ATT-IBK-SBM : Chronique d’une campagne électorale à Gao

0

A Gao les états-majors de l’Adp, du Mouvement citoyen et autres Associations de soutien regroupées au sein de Grace-ATT ont perdu la notion du temps. Les réunions ne se comptent plus. Embouchant tous la même trompette, sans animosité, chacun veut faire plus pour être mieux noté. Ceci n’est en fait que l’aspect festif de la démocratie dans la dynamique d’une campagne civilisée. De la conception des plans d’actions à la stratégie de sensibilisation et de mobilisation, rien n’a été laissé au hasard pour la réélection du candidat ATT. Aucune chance n’est cependant laissée pour ceux d’en face.rn

out a commencé le 8 avril à minuit. Une caravane motorisée déchire le silence nocturne à coup de klaxon, de vrombissements de moteur, de musique et de slogans en faveur d’ATT. Gao vient de sonner l’alarme de début de la campagne présidentielle 2007. Le camp ATT annonce la couleur. Au petit matin, les affiches du président candidat arborent toutes les rues, les artères et les places publiques.

rn

Le QG de campagne basé au siège de Grace-ATT, sis en face du stade Kassé Kéita, fut très tôt envahi ce lundi 9 avril par les leaders des partis politiques et ceux des associations. A l’ordre du jour : préparatifs d’un meeting de lancement de campagne, enlèvement de véhicules, dotation en carburant, de tshirt, de pagnes, d’affiches et autres supports.

rn

Allez savoir comment les quinquagénaires Sadou Diallo (hôtelier) et Najim Zaoui (pédagogue), en synergie avec tous les leaders politiques et responsables d’associations, du Mouvement citoyen, le Msat, le premier SG de la Section Adema, les présidents de l’Adp du cercle de GAO et de la coordination régionale de l’Adp, le second sg du Pcr, le président de Grace-ATT et le secrétaire à l’organisation de l’Apd pour mettre tout en place. Attentifs aux conseils des chefs  coutumiers et religieux, le duo, mesure à sa juste dimension, tous les enjeux de leur exaltante mission : la victoire d’ATT dès le premier tour, à Gao, avec un taux de participation massif. 

rn

Mardi 10 avril

rn

Malgré la canicule, le stade accueille une marrée humaine. Tout ce beau monde était presque habillé à l’effigie du candidat ATT. Sur les banderoles on pouvait lire : ‘’Ensemble avec l’artisan de Paix’’. ‘’Voter est un droit réélire ATT un Devoir’’, etc. Gao était en ébullition. La fête battait son plein. Les allocutions avaient comme leitmotiv le retrait des cartes et le vote massif le 29 Avril en faveur d’ATT. Après, le siège de campagne prit le relais jusque tard dans la nuit. Dans les rues furent installées des cases songhaï, des tentes maures ou Targui richement décorées d’objets artisanaux, de guirlandes et d’affiches du candidat. Gao s’en réjouit, même ceux du camp adverse.

rn

Cette ambiance assurée par les troupes, les associations de femmes et de jeunes du Msat et de Grace-ATT ne divertira nullement les responsables politiques de l’Adp résolument engagés pour le takokelen.

rn

Lundi 16 Avril

rn

A Assongo, Menaka, Gao et Bourem, les militants ont démontré au candidat ATT, par leur mobilisation, que toutes les issues sont verrouillées pour les autres candidats. Ceux-ci, en fait, n’ont jamais fait signe de vie. Assommés, ils semblent broyer du noir, sinon convaincus que leur chance d’émerger est réduite à zéro. Ils continueront cependant à amuser la galerie.

rn

Ahmed ELKORI