Nouvelle Donne de la Présidentielle 2007 : Ces hommes d’Alpha, pour ou contre ATT

0

Qui d’Iba N’Diaye, Mme Conté, Boubacar Bah dit Bill, El Madani Diallo, Zoumana Mory Coulibaly, Samba Diallo (un ancien du cabinet d’Alpha), etc. -tous de l’ex-groupe des dix- ou encore qui de l’Adj du professeur Diop, de la Convergence 2007 de Soumeylou Boubèye Maïga -tous du dernier cercle des fidèles d’Alpha en voudrait aujourd’hui à ATT, futur candidat à sa propre succession ?rn

Nous sommes au Mali, entre hommes de combat de conviction. Des démocrates convaincus et des patriotes sincères. A bien observer l’échiquier politique malien en cette veille de présidentielle 2007, force est de se convaincre d’une chose : les position ne sont plus les mêmes.

rn

Ils sont aujourd’hui nombreux, par exemple, ces proches ou supposés proches de l’ex-président Alpha Oumar Konaré à s’opposer, voire à combattre la candidature d’ATT. D’ailleurs, on ne peut résister à l’envie de classer cette triste réalité au rang de fait majeur de la nouvelle donne politique malienne. Et pour cause, prenons le cas de l’Adéma, parti du président Konaré qui s’est prévalu d’avoir apporté à ATT au moins le tiers des votes du parti. A la tête de cette résolue option en faveur d’ATT, ceux-là qu’on appelait, pompeusement, le groupe des dix. Il s’agit de dix grosses pointures du parti solidement arrimées derrière le président Alpha pour une victoire de ATT en 2002. Parmi ces dix, tous du dernier carré des fidèles à Alpha en 2002, certains respectent la logique du choix édicté par Alpha en 2002. Il s’agit, si je n’abuse, d’Ibrahim N’Djaye dit Iba, Seydou Traoré, Yacouba Diallo, Zoumana Mory Coulibaly, Boubacar Bah dit Bill, Mme Conté, Marimantai Diarra…

rn

Par contre, un membre du groupe des dix, comme El Madani Diallo, plusieurs fois ministre et ministre d’Etat d’Alpha, nouveau secrétaire général du Fdr, s’affiche ouvertement contre le président ATT. Que dire de cet autre du groupe des dix, membre du cabinet de l’ex-président Alpha, Samba Diallo ? Sinon qu’il est un homme fâché contre ATT. Deux exceptions notables par rapport à 2002 pour indiquer, à la décharge d’Alpha, à quel point la presque totalité des hommes de l’Adéma qu’il avait appelé auprès d’ATT y sont restés, cinq ans après.

rn

Mais, nul n’a besoin d’être de l’ex-groupe des dix pour compter dans le dernier cercle d’Alpha. Parmi les membres du vaste cercle, il y en a qui affichent leur opposition à ATT. Sans qu’on ne sache, exactement, s’ils tiennent leur attitude uniquement de leur mentor. C’est le cas, par exemple, de celui qu’on a toujours désigné sous le nom de médecin personnel d’Alpha qui est en, en fait, un de ses solides appuis politiques, en l’occurrence le professeur Abdoulaye Traoré dit Diop, président de l’Adj. Il est de notoriété publique que l’association Adj recrute dans le cercle le plus proche de l’ex-président Alpha. Des membres initiateurs de l’Adj sont aussi de hauts cadres du parti Adéma. C’est au sein de cette association qu’ils mènent leur opposition à ATT. D’aucuns vous diront simplement qu’ils s’acharnent à préserver leur propre identité face à un ATT qui n’a pu être ce qu’Alpha avait été pour eux. C’est-à-dire un vrai mentor. Ni l’ex-président Alpha, encore moins l’actuel président de l’Adéma, Dioncounba Traoré, ne peuvent affirmer n’être pas au courant de tout ce vacarme que l’Adj fait contre ATT aux alentours immédiats de la ruche.

rn

La situation est aujour­d’hui telle que, tant au sein de l’ex-groupe des dix qu’au sein de l’Adj, le président ATT sait désormais sur qui compter. Qu’ils soient de l’ex-groupe des dix, de l’Adj ou de l’Adéma, ils se réclament tous d’Alpha. Par exemple, le seul nom d’Alpha, prononcé par le président Dioncouda, avait fait vibrer la salle où l’Adéma, en février dernier, tenait sa conférence nationale.

rn

Cette conférence nationale qui, on s’en souvient encore, avait en ligne de mire  Soumeylou Boubeye Maïga et ses partisans au sein du parti. Ils ont été d’ailleurs exclus de l’Adéma. Mais, qui plus que Soumeylou se réclame aujourd’hui encore d’Alpha ? Avec qui, dit-il, «nous projetons dans l’avenir». Se projeter dans l’avenir avec Alpha signifierait-il se démarquer nettement d’ATT ? Même IBK n’a pu, ces derniers temps, résister à l’envie de se présenter aux Maliens comme un proche d’Alpha.

rn

La vérité est qu’aujourd’hui, il y a, à l’Adj, à l’ex-groupe des dix et à l’Adéma, des hommes acquis à l’idée qu’en se présentant en 2007, ATT se rendrait coupable de haute trahison des idéaux du président Konaré. A cela il faut ajouter le procès que chacun d’eux fait à ATT pour les avoir injustement, selon eux, mis à l’écart sous son mandat. Autant donc le lui faire payer. Qu’Alpha soit pour ou contre.

rnBelco TAMBOURA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER