Baisse de tensions sociopolitiques dans le pays : Le Haut conseil islamique aussi dans la discordance ?

3

Dans la résolution de la crise politique, le rôle joué par le Haut conseil islamique du Mali semble être confus, à la limite incompréhensible. Si l’organe représentatif des religieux était sollicité pour son effort et son implication dans la gestion du conflit post électoral par les candidats spoliés, c’est parce que la Face sombre de l’organe était dissimulée.

Peut-on ainsi parler du jet de discrédit sur le haut conseil islamique du Mali pour le reste de la gestion de cette crise ? La question mérite d’être posée, car l’organe religieux a, sous les yeux de certains candidats « spoliés » par la cour constitutionnelle, perdu toute son estime. Parmi ces candidats qui clament leur victoire depuis le lendemain de la publication de l’arrêt infernal de la cour constitutionnelle en date du 30 avril 2020, certains ne cachent plus leur déception pour le reste de cette affaire. Cette frustration s’explique par la discordance dans la démarche de l’organe dirigé par Ousmane Chérif Madani Haidara pour la décrispation de cette crise.

La démarche  de l’organe a été établie suite à une rencontre tenue à Koulouba entre Ibrahim Boubacar Keita, les membres du haut conseil, en présence des candidats « spoliés ».La tenue de cette rencontre a été une erreur pour cet organe. Puisque, ç’a permis aux candidats participants de découvrir la face sombre de la structure à laquelle ils s’étaient confiés. L’exemple frappant demeure la vidéo publiée sur la page de Koutiala Observateur infos par Baba Nadio, candidat de la commune V du district de Bamako. Via la vidéo, ce dernier explique ce qui s’est passé au cours de leur rencontre avec le président de la République :« On est revenu de cette rencontre avec déception. J’étais parti pour être rétabli dans mon droit, cela n’a pas été fait. Au cours de notre échange, IBK a clairement dit que le Haut conseil islamique a fait un communiqué pour dire que la cour constitutionnelle a dit le droit de son arrêt du 30 avril. IBK l’a dit quand les membres du haut conseil et nous (candidats spoliés) étions tous présents dans la salle ».Baba Nadio se dit étonné que cette information du président de la République n’ait été démentie par personne parmi les membres de la délégation conduite par Ousmane Chérif Madani Haidara.

Ce qui l’amène à dire que personne n’a expliqué la situation des candidats spoliés au président de la République qui reste sûr que la cour de Manassa a bien fait son travail. De leur rencontre avec IBK, le candidat dit retenir qu’une seule chose : pour faciliter les choses, IBK propose de choisir les membres du sénat parmi les députés spoliés. Pour être clair, Baba Nadio maintient qu’il préfère se soumettre aux voies de sa population que d’accepter cette proposition du président de la République. L’analyse de cette situation importe certaines questions : les propos du président de la République sont-ils authentiques ? Pourquoi les membres du haut conseil n’ont-ils pas démenti l’allégation du président IBK ? Après avoir donné raison à la cour constitutionnelle par un communiqué, pourquoi le Haut conseil cherchait à défendre les mêmes candidats spoliés ? Cherchait-il à défendre son intérêt personnel au détriment de ces candidats ? En tout cas, l’information donnée par Baba Nadio clarifie que le Haut conseil avait autre agenda que la défense de la cause des candidats victimes de l’arrêt de la cour. De ce fait, la discordance reste patente dans les démarches du Haut conseil islamique.                                                                                                              Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. iIL fallait tout simplement demander au président de vous donner la preuve de ce qu’il avance,il n’a aucune preuve sauf la confiance à une personne qui peut à tout moment se tromper.C’est comme vous ,vous n’avez aucune preuve matérielle de votre spoliation ,car dans une élection peut se passer beaucoup de choses qui vous échappe .Pour éclairer la situation ,il n’y’a pas d’autres solutions que de revoir les arrêts par une commission indépendante.La proposition de IBK, de vous donner une place au sénat relève de l’illusoire ,car il ne faut vendre la peau de l’ours avant de l’avoir abattu.Il est aussi possible d’organiser des élections partielles dans les circonscriptions,après bien sûr le recours rendu possible à la cour constitutionnelle,sachant que présentement ce n’est pas possible dans les textes

  2. Bon dieu!!! un bon thème à commenté ce vendredi. Le HCI est depuis la fin du mandat du très respecté Imam Dicko tombé entre les mains des nazis, poltrons, hypocrites, farfelus, fanfarons, mécréants et chétifs excréments de la terre qui même dans le sommeil sont prêts à parapher et signer des contrats avec les diables pour garantir le niveau de vie actuel au niveau de leurs familles respectives: femmes blanches, voiture de luxe, clim associé à l’humidificateur, salon luxueux et de très bonnes marques de téléphone pour faire des photos et les renvoyer sur leur page facebook. Voilà résumée toute la vie de ses marabouts, prêcheurs ou je ne sais quoi avec leurs grades tombées du ciel (Asheid, Outaz, Seko, Moukandam… rien que des blal bla). Un monde pourri d’escrocs, fainéants, paresseux et parasitent puisque n’ayant rien appris et ne voulant plus retourner au village pour cultiver s’accrochent aux périphéries des grandes villes pour faire le prêcheur comme Ousmane Madani Traoré ou Haïdara comme il le veut le petit fils du prophète, l’escroc international, cambrioleur par le passé (Ex: plus de dégâts causés à Sofara) qui ne peut foutre pied à Sofara et Boussin vers Dioro est un pique – assiette pourvu qu’il empoche et que les gens continuent à faire son éloge. Si nous étions dans un pays sérieux, Ousmane mérite de rendre compte publique de la gestion de leur association d’escroquerie internationale puisque régie par des textes mais géré suivant gré d’un individu qui ne rend compte à un membre quelconque.
    Mes frères chrétiens, nous reconnaissons que vous êtes de tout temps animé de bonne foi, nous avons de l’estime pour vous et nous voulons un respect mutuel dans notre co – habitation, nous voulons une bonne finition de toutes vos entreprises mais tenez vous bien particulièrement Crdl Jean ZERBO restez droit tel que votre prédécesseur a été pendant toute sa vie, ne vous confondez pas en tout temps et en tout lieu aux responsables du boko – haram du Mali (HCI) d’aujourd’hui loin de l’image qu’il avait sous Mouhamoud Dicko Nous vous prions vraiment à cause de Dieu, du Christ et de tous les seigneurs éloignés vous de Ousmane Madani Traoré / Haîdara le Satan dans toutes les sauces qu’on lui sonne ou pas avec sa bande de voyous tel que Kontao (ONG Al – Farouck) qui va ramasser l’argent des arabes pour venir construire des petits magasins de 15 m² soit disant mosquée dont certains murs ou escaliers s’effondrent facilement. Vous rendez compte?
    Tous des coureurs de jupon, leurs dossiers sont connus. Ce n’est pas pour rien que Ousmane Madani Traoré / Haïdara est surnommé Neimar, 100 millions.

  3. JE PENSE QUE TOUS CHERCHENT A APAISER LA SITUATION TENDUE DANS PLUSIEEUES COTES. NOUS DEVRIONS LES COMPRENDRE CHACUN CHERCHE A TROUVER UNE SOLUTION AUX DIFFERENTS PROBLEMES. QUE NOUS CONFRONTONS.
    QUE DIEU SAUVE LE MALI.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here