Mali: annulation des poursuites contre un ex-ministre dans l’affaire dite «de surfacturation» de l’achat de l’avion présidentiel

1

C’est l’affaire dite « de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires ». La justice malienne qui soupçonnait des surfacturations avait finalement classé en 2018 « l’affaire sans suite ». L’Etat malien a même été condamné à payer aux fournisseurs, notamment des équipements militaires des milliards de FCFA.

Mais récemment, le dossier a été rouvert par la même justice malienne. Mamadou Camara, ancien ministre et ancien  Directeur de cabinet du président malien avait même été inculpé pour « délit de complicité de favoritisme » et mis sous mandat de dépôt.

Mardi, la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako a annulé les poursuites, et l’ancien ministre Mamadou Camara a été libéré.

Par ailleurs, selon le Procureur anti- corruption, aucun mandat d’arrêt international n’a été délivré contre Amadou Baiba Kouma, Soumaïla Diaby et Sidi Mohamed Kagnassi, Conseiller Spécial du Président malien au moment des faits.

( Source RFI)

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bonjour cher Procureur Kassogué, vous êtes un noble issu d’ancêtres nobles qui avaient horreur du vol, du mensonge et de la trahison. D’ailleurs tous les maliens venus du Mandé étaient ainsi. Malheureusement pour vous et pour le Mali, une autre catégorie de maliens dirige le pays, c’est la catégorie des traitres, des voleurs et des grands menteurs, trompés par les griots qui leur font croire une fausse histoire. Malheureusement, ils sont plus nombreux les maliens qui ont été éduqués dans cette attitude. J’ai peur qu’il soit possible de combattre la corruption dans l’état actuel des choses, surtout que le peuple malien est dormeur et complice !!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here