Scrutin du dimanche prochain : Vers une empoignade entre IBK et Soumi

19

La campagne pour le premier tour de l’élection présidentielle du 28 juillet prochain tire vers sa fin. C’est en principe, ce vendredi 26 juillet qu’elle sera close sur toute l’étendue du territoire national. Cette campagne pour le premier tour, vécue dans le ramadan et l’hivernage a permis de mettre  deux candidats au-dessus de la marée : Soumaila Cissé de l’URD et  Ibrahim Boubacar Keita du RPM, qui risqueront d’être les deux forces en présence au 2ème tour, sauf scénario de ‘’Takokélen’’ comme en 2007.

 

Soumi IBKLe « Takokelen » qui veut dire, la victoire dès le premier tour est, désormais, le terme à la mode. Mais aussi, prôné avec force par les supporters de tous les deux candidats dits favoris: Soumaila Cissé et Ibrahim Boubacar Keita.

 

 

Mais, ce « Takokélen » est-il possible dès le premier tour de cette élection ? Voila la question qui taraude l’esprit de certains observateurs de la scène  politique.

 

La fièvre IBK et l’euphorie Soumi

Dès l’ouverture de la campagne, les 27 candidats à l’élection présidentielle du 28 juillet se sont lancés à la conquête de l’électorat. Même dans les coins les plus reculés du Mali.

 

 

Pendant que certains ont préféré lancer leur campagne à Bamako, la capitale, d’autres ont préféré ouvrir les leurs à l’intérieur du pays.

 

Et deux candidats semblent sortir du lot en raison de la foule qu’ils drainent partout où ils sont passés : Soumaïla Cissé et Ibrahim Boubacar Keita dit IBK.

 

En effet, le candidat de l’Union pour la République et la Démocratie(URD), Soumaïla Cissé a porté son choix sur la Venise malienne, Mopti pour le lancement de sa campagne.

 

 

C’est dans un stade Baréma Bocoum  plein à craquer que celui que ses militants appellent désormais « le Diamant noir » a lancé sa campagne. Pour  être témoins de cet évènement, les populations de Mopti et environs étaient sortis massivement.

 

 

« Soumi Champion », depuis le lancement de sa campagne s’est lancé à la conquête du Mali.

Partout, le candidat de l’Urd a réussi sa mobilisation.

 

 

En effet, Soumaïla Cissé a sillonné toutes les régions du Mali à l’exception de Kidal. Partout où il s’est rendu, il a bénéficié d’une adhésion populaire des jeunes et des femmes à son programme dénommé désormais « GPS : Grand Plan Soumaïla ».

 

Considérées comme les  composantes les plus nombreuses de la population malienne, Soumaïla Cissé a accordé une place de choix à ces deux couches de la population dans son programme.

Il promet de combattre le fatalisme et innover avec la création de 500.000 emplois pour les jeunes en 5 ans.  Mais aussi, d’éliminer toutes formes de discrimination à l’égard des femmes, ainsi que le financement de 500.000 projets pour celles-ci.

 

Soumaila Cissé, à l’issue de sa grande tournée qui l’a conduit respectivement dans les régions de Mopti, Ségou, Sikasso, Koulikoro, Gao, Tombouctou, a été reçu, vendredi 19 juillet dernier, depuis son entrée à Bamako(au poste de Sénou) jusqu’au Palais de la culture par des milliers de ses partisans amassés aux abords de la route.

 

Le lendemain, c’est dans un stade omnisport Modibo Keita plein comme un œuf que la jeunesse du parti a pris l’engagement de permettre le Takokelen à Soumaïla Cissé dès le premier tour de l’élection.

 

« Nous promettons le Takokelen à Soumaïla Cissé dès le soir du 28 juillet. Il n’y aura pas de deuxième tour car l’argent de campagne du 2ème  tour sera réservé pour la réhabilitation des services de l’administration, écoles, centres de santé saccagés et pillés lors de l’occupation du nord par les islamistes » : une promesse que la jeunesse entend  tenir en sortant massivement pour aller voter le 28 juillet prochain pour leur candidat.

 

Pendant ce temps, le candidat du Rassemblement Pour le Mali(Rpm) a choisi la capitale pour le lancement de sa campagne.

Le style IBK draine les foules !

En effet, IBK a choisi le plus grand stade de Bamako, le stade du 26 mars pour le lancement de sa campagne. Dans un stade plein à craquer ce jour, les supporters de celui qu’ils appellent affectueusement « le prince du mandé », lui ont promis aussi le « Takokelen » dès le premier tour.

 

 

Après ce lancement réussi dans une liesse populaire, IBK a pris son bâton de pèlerin pour sillonner presque toutes les localités du Mali à la conquête de l’électorat.

 

 

Partout où il mis pied avec son staff de campagne, c’était la liesse populaire et l’adhésion massive à sa cause et son programme pour  « l’honneur du Mali, pour le bonheur des maliens ».

I ‘histoire retiendra qu’il est le seul des candidats à l’élection présidentielle à avoir mis pied à Kidal, cette ville du Mali en proie à des violences et tiraillements entre rebelles touaregs  et armée malienne.

 

 

En plus de cette démonstration de force et cette exception qui ont augmenté sa cote de popularité auprès de  l’opinion publique. Pour preuve, depuis le lancement de sa campagne, IBK ne fait que bénéficier de soutiens tous azimuts : celui de certaines associations religieuses, des militaires, de certains autres partis politiques.

 

Des meetings sont organisés à longueur de journée pour soutenir l’homme à Bamako et à l’intérieur du pays.

 

Et pour la clôture de leurs campagnes, les deux candidats s’apprêtent à faire leurs dernières démonstrations de force.

 

 

En effet, Soumaïla Cissé rencontrera pour la dernière fois ses militants, lors d’une caravane populaire sur les principales artères de la capitale, il s’agit de marquer en allégresse la clôture de sa campagne ce jeudi.

 

Et pour sa part, IBK s’est, pour la deuxième fois réservé le stade du 26 mars pour son meeting de clôture de campagne.

 

Alors que les deux camps promettent chacun de faire le « Takokelen », nombreux sont les observateurs qui font le pronostic sur l’impossibilité de cette hypothèse.

 

En effet, nombreux sont ceux qui estiment plutôt que IBK  et Soumaïla Cissé sont les deux candidats qui pourraient se voir au deuxième tour.

 

Cependant, le dernier mot revient aux électeurs le 28 juillet prochain.

 

Georges Diarra

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. le peuple malien n’est pas dupe. il votera pour le changement,et non pour ceux qqui ont mis le pays a genoux, et demoliser notre economie et piller les caisses de l;etat.Nous ne donnerons jamais notre confiance a ceux-ci.

  2. Soumi na pa de millitant,ces t pour bouffer sont argent ke les geant l suit… IBK,IBK a KULUBA

  3. On aurait vraiment pu donner la chance à quelqu’un d’autre pour un vrai changement: Mara, Bouga, Dra, … A défaut, votez pour Soumi, au moins lui est travailleur.

  4. SI LE PEUPLE N’EST PAS FATIGUÉ DE LA MALÉDICTION…IL PEUT VOTER POUR SA CONTINUITÉ C’EST COMME CA QUE LA DÉMOCRATIE MARCHE au MALI NOUS LES MALIENS ONT NE PAS PRES pour LE CHANGEMENT

  5. A deux jours su scrutin …voila ci dessous la photo de la semaine ….pour rappeler aux un et aux autres que …

    VOTER POUR DES CONS IRRESPONSABLES ET SANS LA MOINDRE INTEGRITE … A DE LOURDES CONSÉQUENCES ….

    http://m.flickr.com/#/photos/[email protected]/9357092156/

    Ça ce n’est qu’une petite facette des conséquences … une toute petite … VOUS LES AVEZ DEJA VU À L’ÉPREUVE … VOUS LES CONNAISSEZ TRÈS BIEN … LES NULS DU GENRE DIONKISS…

    BIEN QU’ILS SE CHAMAILLE DE TEMPS À POUR LEUR APPÉTIT PERSONNEL … C’EST EXACTEMENT LA MEME BANDE …

    Le MALI est victime de l’irresponsabilité populaire … SI LE PEUPLE N’EST PAS FATIGUÉ DE LA MALÉDICTION…IL PEUT VOTER POUR SA CONTINUITÉ … C’EST COMME CA QUE LA DÉMOCRATIE MARCHE …

    Moussa Ag,….VOTEZ POUR LES FUTURES GÉNÉRATIONS AU LIEU DE VOS VENTRES…BON WEEK-END À TOUS …

    • SI LE PEUPLE N’EST PAS FATIGUÉ DE LA MALÉDICTION…IL PEUT VOTER POUR SA CONTINUITÉ … C’EST COMME CA QUE LA DÉMOCRATIE MARCHE …

      mille merci mon cher pour ces mots qui sont si justes et si clairs, qu’il faille les inscrire dans le marbre. la dignité d’un peuple ne vaut que celui-ci en fait lui-même, c’est une évidence.

  6. Alerte d’orage électoral: une certitude.
    Ces élections prés. devraient être celles :
    -de la reconciliation nationale,
    -du retour de la paix,
    -de la restoration d’une vraie démocratie,
    -et de la relance économiqie.
    Le peuple malien doit tout faire pour ne pas perdre cette opportunité pour reconstruire une nation en ruine , en mettant de coté les petites jalousies et les antagonismes.

  7. ibk est aussi comptable de cette situation chaotique au mali il n’a aucune solution plus que les autres la descente en enfer de notre armée a commencé avec ibk et aok Président et Premier Ministre IL N’AVAIS RIEN ET absolument rien fait pour mettre les militaires dans des bonne conditions il n’est pas la solution il c’est tous simplement servi deux cette fois ci pour accéder au pouvoir par une circonstance malheureuse nous avons besoins d’un homme de très hauts nivaux intellectuelle qui pourra s’imposer sur le plan économique et faire sortir le mali dans cette situation de pauvreté et sachez qu’un pauvre n’a pas peur de mourir pour trouvé a mangé puisqu’il est déjà un mort vivant sans espoir
    votons massivement soumaila cissé dés le premier tour pour passé a l’étape suivante nous avons une autre grande place pour mr ibk ou il pourra bien servir le mali et lui même sans doute mais la situation du mali nous commande de voté pour un homme visionnaire qui peut travaillé jour et nt

  8. De mon point de vue je prefere Soumi, d aprrs ce que jai remarquer’ je pense ke pense Ibk ne peut pas dirigece pays il est est la pour ses opportinites,c est un deposte un dicta qui aime le pouvoir rien que le pouvoir. Sinon si il etait vraiment un politien un homme de la situation il ya certaine chose qu il ne devrait pas y est etre impliquer d abord il a soutenu le pushiste au su de tout le monde y compris la communaute internationaledans un democratique et republicain, ensuite il invite les islamistes“ association sabati“ et certains chefs religieux malhonnetes a sa cause uniquement pour le gout du pouvoir. Il dit offociellement qu il ne nogocie pas avec Mnla, on le sais bien un chef d etat si jamais tu opprime tes rebelles tu finira devant la CPI comme on vu avec certains ex President. Donc vu ces trois grandes erreur je pense qu il nest pas lhomme de la situation. Et si jamais on porte confiance en lui nous ne sortirons jamais de cette crise et cs sera la loi des islamuste

    • MISTERLY…tout ces candidats au mali,ont condamner le coup d etat directement et indirectement, apres ils ont tous profititer de se rendre directement et inderctement a kati,pour moi aucuns de ses candidats n est bon pour le mali,ils ont eu tous la chance de servir ce pays,on connait tous la suite, mais il nous faut un president ligitime pour eviter le chaos,celui qui sera president ne dormira pas pendant ces 5 annees a venir, on ne pardonera p`lus personne…

  9. Ce journaliste n’est pas au fait de l’info. Mr Soumaïla CISSE s’est rendu à Kidal, bon sang.Il ganera bien sûr cette élection. De quoi IBK est capable, si ce n’est la dictature? il a mis presque tous les héros du 26 Mars en prison pour assouvir son dessein. Nous sommes au 21 ème siècle.”Je ne négocierai pas avec le MNLA comme si tu avais les moyens de tes fanfaronnades.Où étiez-vous lorsque Tessalit a été pris ? Réponse: Vous pleuriez dans votre salon feutré. Un homme d’Etat qui dit avoir pleuré devant une difficulté. Croyez-vous en sa fermeté? Décidement, tu nous fais honte. Tu entendras le son de cloche du Mali profond, en ta défaveur sûrement.

    • Ecoutez vous ne suivez pas l’actu de votre pays! IBK à tirer la sonnette d’alarme tout comme Mariko. Je vous dis frère souvent le coup est mieux pour le peuple et en Egypte qu’en dites vous?

  10. Soumaila Cisse la solution. C un visionner walaye. Il a gérer l’économie de 8 pays et économisé des milliards d’euros

    • C’est faux. C’est un bouffeur d’argent. La CMDT en est témoin etc. Il n’a pas de projet de societé comme Modibo Sidibé. Qui dit que le Mali sera comment dans 5ans ou 10 ans. Modibo a dit qu’au lieu que le peuple malien se bat tous les jours à survivre et à chercher à se nourrir, nous devons plus se soucier de cela d’ici Horizon 2030. Le Mali sera un pays emergent, industriel, PIB par habitant l’un des plus élevés, revenu des maliens auront triplé, auto suffisance alimentaire.

  11. Soumaila était a Kidal c’est qui a fat 120 localités Ibk est resté a Bko il ne peut être au second tour c impossible

  12. Soumaila Cissé.opportuniste pour le pouvoir pendant 20ans un grand favori de vole largent de l’etat malien vous pouvez pause la question a Soumaila comment il as eux ses milliards vive la corruption

  13. Ils sont tous deux les memes. Ils font parti du ramassis de gangsters qui ont detruit notre pays. L’election d’IBK sera une tragedie pour le Mali. Et celle de Soumaila sera une catastrophie. C’est au peuple de faire son choix.

    Que Dieu sauve le Mali de Modibo Keita en evitant qu il ne tombe dans aucune de ces deux mains!

  14. IBK est l’homme de la situation,qui ne rentre pas dans les combines. déjà ses opposants crient à la fraude, des affirmations grotesques. IBK toujours egale à lui même ne dit rien, il agit en grand homme, en responsable parce qu’il sait que c’est Dieu qui donne le pouvoir. IBK NOUS TE SOUTENONS VOUS SEREZ LE PRESIDENT SI DIEU LE VEUT.

    • “IBK est l’homme de la situation, qui ne rentre pas dans les combines”.
      – Homme de la situation, peut-être. Mais de là dire qu’il ne rentre pas dans les combines, c’est une contre vérité… Un homme politique est obligé de rentrer et de faire des combines. Sans celà, il n’aura pas existé.
      Il n’existe pas d’homme politique qui ne soit de près ou de loin mêlé à des combines. Mais dans le pays qui prêche la moralité dans la gouvernance, on assiste tous les jours à des “affaires” d’ancien Homme d’Etat (ancien président, anciens premiers ministres, et même ministre en exercice), suiver mon regard… Kadhafi n’avait pas menti !
      Mieux vaut un président qui sache gérer les situations, qui ait du courage des prendre des décisions adéquates, plutôt qu’un président mou, qui tourne au gré des vents, quitte à se contredire lui-même.

      Je ne vise personne:

      – “Je ne négociera jamais avec le MNLA”…
      – “Mollande, le fromage à pâte molle (M.Aubry)”, et aujourd’hui, elle appelle à le soutenir.

Comments are closed.