Les membres de la plateforme de soutien à la justice face à la presse hier : « Nous demandons aux autorités de laisser la justice faire librement son travail »

2

Les responsables de la Plateforme de soutien à la justice ont animé hier, dimanche 26 avril 2020, un point de presse au siège de ladite plateforme. Objectif : apporter leur soutien sans faille à la justice malienne dans le dossier d’acquisition de l’avion présidentiel et des équipements militaires, et inviter les plus hautes autorités à laisser la justice faire son travail.

« La justice malienne a changé de visage depuis l’arrivée de Malick Coulibaly. Elle doit donc être encouragée et soutenue ». C’est ce qu’ont expliqué les responsables de la Plateforme de soutien à la justice lors d’un point de presse. À l’entame de ses propos, le président de la plateforme, Boubou Mabel Diawara a rappelé les conséquences de l’injustice dans notre société. Selon lui, l’une des principales causes des maux du Mali est l’injustice.

Mais, dit-il, cette justice a commencé à changer de visage depuis quelques mois. Les Maliens, pauvres comme riches, ont commencé à être égaux dans les tribunaux, selon cette plateforme. « Les citoyens ont commencé à se reconnaitre en leur justice », a laissé entendre Mabel Diawara qui affirme que tout ce mérite revient à Malick Coulibaly mais aussi à IBK qui l’a choisi comme ministre. Mais il trouve que la justice n’a pas la main libre dans le dossier d’acquisition de l’avion présidentiel et des équipements militaires. Pour lui, nul n’est au-dessus de la loi et on doit laisser la justice faire son travail librement. « Nous disons au ministre de la Justice, Malick Coulibaly, de continuer sur son chemin. Il a notre soutien dans cette démarche », a entonné le président de la Plateforme de soutien à la justice.

Quant au président de l’Association libre des consommateurs maliens, il a rendu un vibrant hommage au ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Garde des sceaux, Me Malick Coulibaly, pour avoir donné un nouveau visage à la justice malienne. « Aucun pays, au monde, ne peut se développer sans une justice saine. Le Mali ne peut pas faire exception à cette règle. La justice malienne a changé de visage avec le ministre Malick Coulibaly. », a-t-il déclaré. Mieux, dit-il, le peuple malien sent avoir une justice. Les investisseurs ont aussi commencé à avoir confiance à ce pays. Pour lui, le ministre Malick Coulibaly et ses éléments doivent bénéficier du soutien de tout le peuple malien, assoiffé d’une justice équitable pour tous.

Aux plus hautes autorités, Ballo a lancé un appel pressant : « Il ne faut pas qu’il y ait une main de blocage contre les actions de la justice malienne. Nous demandons aux autorités de laisser la justice faire librement son travail ».

Les conférenciers se sont engagés à aller jusqu’au bout dans le soutien à la justice malienne tant qu’elle est sur la voie actuelle, celle d’une justice saine et équitable pour tous.

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here