PDA

Voir la version complète : Je Suis Inquiet!!!!!!!!!!!!!



alexkati
27/01/2007, 03h31
J'ignore Dans Quel Topic Je Devrais Placer Mon Sujet, Mais Bref. Je M'excuses Aupres Des Personnes Qui Seront Derangees Par Sa Place:
Je Suis Effectivement Inquiet A Propos De L'avenir De L'ecole Au Mali, L'annee Scolaire Ne Dure Plus Que 4 A 5 Mois Et Encore; Comment Est Ce Possible Qu'on Puisse Regarder L'avenir De Nos Freres Et Soeurs Etre Aussi Compromis?j'aimerai Que L'on M'aide A Comprendre Ce Phenomeme Ou Personne Ne Leve Le Petit Doigt, Comme Si Nous Nous Resignons A Sudir Ce Sort, Ca Me Revolte Et Me Fait Honte, Deja Le Niveau Scolaire Est Assez Bas, Si En Plus De Cela L'annee Scolaire Est Ramenee A 4 Voir 5 Mois, C'est Navrant Et Pour Les Etudiants Et Pour Le Peuple Malien; Regardons Dans Les Gds Organismes , Combein De Maliens Sont Ils Dedans? Depuis Mars 1991 L'unesco Ne Reconnais Pratiquement Plus Le Diplome Malien, Vous Vous Imaginez Que Cela Fait 15 Ans, Ca Veut Dire Que Un Eleve Qui Est En Licence Aujourdhui Ne Vaut Rein Sur Le Marche Mondial;
Si Nous Ne Fesons Rien Je Pense Que L'avenir De L'ecole Malienne Est Hypotheque;

superman
27/01/2007, 04h24
... Depuis Mars 1991 L'unesco Ne Reconnais Pratiquement Plus Le Diplome Malien, ...

Merci Antedemo pour ton fameux slogan "La democratie, quand tu nous tiens !".

alexkati, ca t'etonne cet etat de fait ? Vivement la democratie ! IBK n'a-t-il pas dit publiquement dit que si les etudiants veulent, ils peuvent continuer a grever, et que ses propres enfants sont dans des universites a l'etranger et viendront "les diriger" un jour comme lui il dirige les parents de ces etudiants ! Tu ne trouveras aucun dirigeant malien (de petit directeur de service a ATT) de nos jours qui n'ait pas un ou ses enfants dans les universites etrangeres (USA, Canada de preference).
Remarque une chose au Mali "democratique" : les bailleurs de fonds et autres ONG s'occupent de l'enseignement fondamental (quelle honte !); l'enseignement superieur est devenu une affaire politique manipulee par les differents partis au pouvoir (de Alpha a ATT), avec son corollaire de greve infinie et illimitee. De ce fait, IBK "avait raison" : tant pis pour le petit peuple (pas d'enseignement superieur), les enfants des politiciens feront les grandes ecoles ameridcaines et europeennes, et donc viendront un jour occuper les postes les plus importants au Mali, sachant que le systeme francais (contrairement au systeme anglais) privilegie le diplome (les grands titres de Docteur, PhD, etc...) face a l'experience professionnelle ou la capacite de gestion/savoir faire. Le systeme de l'Afrique francophone est la copie conforme du systeme francais : quand on n'est pas "sorti" de l'ENA ou de SupElec, ou de l'Ecole de Medecine de Paris, etc., il vaut mieux oublier les postes juteux et se ranger du cote des "bons a rien", etat de fait naturellement admis par le peuple francais !

antedemo
27/01/2007, 11h55
Remuer le couteau dans la plaie ou tirer une balle dans la tete du mourant pour mettre fin a ses supplices(comme si la mort ne l'aurait pas faite)!!!
En remuant le couteau dans la plaie,on ne tue pas,mais tandis que tirer une balle dans la tete d'un "will to be dead" est un crime,car etant un homicide.

Parler de l'ecole malienne,c'est remuer le couteau dans la plaie,une plaie si profondement implantee que les docteurs ont decide de mettre fin aux jours du souffrant,ou du moins de la souffrante:l'ECOLE.

Alexkati,tu as presente un topic qui va peut etre faire couler plus d'encre dans les insultes que de propositions concretes pour sortir l'ecole malienne des crises incessantes et non necessaire qui durent depuis 15 ans!

15 ans?Et oui l'avenement de la demoncratie,la democratie comme ils veulent l'appeller.Et oui,quand les grands peres,les peres,les freres se cachent derriere les enfants pour mettre a execution un plan diabolique de s'accaperer des organes dirigeants de l'Etat,le resultat sera logiquement:La destruction totale du tissu scolaire.

Le mouvement dit democratique en 1991 a utilise l'ecole pour mettre a feux et a sang les villes du Mali,en designant des cibles aux eleves et etudiants du Mali regroupes au sein d'une association connue sous AEEM et dont la tete de proue etait un certain qui a ete dans toutes les sauces syndicales estudiantines du Mali depuis les annees 70!

En 1991,les greves,les marches,les casses,les revendications sans cause et sans fondements etaient les bienvenus et etaient appuyes par certains qui se faisaient l'echos de ses "foutaises" a travers leurs publications.

Quand,les "hommes clandestins" ont atteint leur objectif principal,c'est a dire la fin du regime GMT,ils ont constate,amerement,que leur plan si savament pense,n'avait pas un point concernant le retour de l'ecole a la normale.Et dans la confusion,ils accordent a l'AEEM un siege au CTSP,l'instance supreme du pays a l'epoque!Des enfants qui devraient avoir autres choses a faire que de penser diriger un pays!
Des enfants qu'on aurait du remettre a leur place en les disant tout simplement et avec une voix simplement grave"AW YE TEME KA TA KALAN KE SI SAN".Mais,tout le monde avait peur,car les enfants avaient retourne contre les createurs leurs propres creations:les casses,les marches,les revendications sans cause et sans fondement,....

Donc,ils sont confrontes au fameux dilemne de tirer une balle dans la tete du malade,ou de remuer le couteau dans la plaie?

En,fuyards,clandestins,hommes de l'ombre,ils ont opte pour la solution qui serait meilleure pour eux:achever ce monstre qu'etait devenu l'ecole en la laissant s'autodaffe elle meme!

Parcequ'ils n'etaient point un tant soit peu brave a remuer le couteau dans la plaie,ce qui aurait juste consister a reconnaitre leur culpabilite publiquement devant le peuple entier en affirmant qu'ils avaient juste menti aux enfants pour faire tomber Moussa.Qu'ils avaient envoye a la mort d'innoncentes personnes pour aller goutter aux delices du pouvoir.

Mais helas,en bons patriotes,ils ont choisi de tuer l'ecole parcequ'ils etaient incapables de reconnaitre leurs propres fautes,manque de courage.

Je suis inquiet aussi,et beaucoup d'autres le sont aussi et la solution c'est que les uns et les autres comprennent que c'est eux les concernes et non les dirigeants,et acceptent de partir a l'ecole pour apprendre et non detruire.
D'eloigner les partis politiques fantoches des classes.
Et aussi les instructeurs doivent mettre fin a leurs revendications egoistes qui sont loin d'etre adultes!

C'est la democratie qui a tue l'ecole malienne,ou du moins ce qu'ils appellent la democratie qui veut dire systeme pour mettre sur les rails un pays qui etait dirige par une dictature.

Que Dieu nous aide.

Antedemocratiquement.

Ben blo
27/01/2007, 14h36
Au départ les gens pensaient que c'est les élèves qui ne veulent pas étudier, aujourd'hui, c'est les prof qui grèvent, non, le problème est ailleurs.
La désorganisation au plus haut niveau de l'université à célà s'ajoute la dévalorisation des grandes écoles, pour finir, le manque de moyen. Et pourtant !! c'est des centaines de milliards qui sont annuellement investies dans le secteur de l'éducation au mali. La corruption, l'incapacité et l'insouciance des responsables de l'école malienne sont les causes de ce problème. Nous pauvres forumistes n'avons point de solution.
Je demande a mes frères et soeurs qui étudient au pays de s'enseigner seul via le net, les bibliothèques, ect..Je leurs demande de ne pas rester les bras croisés, d'être courageux avant que les dirigeants de l'écoles ne prennent conscience.

antedemo
27/01/2007, 14h59
"Nous pauvres forumistes n'avons point de solution",alors pourquoi y participes tu donc,Ben blo?

"Au départ les gens pensaient que c'est les élèves qui ne veulent pas étudier, aujourd'hui, c'est les prof qui grèvent, non, le problème est ailleurs",T'as raison ici,le probleme se trouve ailleurs,mais il demeure toujours du cote des eleves et etudiants qui doivent prendre conscience que leur avenir est lie a l'education qu'ils recevront.Tout le monde sait que les insouciants clandestins ont pousse les enfants dans la rue.Donc pourquoi continuer a faire la meme chose toujours?Donc la greve des gens-saignants(profs)ne doit point etre une surprise car ils sont de ceux cela qui ont pousse les enfants dans la rue.

Antedemocratiquement.

PANDORE
27/01/2007, 15h05
L'ecole Malienne.Pour moi le probleme se situe à trois niveaus.
D'abord la politique comme vous l'avez si bien dit est un facteur du mal de l'education.Mais secondo il y a cet esprit des directeurs d'ecole ou fondateurs de voir en cette institution un commerce avant tout.Pour eux par les bons résultats sont la garantie d'un nombre croissant d'élèves,certes ils sont raison mais comment avoir ces bons resultats?C'est là que rentre en jeu la magouille et les falsifications au niveau des moyennes des éleves.Et de plus cette vision des enseignants s'accompagne d'une conccurence que je trouve bizarre.En effet au lieu de cultiver l'esprit de concurrence intellectuelle des éleves les profs preferent voir le portefeuille des élèves.En un mot c'est une enchere;Qui dit mieux?
Enfin le probleme est aussi imputable aux élèves eux mêmes comment comprendre que les concernés n'ont pas de syndicat digne de ce nom!L'AEEM a quoi ça sert? je ne saurai repondre car aucune action de leur part pour l'ecole malienne ne me revient en tête.
Esperont que l'avenir nous montrera le contraire.

Ben blo
27/01/2007, 19h30
"Nous pauvres forumistes n'avons point de solution",alors pourquoi y participes tu donc,Ben blo?

"Au départ les gens pensaient que c'est les élèves qui ne veulent pas étudier, aujourd'hui, c'est les prof qui grèvent, non, le problème est ailleurs",T'as raison ici,le probleme se trouve ailleurs,mais il demeure toujours du cote des eleves et etudiants qui doivent prendre conscience que leur avenir est lie a l'education qu'ils recevront.Tout le monde sait que les insouciants clandestins ont pousse les enfants dans la rue.Donc pourquoi continuer a faire la meme chose toujours?Donc la greve des gens-saignants(profs)ne doit point etre une surprise car ils sont de ceux cela qui ont pousse les enfants dans la rue.

Antedemocratiquement.

Antedemo, quant je dis qu'on a point de solution, c'est une façon pour moi de dire que nos solutions aussi bonnes que soit-elles ne seront pas considérées par nos dirigeants. Mais célà ne nous empêche pas de les proposer et d'en discuter, d'où l'intêret du forum.
Par ailleurs, en suivant ton intervention, j'ai l'impréssion que tu ignores complètement le problème actuel de l'école malienne. Essaie de t'informer un peu plus, et après tu comprendras tout ce que j'ai dis.

alexkati
27/01/2007, 23h14
Ce que je deplore de plus c'est la "PRISE EN OTAGE DE L'ECOLE MALIENNE"? Antedemo a parfaitement vu d'ou viens le probleme et a parfaitement situé la responsabilité de ceux qui sont venus pour rendre service au Mali en le debarassant de GMT qui a leur yeux etait la cause de tous les maux dont souffre le pays.Je crois que tout les indicateurs nous prouvent le contraire bien qu'etant pas un partisant du regime de GMT;cette " democratie" a fait plus mal au Mali que du bien, mon inquietude augmente de facon exponnentiel car j'essaye de regarder de tous les cotés, mais rien de bien a l'horizon.L'avenir d'un pays qui en principe se trouve au niveau de nos futurs cadres( les sortants des gdes ecoles), qui sont ces futurs cadres si ce ne sont que les enfants des dirigeants d'aujourd'hui( merci IBK pour ton honnetete), mais en ce que je saches son pere n'a pas été premier ministre ou president de l'assemblé. Qu'il sache que la volonté de dieu est superieure a tout cela, on ne devients que ce a quoi on est predestiné a etre.Si l'on se refere au passé les enfants de pauvre ont le plus souvent reussi leur vie contrairement a ce que l'on pourrait penser( Le fils a AOK est un exemple de reussite scolaire).Je pense que et les etudiants et les "gens-saignants" doivent prendre consceince de la mission qui est la leur. Quand ces enseignants, ces organisme estudiantine sont politisés que peut on attendre encore si ce n'est que de la desolation et de l'amertume.Il est temps que l'on arrete cette emauragie de l'ecole malienne qui est deja a l'agonie, on assassine et l'ecole et l'avenir de nos freres et soeurs de nos enfants. Nous ne devrons pas baisser les bras aussi peu nombreux que nous soyons, mais on commence a compte en disant "UN et pis DEUX........". Jecrois bcp aux forumistes aux idées qui sont y vehiculées . Les etudiants ,comme l'as dit un de nous doivent aller plus sur le net qui est un outil enorme pour quelqu'un qui veut s'instruire, on a presque plus besoin d'aller a l'ecole aujourd'hui, les moyens financiers font defaut pour la connection, maus je prefere payer 500 pour me connecter que d'aller ecouter un prof qui n'a qu'une idée ds la tete; combien pourrais je avoir en donnant des notes de complaisances ou ombien de jeunes filles je me "taperais" avant la fin de l'année scolaire si jamais il y en avait une. Ca c'est un probleme que nous devrions parler un jour" LE SEXE A L'ECOLE";

antedemo
28/01/2007, 00h51
Antedemo, quant je dis qu'on a point de solution, c'est une façon pour moi de dire que nos solutions aussi bonnes que soit-elles ne seront pas considérées par nos dirigeants. Mais célà ne nous empêche pas de les proposer et d'en discuter, d'où l'intêret du forum.
Par ailleurs, en suivant ton intervention, j'ai l'impréssion que tu ignores complètement le problème actuel de l'école malienne. Essaie de t'informer un peu plus, et après tu comprendras tout ce que j'ai dis.

Ben Blo,dois je louer les services de Hercule Poirot ou de Sherlock Holmes ou bien ceux de la belle Miss Marple,pour savoir d'ou viennent les causes de la desintegration du tissu scolaire du Mali?

On n'a pas besoin d'etre un scientiste de la propulsion verticale pour situer le depart des maux qui minent l'ecole.

J'ignore completement le probleme actuel de l'ecole malienne,comme tu le dis si haut et fort,ce n'est pas une impression(car l'impression peut facilement nous induire en erreur);d'autant plus que je ne vais point a l'ecole depuis belle lurette;mais il n'en demeure pas moins que je puisse situer les causes du probleme,et aussi montrer que ton introduction qui commence par:"Nous pauvres forumistes n'avons point......" etait juste une question et non une moquerie!C'est le forum et vive le debat!

Ben Blo,ce qui passe maintenant n'est qu'une partie des effets du cancer democratique innocculee a l'ecole malienne par des patriotes demoncratiques.La democratie a tue l'ecole malienne.C'est si simple que ca.

Antedemocratiquement.

Ben blo
28/01/2007, 08h41
Ben Blo,dois je louer les services de Hercule Poirot ou de Sherlock Holmes ou bien ceux de la belle Miss Marple,pour savoir d'ou viennent les causes de la desintegration du tissu scolaire du Mali?

On n'a pas besoin d'etre un scientiste de la propulsion verticale pour situer le depart des maux qui minent l'ecole.

J'ignore completement le probleme actuel de l'ecole malienne,comme tu le dis si haut et fort,ce n'est pas une impression(car l'impression peut facilement nous induire en erreur);d'autant plus que je ne vais point a l'ecole depuis belle lurette;mais il n'en demeure pas moins que je puisse situer les causes du probleme,et aussi montrer que ton introduction qui commence par:"Nous pauvres forumistes n'avons point......" etait juste une question et non une moquerie!C'est le forum et vive le debat!

Ben Blo,ce qui passe maintenant n'est qu'une partie des effets du cancer democratique innocculee a l'ecole malienne par des patriotes demoncratiques.La democratie a tue l'ecole malienne.C'est si simple que ca.

Antedemocratiquement.

Ante, je te rappel que, cette phrase qui de dérange tant, n'est point mon introduction, mais plutôt une déduction suite à une réflexion, et je suis prêt à la rétirer pour de faire plaisir. J'apprécie quand même ton esprit ouvert au débat et je suis d'accord avec ta conclusion "La démocratie a tué l'école malienne". Mais reste a savoir s'il y a vraiment une démocratie au Mali. Enfin, ça ,c'est un autre débat.

PANDORE
28/01/2007, 18h54
. Ca c'est un probleme que nous devrions parler un jour" LE SEXE A L'ECOLE";

Voici un probleme réccurent dont je voudrais parler tout de suite.
Un terme majeur ou si vous voulez une definition du sigle MST m'a beaucoup marqué au Mali.MOYENNE SEXUELEMENT TRANSMISSIBLE entend on dire?La debauche est cultivée depuis la base et ça c'est une justification de l'emplacement du debat dans la fenetre politique et societe.Le sexe moyen de s'assurer des notes mais je pensais que l'ecole c'etait d'abord pour la connaissance?A moins que les données aient changé je crois l'elève malien est un en lui meme un probleme et un probleme pour la societe.
Il y a le systeme educatif aussi qui est en mal,sinon comment comprendre que l'on puisse avoir le BAC avec une mention passable mais avec une moyenne de 7.50.Quand arreterons nous de cultiver la mediocrité?

akassa10
28/01/2007, 23h59
Voici un probleme réccurent dont je voudrais parler tout de suite.
Un terme majeur ou si vous voulez une definition du sigle MST m'a beaucoup marqué au Mali.MOYENNE SEXUELEMENT TRANSMISSIBLE entend on dire?La debauche est cultivée depuis la base et ça c'est une justification de l'emplacement du debat dans la fenetre politique et societe.Le sexe moyen de s'assurer des notes mais je pensais que l'ecole c'etait d'abord pour la connaissance?A moins que les données aient changé je crois l'elève malien est un en lui meme un probleme et un probleme pour la societe.
Il y a le systeme educatif aussi qui est en mal,sinon comment comprendre que l'on puisse avoir le BAC avec une mention passable mais avec une moyenne de 7.50.Quand arreterons nous de cultiver la mediocrité?

Sans les racines, il n'yaura pas de tronc, sans tronc pas de branches, sans branches pas des feuilles.....sans tout ca pas d'arbre.

Le probleme aujourd'hui se trouve au niveau de plus hautes autorites du Mali.
Le gouvernement ne s'aucupe pas l'ecole,
Le ministre ne control pas ses directeurs nationaux, eux ne controlent pas les regionaux, ceux ci ne controle pas leur proviseurs, ni directeurs d'ecoles....et ceux ci aussi ne controlent pas les profs......
Les compos se font n'importe comment, les corrections pareilles.
D'une maniere ou d'une autre l'eleve cherche sa moyenne.
Ceux qui ont les moyens financiers vont acheter les notes...ceux qui utilisent leurs corps pareilles.
Ce pourkoi on ne distingues plus les eleves excellents...

Le probleme du Mali n'est pas seulement a l'ecole.
Dieu seul peut sauver le Mali

PHIL
30/01/2007, 01h10
SALAMALEKOUM,

PERSONNELEMENT IL N'Y A PAS DE SOLUTIONS MIRACLES.....JE PENSE QUE LE GOUVERNEMENT DOIT PRENDRE LE TAUREAU PAR LES CORNES, C'EST A DIRE DURCIRE LE SYSTEME EDUCATIF MALIEN CECI PAR DES MESURES DRACONIENNES ET CONCRETES EN INTRODUISANT DES MOYENNES DE PASSAGES TRES STRICTES, INSCITÉ LES ELEVES A ETUDIER, DES ENSEIGNANTS RIGOUREUX DANS LEUR DOMAINE, METTRE FIN A LA CORRUPTIONS ENTRE LES ELEVES ET LES PROFESSEURS ET L'ADMINISTRATION. LE GOUVERNEMENT DOIT RESPECTER SES ENGAGEMENTS,CAR IL Y A PLEIN DE GENS QUI VEULENT ETUDIER... TOUTE PERSONNE QUI N'A PAS D'EMBITION DOIT ÊTRE BANIS DE L'ECOLE MALIENNE. ON NE DOIT PLUS ACCEPTER UNE MOYENNE DE PASSAGE AU BACC. COMME 7 C'EST IDNAMICIBLE, ET DECEVANT AU NIVEAU INTERNATIONAL....PAR EXEMPLE AU CANADA LES ETUDIANTS D'AFRIQUE FRANCOPHONE SONT OBLIGÉ DE PASSER UNE ANNÉE DE TRANSITION POUR COMMENCER L'UNIVERSITÉ C'EST-A-DIRE ( 2 SESSIONS = 10 COURS ) SAUF LES ETUDIANTS QUI VIENNE AVEC UNE ANNÉE UNIVERSITAIRE... DONC -LE MALI A INTERÊT A S'IMPLIQUÉ D'AVANTAGE A 'EDUCATION CAR DANS LE FUTUR TOUT DEPENDRA DU SYSTEME EDUCATIF SI C'EST PAS DEJA COMMENCER ........:cool:

antedemo
31/01/2007, 12h36
Ante, je te rappel que, cette phrase qui de dérange tant, n'est point mon introduction, mais plutôt une déduction suite à une réflexion, et je suis prêt à la rétirer pour de faire plaisir. J'apprécie quand même ton esprit ouvert au débat et je suis d'accord avec ta conclusion "La démocratie a tué l'école malienne". Mais reste a savoir s'il y a vraiment une démocratie au Mali. Enfin, ça ,c'est un autre débat.

Ben blo,merci pour les compliments!La phrase ne me derange point,et elle ne meriterait point d'etre retiree car elle a souleve un debat!;)

Je ne sais pas ton age et je ne cherche point a te montrer comment proceder a la methode de recherche,s'il en existe une;mais je crois qu'il aurait ete plus facile pour toi et pour beaucoup d'une maniere objective,de comprendre les causes de ses crises sociales qui entravent la bonne marche de notre pays,si tu avais ete un acteur casseur de 1991.

Pour l'existence ou non de la democratie au Mali,il ne sagit pas d'etre un geomancien pour savoir que la democratie n'est que nom au Mali,mais la demoncratie est le regime qui gouverne le peuple.

Antedemocratiquement.