Commune V du district de Bamako : plus de 46 000 000 de taxes mobilisées en 6 mois

0

Le Maire de la commune V a animé le samedi 3 août un déjeuner de presse au cours duquel, il a abordé les réalisations faites par l’équipe municipale durant les six dernier mois. 

-Maliweb.net- « Ce n’est pas un bilan. Mais jeter un regard rétrospectif sur ce qui a été réalisé » a prévenu  le maire, Amadou Ouattara. Le but de l’exercice, selon lui, est de rendre compte aux citoyens. Ainsi, selon l’élu local, la Mairie a mobilisé du 1er janvier au 30 juin 2019 plus quarante-six millions de francs Cfa.

Les mariages représentent plus de trente-trois millions de francs Cfa. Avec plus de quatorze millions de francs cfa, le centre secondaire de Kalaban-Coura arrive en première position en termes de mobilisation de taxes. Le paiement des taxes permet, selon le 1er adjoint Abdoulaye Dainé, de joindre les deux bouts. C’est pourquoi, il a invité les citoyens à s’acquitter de leur devoir.

Au cours de la période écoulée, la Mairie a réalisé sur fonds propre : la clôture du commissariat de police du 11e arrondissement et l’aménagement et la clôture de l’école fondamentale de Kalaban-Coura Extension Sud. Elle  a plus  doté les centres de santés, les écoles et fait des subventions diverses.

Dans le cadre de l’environnement et la restauration du cadre de vie, la rue 392 de Daoudabougou a bénéficié d’un financement à hauteur 30 millions de FCFA du Grands Paris Sud, destinés à la réalisation de puisards dans les concessions riveraines. A cela, il faut ajouter le lancement des travaux d’aménagement de l’ilot 108 de Baco-Djicorni ACi par la Cellule de suivi de la politique nationale de la ville (CSPONAV), financé dans le cadre du PACUM avec plus de cinquante millions de francs et un délai de quatre mois.

Par ailleurs, l’équipe communale poursuit les travaux de réinstallation des déguerpis à Moutougoula. Celle-ci avait connu des retards à cause des problèmes de titres fonciers. Toutefois, six cents déguerpis sur les six milles ont été réinstallés.

En dépit de ces réalisations, Amadou Ouattara estime qu’il reste beaucoup de de choses à faire. C’est pourquoi, il a demandé l’accompagnement de la population afin de faire la commune V du district de Bamako, un lieu convivial où il fait bon vivre. Il a également profité de l’occasion pour annoncer les restitutions (à partir du 16 août) dans les différents quartiers de la commune.

Il faut rappeler que le Maire était accompagné par Adiaratou Sène et Ibrahim Bagayoko, respectivement 2e et 4e adjoint.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here