Le président de l’Adema-PASJ interpelle la classe politique : « Nous devons changer de comportement si nous voulons être pris au sérieux »

8
Pr. Tiemoko Sangaré

Le Pr Tiémoko Sangaré a profité de l’occasion qui lui fut offerte par le cadre de concertation ministère de l’Administration territoriale-partis politiques pour interpeller encore une fois la classe politique malienne sur la fraude électorale dans notre pays.

En effet, le président de l’Adema a déploré le fait qu’il y a une sorte de consensus autour de la corruption et de la fraude électorale au Mali. Toute chose qui, de son avis, contribue à l’affaiblissement de notre processus électoral. C’est pourquoi, le Pr Sangaré a suggéré que des règles soient désormais mises en place pour y mettre fin, parmi lesquelles règles figurent l’arrêt du transport des électeurs et l’interdiction de la distribution de toute libéralité en période de campagne.

Toujours est-il que le président du parti de l’Abeille estime qu’on ne devrait plus pouvoir se cacher derrière certains arguments pour légitimer la fraude. «Il faut que nous changeons de comportement si vous voulons que nos concitoyens nous prennent au sérieux», a-t-il conseillé, tout en se montrant conscient que l’écrasante majorité des Maliens assimilent la politique à quelque chose de pas sérieux.

Tiémoko Sangaré avait profité de la cérémonie d’ouverture de la 1re convention nationale du parti Fare, tenue le 19 décembre dernier, pour fustiger la fraude électorale.

La Rédaction

 

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Voilà enfin un homme politique, et non ds moindre, qui ose dire haut ce que tout le monde pense. Cependant, force est de constater que lui-même n’est pas du tout sain. Il commence par l’Adema qui lui donne tout, argent et pouvoir. Pourtant, croyant pouvoir étancher sa soif mieux ailleurs, il rejoint Mamadou Lamine Traoré à la création du Miria où il ne resta que 2 ans avant de retourner à son point de départ.
    Cet énergumène a tout fait à Bougouni, tout pour faire tomber l’épouse de Gaucher qui est mort en cours de mandat. Donc, Pr Sangaré n’a pas de leçons à donner à qui que se soit, qu’il les garde pour lui même.

  2. Comment un Tiemoko Sangaré va t-il nous donner des leçons sur la corruption. KABAKO!
    1- Comment a-t-il pu construire ses châteaux jumeaux à Bolé quand il fut ministre de l’agriculture?
    2- Comment un ” Bilakoroni” Comme Dramane Dembelé a pu se hisser à la tête de l ADEMA par la force de l’argent sale.?
    …On a que faire des leçons d’un ancien communiste reconverti à la bourgeoise IBKIENNE

  3. Vous les "democrates patriotes et sinceres", fossoyeurs du pays, nous vous invitons simplement à rendre le tablier politique et vous consacrer à la gestion de vos biens mal acquis !

  4. Le président de l’Adema-PASJ interpelle la classe politique : « Nous devons changer de comportement si nous voulons être pris au sérieux »

    Ils ne pensaient que s’enrichir, s’enrichir …, alors après l’argent l’homme commence à se dire où a-t-on mis nos dignité?

    Après 25 ans de pillage systématique, c'est trop tard monsieur Sangaré, le ventru alimentaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Vous avez échappé en 2012, la prochaine fois on vous aura. Soyez en sûrs et certains.

    Votre maigre chance, c'est d'avoir un des barons du pillage parachuté à la tête de l'Etat en 2013.

  5. Ils ne pensaient que s’enrichir, s’enrichir …, alors après l’argent l’homme commence à se dire où a-t-on mis nos dignité?

    Après 25 ans de pillage systématique, c'est trop tard monsieur Sangaré, le ventru alimentaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Vous avez échappé en 2012, la prochaine fois on vous aura. Soyez en sûrs et certains.

    Votre maigre chance, c'est d'avoir un des barons du pillage parachuté à la tête de l'Etat en 2013.

  6. Un autre aspect non des moindre à prendre en considération est la loyauté envers les électeurs et les soutiens de campagne. Le manque de confiance Tire sa source des trahisons et déceptions multiples.

  7. C’est dommage de voir cette intervention de cet homme qui fait partie des personnes qui ont fait des gestes sous les mandats d’Alpha Oumar KONARE et d’ATT qui ont tué les partis politiques en les faisant atteindre leur seuil d’incompétence. Il s’agissaient des comportements qui n’ont jamais honorés les partis politique face au développement du pays. A cette époque, les hommes pensaient se remplir seulement les poches sans songer à la formation de la postérité du pays, nos enfants surtout. A l’époque, quelle indignité? Quelle ignominie? quel comportement éhonté les animaient? Ils pensaient s’enrichir, s’enrichir seulement, alors après l’argent l’homme commence à se dire où a t-on mis nos dignité? Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali.

  8. En tout cas les fraudes contribuent aux choix non judicieux lors des élections. L'Afrique en général et le Mali en particulier doivent chercher à prouver que nous ne sommes pas inférieurs aux autres peuples. Le vote est un droit pour tout citoyen et il contribue ainsi à déléguer la gestion de la chose publique aux élus.

Comments are closed.