Promotion des idéaux du PRVM-FASOKO : Les mouvements des femmes et jeunes s’engagent

0

Les  responsables des bureaux nationaux des femmes et des jeunes du Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO), ont animé le vendredi 29 janvier, après la prière, au siège du parti, une conférence de presse. Une première du genre des mouvements intégrés de jeunes et de femmes du des mouvements intégrés des femmes et des jeunes du PRVM FASOKO depuis le 1er congrès ordinaire tenu le 26 décembre 2020 à la Cité des enfants.   L’objectif de cette conférence de presse est non seulement pour les organisateurs de présenter aux journalistes les missions, les objectifs, le plan d’actions pour le 2021, mais aussi de réaffirmer leur soutien total au nouveau Bureau exécutif national du parti dirigé par le Président Mamadou Oumar Sidibé.

La conference était animée conjointement par Mme Aminata Diakité, présidente mouvement des femmes, Ousmane Bah, vice-président du mouvement des jeunes, Moctar Diop, secrétaire politique mouvement des jeunes, Mme Touré Kadiatou Touré, secrétaire politique mouvement des femmes, Badra Alou Kanitao, secrétaire général entre autres.

Dans ses mots préliminaires, Mme Aminata Diakité, a rappelé que le PRVM-Fasoko en marge du Congrès extraordinaire s’est doté d’un nouveau Bureau exécutif naational avec à sa tête le président Mamadou Oumar Sidibé.  Pour cette confiance renouvelée, elle a, au nom des militantes, adressé au président du parti ses félicitations, ainsi que celles de son équipe, tout en lui réaffirmant leur disponibilité et leur engagement à dans la mise en œuvre des directives et des orientations issues de la première du Bureau national.

Elle a adressé les mêmes félicitations à l’ensemble des membres du Bureau national des Femmes et des Jeunes élus lors du 1er Congrès ordinaire des mouvements intègres du PRVM-Fasoko. Elle se dit convaincue que leur équipe dispose de compétences nécessaires pour relever les défis.

A sa suite, le plan d’action 2021 a été présenté par le Moctar Diop. Il dira que ce plan 2021 a pour mission de contribuer à la visibilité et à l’extension du Parti à travers des actions du Mouvement national des femmes et des jeunes; de vulgariser les idéaux du Parti auprès des militants et sympathisants; mettre l’accent sur l’implantation et la redynamisation des structures de jeunes et de femmes.

Il a ensuite dévoilé que les activités et les actions des mouvements intègre du PRVM-Fasoko au cours de cette année porteront essentiellement sur : l’organisation des sessions de formation et de renforcement des capacités des membres des structures de jeunes et de femmes, militants et sympathisants ; le déploiement des cartes de membres et des fiches d’adhérent dans les sous-sections et sections sur tout le territoire ; l’organisation des missions de coordination des activités et de renforcement des structures de jeunes et de femmes de l’intérieur du pays ; la constitution et la mise en ligne d’une banque de C.V des militants du Parti ; l’organisation d’ateliers de formations sur la participation stratégique des jeunes et des femmes aux élections municipales 2021 ; la participation à des émissions radiophoniques et télévisuelles pour promouvoir les idéaux du Parti ; l’organisation d’assises trimestrielles sur les thématiques des secteurs des services sociaux et ceux pourvoyeurs d’emploi pour les jeunes et les femmes du pays, notamment la santé, l’éducation, consommation des produits et services, main d’œuvre qualifiée, industrie de transformation.

Cette conférence de presse s’est tenue à un moment le parti travers une période difficile à travers une mésentente en son sein après la tenue du congrès extraordinaire du Bureau exécutif national le 26 décembre 2020 a l’issue duquel un nouveau bureau a été mis en place dirigé par le président du Parti Mamadou Oumar Sidibé. Face à cette situation qui continue à affaiblir le parti, le Bureau exécutif national a, à travers une décision signée le 28 janvier 2021 par le président du parti, Mamadou Oumar Sidibé, suspendu plus d’une vingtaine de ses membres dans plusieurs communes de Bamako,  de toutes les activités du PRVM Fasoko pour violations graves des statuts règlement intérieur du Parti.

A cet effet, le BEN est convoqué par son Président pour le 9 février 2021 et jours suivants s’il y a lieu, afin de statuer définitivement sur les cas de violations graves des textes fondamentaux du Parti par ses membres, selon la décision du BEN.

AMTouré  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here