Comment veut-on réussir la renaissance dans le mensonge ?

0

Au Mali, le renversement des valeurs est bien consommé. Le mensonge qui était une honte jadis dans nos sociétés est quasiment devenu aujourd’hui une vertu par la faute des adultes.

« C’estnotre devoir de respecter la vérité dans tous nos discours, mais surtout quand nouscausons avec les enfants : car si nous nous amusons à les tromper, non seulementnous ne répondons pas à leur attente, nous empêchons qu’ils ne s’instruisent, maisnous corrompons leur innocence et nous leur enseignons le pire de tous les défauts », lit-on dans « Quelques questions sur l’éducation » de l’intellectuel anglais du 17e John Locke pour expliquer comment les enfants sont initiés au mensonge depuis à bas âge.

En faisant référence à ce passage, certains pourront se demander pourquoi expliquer notre mal à travers la pensée d’un étranger séparé de nous de plusieurs siècles. Pourtant, malgré cette différence d’époque et de continent voire de pays, la pensée de cet intellectuel est bien d’actualité au Mali.

Dans les familles aussi bien que dans les écoles ou dans la société, le mensonge est de tendance. Face à maintes situations, des réponses erronées sont livrées à ces âmes neuves qui ne tarderont pas pourtant à découvrir leur fausseté. Sûrement aussi a emprunté comme modèle ce schéma proposé.

Prenons la famille, combien de pères ou de mères font de fausses promesses à leurs enfants lorsqu’ils expriment le désir pour telle ou telle chose ? Nombreux. Le mensonge est devenu un système éducatif à travers lequel on pense convaincre les enfants et gagner ainsi leur confiance. Dans les écoles, la situation n’est pas différente. Ne voulant pas exposer leurs carences devant leurs élèves, nombreux sont les enseignants qui donnent, par mauvaise foi, des réponses erronées à leurs élèves.

Avec l’explosion des réseaux sociaux, nous assistons à une forme de légalisation du mensonge dans notre société. Cela, à travers la diffusion d’informations manipulées dans le seul but de tromper la vigilance des internautes ou des citoyens.

Dans une telle société de mensonge, comment veut-on que les enfants apprennent à être des citoyens responsables qui ne défendent que la vérité ? Impossible d’obtenir un fruit différent de celui de l’arbre que nous avons planté. L’enfant apprend par imitation. S’il évolue dans un environnement mensonger, il ne peut qu’apprendre à mentir et à être un adulte irresponsable parce qu’incapable de défendre la vérité. Donc, si le mensonge a le vent en poupe dans notre société, c’est parce que nous éduquons et instruisons au mensonge. Le pays est gouverné dans le mensonge. Les élections sont fondées sur le mensonge. Si on ne prend pas garde, ce vice deviendrait bientôt une institution dans ce pays.

Voilà pourquoi Locke estime important de dire la vérité aux enfants en toute circonstance. S’il existe des choses qui ne méritent pas d’être connues par les enfants, il importe de leur expliquer cela clairement. S’il se trouve que nous ne disposons pas la réponse à une problématique, à quoi bon mentir ou de tromper. Il faut juste appliquer la méthode de « l’ignorance du savant ». Car le savant est celui qui est conscient que reconnaitre sa propre ignorance, c’est aussi être sage.

FousseniTogola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here