelle du pouvoir pour distribuer entre eux les maigres ressources du pays,ce qu’ils craignent le plus. C’est à dire la réélection du président IBK. Aussi les journalistes vendus ne verront pas des chèques laissés par le pouvoir à la maison de la presse à leur égard comme ATT avait coutume de faire. Chers politiciens véreux et journalistes vendus, je suis dans le regret de vous annoncer que votre cauchemar durera toute votre vie car cette manière de gérer le pays est fini et tous les hommes qui la porte sont morts politiquement après cette année.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here