ATT répond au FDR : « Nous voulons des élections transparentes… »

0

C’est à la faveur de sa visite dans le septentrion de notre pays, notamment à Gao et Bourem, que le président de la République, Amadou Toumani Touré, a lancé cette phrase qui a sonné comme une réponse aux nombreuses craintes formulées par certains membres du Front pour la démocratie et la République (Fdr). Mais à écouter le président de la République s’exprimer de la sorte, on a du mal à identifier les destinataires de ces mises en garde. On sait par exemple vers qui les déclarations du Fdr sont dirigées. rn

Mais ATT sait bien que c’est vers lui que tout est dirigé. Lui qui est encore au pouvoir et qui a la charge et la chance d’organiser les élections.

rn

Suite mais pas fin

rn

Revoilà ATT dans le Sahel occidental – qui l’accueille pour la énième fois -après une virgule à Gao pour lancer les travaux de bitumage de 5 km de route dans la cité des Askia et l’inauguration de la Maison des jeunes de Bourem.

rn

Mauvais procès

rn

Ceux qui font le procès à ATT de battre campagne devraient ouvrir grands les yeux sur les joutes en cours en France où la bataille proprement dite sur ce terrain n’a pas non plus commencé. Pourtant, Royale, Sarkho, Bayrou et Le Pen … chacun, comme il peut, essaie de convaincre les Français quant aux grades lignes de leur projet de société. Les candidats du Front pour la démocratie et la République sont-ils décidés à ne battre campagne avant l’heure ?

rn

Ne veulent-ils pas violer les textes comme les autres ou est-ce parce qu’ils ne disposent pas de ressources suffisantes pour battre campagne avant l’heure ? Pourvu qu’ils ne se disent pas surpris par un ATT perpétuellement en campagne.

rnAlhassane H. Maïga

Commentaires via Facebook :

PARTAGER