CENTRE NATIONAL DE TRANSFUSION SANGUINE: Vers le développement de l’assurance qualité en 2007

0

Compte rendu des travaux, point d’exécution des recommandations de la 8ème sesson, rapport d’activités et exécution du budget de 2006 et projet du Budget 2007, tels sont les points inscrits à l’ordre du jour de la 9ème session ordinaire du conseil administration du centre national de la transfusion sanguine qui s’est tenu hier mercredi dans la salle de conférences de l’INRSP. Une occasion pour les administrateurs d’échanger, d’analyser et de suggérer afin d’améliorer la qualité des prestations du Centre national de transfusion sanguine.
Dans son mot de bienvenue, le Directeur du Centre national de la transfusion sanguine, Dr Mounirou Baby a souligné les importantes réalisations de son centre pour l’année 2006. Il s’agit entre autres, de la création de quatre centres régionaux de transfusion sanguine à Kayes, Ségou, Sikasso et Mopti, de l’organisation de plusieurs formations des agents de la santé.
RENFORCER LES ACQUIS
Il a par ailleurs souligné les perspectives de l’année 2007 comme l’élaboration d’un nouveau cadre organique, l’achat d’un instrument d’analyse multiparamétrique d’immunosérologie afin de rehausser le niveau des recettes, la ré-dynamisation des activités au sein de la section “préparation des produits sanguins”.
Dans son discours, le Secrétaire général du ministère de la Santé, a rappelé que l’année 2006 a été caractérisée par une meilleure sensibilisation des populations sur le don de sang, l’élaboration d’un plan de qualité et d’un plan de formation et la formation de techniciens, médecins et pharmaciens de Bamako et de l’intérieur du pays dans le domaine de la transfusion. Selon lui, l’année 2006 a été aussi marquée par l’acquisition de matériel informatique et d’équipements de laboratoire pour Bamako et les antennes régionales sans oublier le recrutement de deux communicateurs pour renforcer la promotion du don de sang et quatre pharmaciens responsables d’antennes.
Il a par ailleurs souligné le processus d’adoption de la politique nationale de transfusion sanguine qui a connu quelques difficultés en 2006 avant d’inviter la Direction à prendre en compte cette préoccupation.
Aussi, il a rassuré que son département est conscient par rapport l’extension des locaux du Centre national de la transfusion sanguine ou la recherche d’un nouveau site pour la construction d’un centre de transfusion sanguine répondant aux normes et exigences.
Après les différentes interventions, les administrateurs ont échangé sur le rapport d’activités 2006, au cours desquels échanges les administrateurs se sont étalés sur, entre autres, les activités de sécurité transfusionnelle, l’appui aux antennes transfusionnelles, les activités de formation, recherche et assurance qualité.
LES COMPTES
Concernant l’état d’exécution du budget 2006, il ressort que pour le budget prévisionnel, il a été réalisé à hauteur de 661.245.492 FCFA en recettes soit un taux de réalisation de 93% et exécuté à 643.347.318, soit un taux d’exécution de 97,29%.
Les administrateurs ont eu droit à la présentation du projet du budget 2007, au cours de laquelle, il ressort dans la prévision de réalisation des recettes en 2007 que les ressources propres prévisionnelles sont de 31.771.083 FCFA ; la subvention de l’Etat 465.155.000 FCFA ; la subvention de l’extérieur 40.000.000 FCFA.
Signalons qu’au cours de cette 9ème session ordinaire, la Direction du Centre national de transfusion sanguine a sollicité avec l’appui des administrateurs auprès du cabinet à travers la Direction administrative et financière du ministère de la Santé, la dotation de leur structure en un véhicule léger pour son directeur, un pour l’agent comptable, deux motos Yamaha 100 pour les deux chauffeurs nouvellement affectés au centre et trois motos Yamaha Dame pour le Secrétariat. Avant de demander l’autorisation de recruter un man œuvre contractuel sur fonds propres.
Dado CAMARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER