Secret de femme / Marché des aphrodisiaques : les femmes volent la vedette aux hommes

0

L’éternelle quête du nirvana semble être un chemin de croix pour les enfants d’Adam et Êve sur cette terre. Aucun prix, aucun sacrifice n’est de trop pour  l’extase et s’ouvrir les voies de l’Eden.  Si le marché  de Bamako (grand marché, les petits points de ventes et autres revendeurs ambulants dans les lieux des services) avait la gente masculine  comme gros clients, de nos jours les femmes ravissent la vedette aux hommes  dans les achats de produits aphrodisiaques

Ente produits bio, écorces , feuilles dè plantés d’Afrique dont on cite le vétiver, le gongolili, le moussoyiri , feuilles de Djeka, goyave , manguier, etc. Les produits  importés d Asie, d’Europe et d’Amérique  sont également partie intégrale de l’arcenal  du « panier plaisir des femmes » de nos jours. Se faire plaisir  et faire plaisir à son partenaire  est devenu une question d’ orgueil chez bon nombre de femmes. Et pour cela elle n’hésite point à y mettre le prix fort pour procurer confort et douceur à concon secret. Bain de vapeur, produits buvables ou à introduire dans la partie intime, aucun effort ou douleur ne semble de trop pour s’offrir du plaisir sexuel gage de l’ataraxie chez beaucoup de femmes.

Un changement sociétal et de mentalités?

La question mérite d’être posée  quand on sait que le sexe n’est plus tabou et que les langues se délient facilement  sur  le sujet d’ou les multiples groupes sur les  réseaux sociaux où les femmes se filent conseils et astuces de part le monde afin de décupler sa jouissance au grand bonheur de Monsieur.  Une autre raison qui pousse la femme à vouloir  booster sa libido, en effet contrairement à  une  époque révolue où  il était mal perçu qu’une femme manifeste ses différentes sensations de plaisir lors du coït au risque de se faire passer pour une « vicieuse ou nymphomane » aux yeux de son partenaire,  de nos jours c’est l’effet inverse qui est demandé  à  en croire certains témoignages.  ” Une femme qui adopte la position tues-moi lors du match n’est point intéressante. Mais quand tu es avec une fille que tu fais crier de plaisir tu te sens super homme” explique Jean- Marie  dans un ton coquin avec une étincelle brillante dans les yeux. Il est appuyé  par Mah ” Si tu veux garder ton homme de nos jours, il te faut  être sensible à son contact,  savoir vibrer à  ses touchés; une femme qui ne jouit pas,  ne plait pas aux hommes. Il faut savoir flatter son égo et faire grâce de sa virilité “.

Le penchant  des femmes pour les produits aphrodisiaques s expliquerait-il par un besoin de « cadenaser son homme pour soi », tout porte à y penser au vue des échanges et tuyaux que les femmes se donnent entre copines,  groupes de filles et autres.  Chose qui est pas mal en soi si ce n’est été  la dangerosité  de certains produits utilisés  à  cette fin. En effet comme  tout autre produit  la qualité fait la différence entre produits pharmaceutiques ou ayant un label contrôlé , produits bio et produits d’origine inconnus qui sont  plus courant et nombreux sur nos marchés ( cristaux locaux,  à  décoctions inconnues ,  produits portant des écrits  aux chinois ou arabe dont l’utilisatrice  ignore tout de la spologie mais se contente juste des images suggestives que portent ces produits .

Selon Mady Cissé gynécologue , une grande partie des consultations gynécologiques chez  les femmes montrent  des infections dues à une utilisation  abusive de certains de ces produits d’origine inconnue trouvés sur nos marchés.  À ses dires certains de ces  produits sont la cause de la destruction de la flore vaginale, les mycoses et pire provoquent la  stérilité chez la femme. D’où  l’importance d’être vigilante  sur le choix des produits car si éprouver du plaisir sexuel,  jouir et atteindre l’extase est essentiel dans une vie de couple épanouie, il n’en demeure pas moins que la santé  est un joyau précieux à préserver donc Madame prudence sur le choix des produits aphrodisiaques!

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here