Chronique satirique: Ladji Bourama au pays des juges

76

Jeudi 26 novembre 2015 se tenait, Ă  Bamako, la cĂ©rĂ©monie de rentrĂ©e des cours et tribunaux. Comme d’habitude, elle Ă©tait placĂ©e sous la prĂ©sidence de Ladji Bourama qui, pour rien au monde, n’eĂ»t ratĂ© pareille fĂȘte. C’est, en effet, devant une assemblĂ©e du genre qu’il pouvait parler librement en latin et en grec avec quelque espoir de se faire entendre. Mais voilĂ : Ladji est venu avec deux heures de retard (excusez du peu!). VĂȘtu d’un abacost gris (sans le chapeau melon, cette fois-ci), le prĂ©sident de cĂ©rĂ©monie Ă©tait flanquĂ© de deux hommes que vous ne soupçonneriez pas: le directeur de la SĂ©curitĂ© d’Etat, le gĂ©nĂ©ral Moussa Diawara, et le chef d’Etat-major particilier, le gĂ©nĂ©ral Oumar Daw alias Baron. Que venaient faire des gĂ©nĂ©raux si loin du champ de bataille du  nord et du champ de ruines de l’hĂŽtel RADISSON ? On ne le saura sans doute jamais. Mais on comprendra aisĂ©ment qu’avec ces redoutables officiers dans sa compagnie, Ladji Bourama n’ait nullement songĂ© Ă  prĂ©senter des excuses pour son immense retard. Surtout que tout le haut de l’amphithĂ©Ăątre Ă©tait rempli d’hommes en grand uniforme militaire…

Comme si les terroristes devaient ĂȘtre recherchĂ©s en prioritĂ© parmi les avocats et les magistrats, ces derniers ont Ă©tĂ©, avant l’arrivĂ©e de Ladji Bourama, soumis Ă  une minutieuse fouille de leur corps et de leurs bagages. Poches, sacoches, chaussures…tout fut passĂ© au dĂ©tecteur de mĂ©taux et au peigne fin. Il ne manquait plus au menu que des interrogatoires musclĂ©s suivis de gardes Ă  vue ! Les mauvaises langues  s’amusent d’ailleurs Ă  souligner que les forces de l’ordre avaient toujours observĂ© un tel zĂšle, Bamako serait devenue une contrĂ©e aussi sĂ»re que le Vatican oĂč, jusqu’Ă  prĂ©sent, aucun attentat n’a Ă©tĂ© perpĂ©trĂ© ni aucun projet d’attentat Ă©ventĂ©.

Le dĂ©cor Ă©tant ainsi plantĂ©, Ladji Bourama a expliquĂ©, Ă  grand renfort de subjonctif, qu’il a transmis 200 dossiers de corruption au pĂŽle Ă©conomique et qu’Ă  ce jour, il attend la suite. En clair, Ă  l’en croire, les juges traĂźnent les pieds sans raison car il les met au dĂ©fi de prouver toute interfĂ©rence de sa part dans les procĂ©dures. Puisque personne n’a relevĂ© le dĂ©fi (quel juge aurait pris ce risque?), on peut donc croire Ladji Bourama sur parole. Sauf Ă  souligner qu’aucun juge n’est assez sot pour vouloir placer sous mandat de dĂ©pĂŽt un cadre qui, bien que soupçonnĂ© de dĂ©lits divers, est nommĂ© par Ladji lui-mĂȘme ministre ou directeur gĂ©nĂ©ral d’un machin. Comme quoi, s’il n’interfĂšre pas directement dans les dossiers, Ladji Bourama sait adroitement indiquer aux juges enquĂȘtes les sens interdits…Pour rappel, Ladji n’a-t-il pas dĂ©clarĂ© un jour, Ă  la tĂ©lĂ©, qu’il dĂ©tenait des dossiers sur les opposants et que si ceux-ci continuaient Ă  le persĂ©cuter, il les transmettrait Ă  qui droit ? Et que “petit monsieur” irait fouiller dans les tiroirs du premier magistrat, s’il vous plaĂźt ?

 

Tiékorobani

PARTAGER

76 COMMENTAIRES

  1. A Chacun ses raisons, mais les banquiers doivent faire les choses de façon vraiment douce, car les maliens ont besoin de l’argent à tout temps que Dieu vient en aide à notre Maliba.

  2. Prions pour que cette affaire de la banque puce connaitre un bon résultat final et que les choses revienne en ordre le plus vite possible.

  3. Du moment que nous ne connaissons nos ennemies, nous devons rester toujours vigilant et garder l’Ɠil sur tout ce qui bouge, ceci est normal.

  4. Il est important de considĂ©rer nos texte par les mots qu’il faut pendant les situations du temps, Mr. Je suis sĂ»r que vous n’ĂȘtes pas ignorant, vous avez juste une eu mauvaise influence de l’opposition, Ladji Bouraama est l’un des prĂ©sidents le plus humble alors respectons ce prĂ©sident au tend qu’il le mĂ©rite.

  5. Du moment que l’ennemi n’est pas connu, mĂȘme nos propres parents peuvent ĂȘtre soupçonnĂ©. Nous devons doubler de la vigilance et c’est dans nos intĂ©rĂȘts de rester vigilant.

  6. Mr. Le journaliste nous savons tous que ce moment ne doit pas ĂȘtre un moment ouvert aux critiques. Le Mali vient d’ĂȘtre frappĂ©e par le terrorisme. Nous devons ĂȘtre prĂȘts mĂȘme pendant notre sommeil Ă  plus forte raison que dans nos regroupements.

  7. A mon humble avis ce Monsieur ne va pas bien dans son corps et son esprit. Je me demande bien comment a pu rédiger un tel article ?

  8. Journalistes de merde, affamĂ© et ignorant, comme toutes tes autres tout ce qui t’inspire c’est de critiquer le prĂ©sident de la RĂ©publique et sa famille. Si vous pensez que cela est une profession tu te trompes sur toute la ligne.

  9. Si vous avez un peu de dĂ©cence, vous n’alliez pas publier un tel article. Vous me dĂ©cevez, franchement parlĂ©, la presse malienne n’est qu’une coquille vide. Je me rends compte, que la presse malienne est rempli des plaisantins et non des travailleurs.

  10. Vous ferez mieux de partir cultiver au champ, cela vous rendra beaucoup plus que ce mĂ©tier. Puis que vous n’avez rien Ă  dire, vous ĂȘtes en carence d’information, le champ a besoin des individus ratĂ©s comme vous.

  11. Ce n’est pas en agissant aussi bĂȘtement que vous allez rĂ©ussir Ă  vous faire entendre. Soyez raisonnable, proposez au lieu de passer tout votre temps Ă  critiquer le prĂ©sident et sa famille.

  12. Si seulement les critiques pouvaient apporter, jamais personne n’allait se retrouvĂ© en bas. Donc, vous voyez lĂ  je veux en venir ?

  13. Voyou, journaliste de merde tu n’as pas honte de te prononcer ainsi ??? Nous ne sommes pas dans un film dans lequel tu invente des scĂ©narios.

  14. Soyez au moins respectueux, ayez au moins le bon sens des choses et laissez le prĂ©sident de la RĂ©publique faire son travail. Vous ne pouvez guĂšre passer tout votre temps Ă  le critiquĂ© cela n’est pas possible.

  15. Prenez au moins, le temps de rĂ©flĂ©chir avant de balancer des sottises, qu’IBK vienne ou pas en retard, d’autres parmi ses prĂ©dĂ©cesseurs ont fait pire que lui. Mais pourquoi tant d’acharnement Ă  propos de ce monsieur ?

  16. Je pense que la prĂ©sence du chef de l’Etat Ă  cette cĂ©rĂ©monie montre sa confiance en cette justice. Certes, il y a beaucoup Ă  faire pour redorer le blason de cette institution qui a perdu la confiance du peuple.

  17. Vraiment je plains et je continuerai de plaindre les autoritĂ©s de la communication de ce pays qui ne font rien pour arrĂȘter ce libertinage qui s’est installĂ© dans le domaine de la presse. Chaque jour qui se passe nous ne constatons que de la merde sur ces forums qui sont censĂ©s informer les gens et non les intoxiquer.
    Il faut que les autorités prennent les mesures adéquates pour que les journaux de merde qui ne respectent pas les institutions de la république et les personnes qui les incarnent soient purement et simplement fermés.
    C’est devenu le grand bordel. N’importe qui se lĂšve pour dires des sottises sur le prĂ©sident et les gouvernants en place. C’est inacceptable!

  18. Je constate dans ce pays que, quand les journalistes, font leurs analyses c’est comme s’ils descendaient d’autres cieux ou ou je ne sais pas si c’est parce qu’ils ont la mĂ©moire courte. 🙄 🙄 🙄 🙄
    Les problĂšmes, le mali en connait depuis belle lurette et IBK dans sa volontĂ© volontĂ© de donner une meilleure situation de vie au peuple malien essaye tant bien que mal de rĂ©soudre ces problĂšmes d’ordre institutionnels. Alors veuillez respecter son autoritĂ© pour donner l’exemple Ă  la population.

  19. Moi je pense que la justice fait et fera toujours son travail. Les enquĂȘtes peuvent piĂ©tiner mais elles donnent toujours des conclusions. C’est dans l’intĂ©rĂȘt mĂȘme de la nation que ces criminels payent de leurs actes donc je crois que la volontĂ© des autoritĂ©s ne seraient nullement ĂȘtre que ces faits restent totalement impunis. WAIT AND SEE!

  20. Je pense que la volontĂ© du prĂ©sident de la rĂ©publique de faire de la justice malienne une des plus crĂ©dible n’a jamais changĂ©. Il l’a affirmĂ© lors de la campagne et tient toujours Ă  cette promesse qui Ă©tait Ă  l’ordre du jour des consultations du conseil de gouvernement. Il faut donc accorder le temps nĂ©cessaire pour que ces reformes puissent voir le jour et que les procĂšs et autres affaires qui n’avaient pas encore eu de dĂ©nouement puissent ĂȘtre tirĂ©es au clair.

  21. Le laxisme, la faiblesse et le manque de rigueur dont vous parlez sont les caractĂ©ristiques propres Ă  cette rĂ©daction que vous prenez pour nous intoxiquer. Il y a des affaires auxquelles des solutions ont Ă©tĂ© trouvĂ©es et d’autres qui sont toujours en cours. Donc quand on manque d’information, on va Ă  la source de cette information.

  22. Moi je pense que lorsque qu’on veut critiquer c’est dans le but de convaincre et ce avec des preuves Ă  l’appui. Par contre comme le dirais quelqu’un ce journaliste a tirĂ© dans la glace car il n’y a rien de convaincant dans cet article et c’est vraiment dommage que des personnes qui se disent journalistes viennent plutĂŽt s’informer auprĂšs du peuple.
    La presse malienne marche vraiment sur la tĂȘte.

  23. Le prĂ©sident de la rĂ©publique a une volontĂ© concernant la justice de ce pays et fait l’objet de concertations gouvernementales.
    http://maliactu.net/mali-reforme-du-systeme-judiciaire-la-fin-des-jugements-de-complaisance/
    Alors ne venez pas nous vendre des idĂ©es qui ne tiennent pas la route. L’on ne doit pas se focaliser sur une pĂ©riode pour tirer des conclusions. Il faut actualiser les choses au fur et Ă  mesure de leurs avancĂ©es.

  24. Je dis grand merci Ă  la population Malienne de toujours garder sa sĂ©rĂ©nitĂ© qui la caractĂ©rise et de ne pas se laisser manipuler par certains ennemis du peuple qui se disent journaliste. Ensemble nous rĂ©ussirons le pari d’une dĂ©mocratie vraie qui prend en compte l’avis de tous.

  25. Franchement, je me demande si certains journalistes de la place ont rĂ©ussi une formation en journalisme. Parce que de jours en jours, ils ne font que nous dĂ©montrer leurs manque de professionnalisme. Que c’est dommage pour notre pays !!!

  26. Ah les journalistes de notre cher pays ! Toujours à la recherche de moyens pour nuire le pouvoir actuel rien que pour assouvir le désir de certains opposants. Au lieu de sans cesse trouver des voies par le truchement de vos journaux pour salir le régime, vous feriez mieux de faire des propositions concrÚtes et basées sur des preuves pour le développement et économique et social de notre beau pays.

  27. Malgré tout ce que les handicapés intellectuels disent sur IBK, les maliens connaissent la réalité des faits. On sait qui est qui dans ce pays et on connait la capacité de IBK
    Vive IBK

  28. IBK mÚne un combat ardent contre la corruption, ce vrais que la corruption est à combattre mais elle à besoin des grandes stratégie pour arriver à sa réalisation.

  29. vous avez votĂ© Ă  77% pour IBK Ă  la derniĂšre prĂ©sidentielle ,alors sachez aujourd’hui que la paix signĂ©e, la corruption prendra fin et elle est en court.
    Notre prĂ©sident IBK lutte contre ce phĂ©nomĂšne et ce la doit ĂȘtre honorĂ© .
    VIVE IBK

  30. Il suffis que la population croit à cet combat de la corruption pour qu’on puisse avoir une avance sur ce combat, la corruption peut prendre du recule au Mali.
    Maintenant nous constatons qu’elle prend du recule grĂące Ă  IBK

  31. Cette corruption a Ă©tĂ© Ă©rigĂ© et gĂ©nĂ©ralisĂ© par le seul et mĂȘme ATT qui a produit des faux milliardaires. Mais ce qui est plus regrettable, c’est de voir ces mĂȘmes bouffeurs crier sur tous les droits que la corruption n’est Ă©radiquĂ© du Mali.
    La corruption a disparu notre beau pays grace a IBK

  32. Il a réussi à signer et à mettre fin aux hostilités du Nord. Merci infiniment IBK.
    A ce qui concerne l’économie tout commence a rentre dans l’ordre. Il est en train de bannir du pays, les fraudes et la corruption.

  33. IBK est un homme de parole. Il est en train de rĂ©aliser le rĂȘve du peuple.
    Le gouvernement d’IBK a Ă©tĂ© extraordinaire. Car le Mali a connu son dĂ©veloppement grĂące au rĂ©gime d’IBK.
    La question est de savoir pourquoi les gens critiques IBK et son gouvernement ?
    Il est clair que ceux qui le critiquent le gouvernement de IBK ont construit leur empire sur la corruption
    Le Mali a connu le bonheur et l’honneur sous IBK.

  34. Compte tenu de la situation actuelle du pays, le gouvernement d’IBK de son mieux pour que le Mali avance. IBK vise le bonheur des Maliens.
    Il est responsable, digne, humble envers son peuple.
    Avant d’accĂ©der au pouvoir IBK, le pays Ă©tait dans le chao, c’est Ă  dire dans un dĂ©sordre total. L’armĂ©e et la mauvaise gestion de l’administration Ă©tait mal gĂ©rĂ©.
    En essayant de faire la comparaison entre le rĂ©gime prĂ©cĂ©dant Ă  celui du rĂ©gime actuel, on se rendu compte que celui d’IBK est le meilleur.
    En plus La prĂ©sence totale d’IBK marque la fin de cette satanĂ©e corruption

  35. La corruption ne date pas d’aujourd’hui, depuis de rĂ©gime prĂ©cĂ©dant c’est adire celui d’ATT.
    Le rĂ©gime d’ATT Ă©tait basĂ© sur la corruption et la mal gouvernance, c’est-Ă -dire la mauvaise gestion de l’administration et la dĂ©sorganisation au sein de l’armĂ©e, et le dĂ©tournement du dernier public.
    ATT et son gouvernement ont dĂ©tournĂ© le dernier public, c’est pourquoi nous confrontons aujourd’hui d’énormes problĂšmes.
    L’exemple est trĂšs simple au moment du coup d’Etat, le ministre de transport et de l’équipement sous ATT, qui a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© Ă  l’aĂ©roport de SENOU avec un sac remplis d’argent, et les juntes ont retrouvĂ©s 44 vĂ©hicules dans le champ de MODIBO SIDIBE, la fille d’ATT nommĂ© MABO TOURE a fĂȘtĂ© son milliard deux semaines avant la fuite de son pĂšre, tous ceux-ci montrent l’exemple prĂ©cis qu’ATT Ă©tait un mauvais dirigeant contrairement Ă  IBK.
    Avec IBK c’est la droiture et l’Ă©quitĂ©.

  36. Le gouvernement d’IBK est surprenant. Le Mali a connu la paix et le dĂ©veloppement grĂące Ă  eux.
    La question est de savoir pourquoi les gens critiques IBK et son gouvernement ?
    Le Mali a Ă©tĂ© sauvĂ©e de l’indignation et du chao par IBK.
    Le président IBK, est un président légitime et légalement élu avec 77,61% de voie, cela prouve que la population est avec lui.
    Depuis l’indĂ©pendance jusqu’à nos jours aucun prĂ©sident n’a eu un tel pourcentage lors des Ă©lections et n’a jamais Ă©tĂ© comme IBK.
    IBK est venu au pouvoir moins de deux ans, il est parvenu à maintenir la paix et la sécurité au pays.
    La population Malienne sait réellement que la lutte contre la corruption porte maintenant ses fruits .
    Le pays vivait dans cette situation trÚs dangereuse, alors IBK est arrivé triomphalement pour dire stop à la corruption

  37. IBK a promis de combattre la corruption et les dĂ©tournements des deniers publics. Sa lutte devient de plus en plus fruitive. Tous voleurs comparaĂźtront devant la justice, c’est une question de temps. La balle est dans le camp de la justice, puisse que la justice est indĂ©pendante alors tout le monde attend la justice.

  38. SecouĂ© par la corruption depuis plus de vingt ans, le Mali doit maintenant tourner cette page brouillonne de son histoire. Ibrahim Boubacar KeĂŻta est actuellement la premiĂšre personne sollicitĂ©e par le peuple. Il se doit de faire en sorte que la corruption s’abaisse petit Ă  petit jusqu’à ce qu’elle disparait totalement. Tout le Mali compte sur lui. Car il est la personne Ă  qui le droit. 👿 👿 👿 👿

  39. La corruption est devenue un phĂ©nomĂšne social trĂšs rĂ©pandu au Mali. Aux temps de Modibo KeĂŻta et de Moussa TraorĂ© elle n’existait pas. MĂȘme si elle existait, elle n’était pas aussi dĂ©veloppĂ©e que ça. Le phĂ©nomĂšne a pris de l’ampleur sous les deux premiers rĂ©gimes dĂ©mocratiques. Le prĂ©sident de la rĂ©publique, aprĂšs ce constat, a jugĂ© important de bannir ce flĂ©au. Les maliens doivent l’aider dans cette lutte. 😛 😛 💡 💡

  40. Les dĂ©tracteurs dupe la conscience des honnĂȘtes citoyens en leurs faisant croire que le gouvernement leurs Ă  tourner le dos. Ils poussent les citoyens Ă  mettre en cause la crĂ©dibilitĂ© du rĂ©gime en place. 💡 💡 💡 💡 💡

  41. La maniĂšre dont la corruption a gagnĂ© du terrain dans notre pays, elle doit ĂȘtre combattue avec force, sĂ©rĂ©nitĂ©, et solennitĂ©. Lors de son passage Ă  l’occasion de l’AĂŻd-el-Fitr, IBK a promis aux maliens une bonne gouvernance sans corruption. Son peuple l’encourage et l’accompagner sur ce chemin. Nous comptons aussi sur les magistrats pour l’aider dans cette tĂąche difficile. 😀 😀 😀

  42. A l’arrivĂ©e du prĂ©sident IBK, il a trouvĂ© prĂšs de 200 dossiers du Vegal concernant la corruption sur son bureau. Il n’a retenu aucun, tous ont Ă©tĂ© mis sous la main de la justice. Les magistrats ont du travail sur leur bureau depuis longtemps.

  43. AprĂšs 20 ans de dĂ©mocratie, le pays est toujours confrontĂ© Ă  un problĂšme de gouvernance. Les dirigeants ne sont plus des patriotes. Le gain individuel est prioritaire. Assez !!! Assez !!!! Le chef de l’Etat est sur ses nerfs. Non Ă  la corruption, non au laisser-aller. Il n’est plus question de tolĂ©rer les malversations. Malheur aux hommes de droit corrompus. 😀 😀 😛 😛

  44. Nous avons cru en lui, plus de 77% des maliens l’ont choisi pour leur sortir de la merde dans laquelle ils Ă©taient plongĂ© depuis plus de 20ans, il l’a fait !!! Nous le voulions pour mettre fin Ă  la corruption dans ce pays, il l’a fait, et il est en train de mettre en place une solide base de dĂ©veloppement pour notre pays, de quoi avons besoin encore !!!

  45. Le jour oĂč les journalistes malienne arrĂȘterons de mentir, la population dans ce cas prendra le temps de les Ă©coutĂ©s. Nous n’avions pas le temps d’Ă©couter ces balivernes.

  46. La corruption dont vous parler est un flĂ©au qui a pris de l’ampleur lors des rĂ©gimes passĂ©s. Depuis l’investiture Ibrahim Boubacar a engagĂ© une lutte infernale contre la corruption sous toutes ces formes, mais la corruption est un flĂ©au qui ne peut ĂȘtre Ă©radiquĂ© du jour au lendemain.

  47. IBK est celui dont le MALI avait besoin pour mettre fin Ă  la corruption et au terrorisme dans notre pays, pour se relancer Ă©conomiquement sur la scĂšne internationale, pour entamer un procĂ©dure de dĂ©veloppement durable, pour permettre au MALI de prĂ©server son intĂ©gritĂ© territoriale et de faire rĂ©gner la paix et la sĂ©curitĂ© dans notre pays !!! Et il est en train d’accomplir ces diffĂ©rentes tĂąches Ă  merveille !!!

  48. IBK doit vraiment dire la vĂ©ritĂ© aux acteurs de la justice, parce que l’exemple doit venir d’eux au premier, pour qu’il ait une bonne conduite dans la sociĂ©tĂ©.

  49. C’est normal que la sĂ©curitĂ© soit intense dans les lieux ou se trouve le prĂ©sident de la rĂ©publique, en plus de cela le Pays est en alerte, l’état d’urgence a Ă©tĂ© dĂ©crĂ©tĂ©. Je ne comprend pas pourquoi le journaliste se plaint. Il raconte finalement du n’importe quoi.

  50. L’incrimination de tous les criminels doit ĂȘtre au rendez-vous maintenant. Les peines seront dĂ©sormais proportionnelles, c’est ce qu’a dit IBK. Celui qui vol l’Etat aura une peine ou un traitement convenable Ă  son acte. Avec IBK le Mali ira de l’avant seulement si les magistrats rĂ©pondent Ă  son invitation. Une chose, foutez-nous la paix avec cette histoire de fouilles. 😛 😛 😀 😀

  51. Oui, l’espoir est permis, parce que la lutte contre la corruption, qui anĂ©antit tous les efforts du gouvernement, est bel et bien engagĂ©e. La volontĂ© politique et la dĂ©termination du chef de l’Etat Ă  combattre ce flĂ©au ne font l’ombre d’aucun doute.

  52. L’un des maux dont souffre le Mali, depuis le rĂ©gime de Moussa TraorĂ© jusqu’à celui d’ATT, est la corruption encouragĂ©e par l’impunitĂ©. La corruption est un obstacle au dĂ©veloppement. Car les biens publics volĂ©s seront obligatoirement remplacĂ©s. On peut chasser la corruption de notre pays si nous unissons nos forces pour en faire une seule. 😀 😀 😛 😛 😛

  53. Qui aime la pluie doit forcĂ©ment accepter la boue. Qui dit dĂ©veloppement dit lutte contre la corruption. IBK veut coute que coute faire avancer ce pays quelles que soient les consĂ©quences nĂ©gatives de la lutte dans laquelle il va s’engager. 😛 😛 😀 😀

  54. Les critiques toujours des critiques, rien que des critiques et encore des critiques Ă  l’encontre d’IBK. La presse malienne, depuis fort longtemps a stoppĂ© son rĂŽle primordiale qui reste celui de l’information, elle a maintenant pour rĂŽle de perturber la conscience publique et stabilitĂ© politique.

  55. Nul n’est au-dessus de la loi. Si aprĂšs la prise d’otages de l’hĂŽtel Radisson Blu de Bamako du vendredi, l’Etat exige un contrĂŽle sur toute personne au nom de la sĂ©curitĂ©, je ne sais pas rĂ©ellement pourquoi critiquer le prĂ©sident de la rĂ©publique pour le contrĂŽle fait aux juges? Soit dites-moi, cher Ă©diteur, si ceux-ci sont des citoyens extraordinaire comme vous et moi? 😛 😛 😀 😀

  56. DĂšs son arrivĂ©e au pouvoir le PrĂ©sident de la RĂ©publique a trouvĂ© plus de 200 dossiers, mais il n’a retenu aucun. Ils ont tous Ă©tĂ© transmis Ă  la justice. Donc tous les fonctionnaires ou autres cadres de ce pays qui ont volĂ©s les deniers publics, la dĂ©linquance financiĂšre, les enrichissements illicites, qui se soit se verra trimballer devant la justice malienne pour rĂ©pondre de ses actes. Comme IBK l’a dit « nul n’est, et ne sera au-dessus de la loi »

  57. Nous savions dĂ©jĂ  que son arrivĂ©e au pouvoir nous promettait quelque chose d’intĂ©ressant notamment sur le plan de la corruption et le terrorisme !!! Tel a Ă©tĂ© le cas, il n’y a que de la lumiĂšre au bout du tunnel, et nous pouvons rĂȘver plus grand maintenant !!! Merci IBK !!!

  58. La presse malienne a perdue toute sa crédibilité et sa dignité, parce que le manque de professionnalisme manque le plus dans ce milieu. Les journalistes maliens racontent toujours des balivernes.

  59. IBK est l’homme qu’il fallait aux maliens pour mettre fin Ă  la corruption et au terrorisme dans notre pays une bonne fois pour toutes, et il est en train de s’assumer Ă  merveille, mais malheureusement, je vois que les crĂ©tins de journalistes ne sont pas conscients de cela !!!

  60. Peu importe le retard qu’a pris le chef de la Magistrature SuprĂȘme de ce pays. Le plus important est qu’il n’a pas manquĂ©e la cĂ©rĂ©monie. S’agissant du contrĂŽle fait aux juges, je ne vois aucun mal dans cela. D’ailleurs c’est normal que cela soit fait. Car la burqa a Ă©tĂ© interdite et la robe de ces hommes ressemble Ă  une burqa. Donc pourquoi vouloir autant du prĂ©sident pour cela? 😛 😛 😀 😀 😀

  61. Un journaliste clochard qui n’a plus d’inspiration chaque jour le mĂȘme morceau Ce n’est pas obligatoire que tu fasses un article chaque semaine si tu n’as pas de choses importantes Ă  raconter vous ĂȘtes priĂ© de vous boucler vous ĂȘtes les premiers ennemis de ce pays, des obstacles Ă  la paix

  62. IBK n’a point besoin de parler en latin, ni en grec pour ce faire entende, mĂȘme s’il maĂźtrise remarquablement la langue. La participation d’IBK a cette fĂȘte le dit le journalistes est vraiment objectif et salutaire.

  63. SABOUNYOUMA chaque jour le mĂȘme son Monsieur le journaliste depuis que j’ai commencĂ© Ă  lire votre plume cela fait plus d’un an vous agissez de la mĂȘme façon Ă  chaque publication vous acharnez sur le rĂ©gime comme vous ĂȘtes tĂ©lĂ©guidĂ© ou destinĂ© Ă  cela Mieux vaut que vous changez votre systĂšme de journalisme pour devenir un grand dans ce pays.

  64. Monsieur l’Ă©diteur, pour votre information, j’Ă©tais prĂ©sent Ă  cette rencontre au CICB. En compagnie de mon grand frĂšre, on n’a pas Ă©tĂ© soumis Ă  aucun fouille ou contrĂŽle avant d’accĂ©der Ă  la salle. Le prĂ©sident de la rĂ©publique n’a pas non plus pris 30 minutes de retard Ă  ce que je sache. Juste une question: pourquoi mentir au tant? 👿 👿 💡 💡

  65. La corruption prendra fin dans ce pays et le terrorisme avec, incha ALLAH, grùce aux efforts du président de la république et de son gouvernement !!!

  66. IBK est le meilleur prĂ©sident que le MALI n’a jamais eu !!! Tous les maliens se doivent de l’aider dans cette lutte infernale contre la corruption !!!

  67. L’une des qualitĂ©s les plus remarquables chez les journalistes maliens est la diffamation et le mensonge. Aucun juge ou autres personnalitĂ© prĂ©sents Ă  cette cĂ©rĂ©monie n’a Ă©tĂ© soumis Ă  de tels contrĂŽles ou de fouilles que vous dites dans votre publication. C’est dĂ©cevant de votre part, en tant que journaliste de toute une nation. 💡 💡 💡 💡

  68. La corruption et le terrorisme existent dans notre pays depuis fort longtemps, et enfin nous avons un prĂ©sident qui se donne corps et Ăąme pour lutter contre ce flĂ©au, merci IBK !!! Nous n’avons vraiment pas besoin de vos remarques, journaliste Ă  la con !!!

  69. Monsieur le journaliste vous avez menti IBK est venu Ă  l’heure et aucun avocat ou autres n’a Ă©tĂ© contrĂŽlĂ© comme tu l’aboies. Mettez un peu d’eau dans votre vin SVP. Menteur que tu es.

  70. Nous incitons tous les magistrats Ă  soutenir l’initiative du prĂ©sident de la rĂ©publique et Ă  prendre par Ă  cette lutte contre la corruption au MALI !!

  71. Au lieu que le journaliste nous informe comment la rencontre a Ă©tĂ© passĂ©e et qu’est ce qui ont Ă©tĂ© dit au cours de l’Ă©vĂšnement, mais ce monsieur n’a d’autre objectif que de nuire Ă  IBK. Monsieur si c’est IBK ton problĂšme tu vas mourir pauvre.

  72. Nous soutenons tous l’initiative du prĂ©sident de la rĂ©publique, et nous saluons tous son dĂ©vouement pour lutter contre la corruption dans ce pays !!! Vous pouvez avaler vos dires Monsieur le journaliste !!!

  73. Je n’insulterai jamais le vieux de quelqu’un mais celui ou celle qui touchera au mien sera enculĂ© comme ce soi-disant journaliste clochard. Son article n’est bourrĂ© que des n’importes quoi.

  74. La tĂąche de la presse c’est d’informer l’opinion nationale, mais vous les journalistes n’ont d’autres projets Ă  faire que s’attaquer au rĂ©gime seulement pour qu’on vous donne quelque chose pour que vous vous fermez. Mais dĂ©solĂ© pour toi monsieur Blacoroni.

  75. Blakoroni 😆 😆 😆 😆 respectez vous s’il vous plait. Si vous n’avez pas de chose sĂ©rieuse Ă  raconter il faut vous boucler au lieu de raconter des n’importes quoi comme cela.

Comments are closed.