La plate-forme yεrε-wolo debout sur les Remparts interpelle le secrétaire général de l’ONU

0

Dans une lettre ouverte déposée à notre Rédaction, la forme yεrε- wolo debout sur les Remparts dénonce la politique néocoloniale de la France et interpelle le secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies.

Lettre Ouverte de la plate-forme yεrε-wolo debout sur les Remparts:

La France, par le canal des premiers magistrats du Mali, procède toujours à la déstabilisation de notre chère patrie le Mali et cherche à le diviser à tout prix. Au Mali, des villages entiers ont été détruits, des hommes, des femmes, des animaux et la volaille brûlés vifs, les greniers et les magasins ont subi le même sort.  Des femmes et des filles violées en la présence de leurs parents ou maris, certaines d’elles emportées pour une servitude sexuelle ou de kamikaze.

Vu le déplacement des actions terroristes dans les 5e et 4e régions du Mali comme en témoignent les massacres effroyables perpétrés contre les populations civiles et militaires le 1 janvier à Koulongo (37 morts), le 17 mars à Dioura (30 morts), le 23 mars à Ogossagou  (160 morts), le 14 mai à Hérèmakono (15 morts), le 10 juin à Sobanou (95 morts), le 17 juin à Gangafani/Yoro (41 morts), le 1er  octobre à Boulikessy/Mondoro (40 morts), le 1er  novembre à Indelimane(83 morts), le lundi 18 novembre à Tabangor (43 morts) ; soit 544 morts, rien qu’en 2019, pour ne compter que ceux-ci .

Et pourquoi tous ces morts ?

Vu le nombre croissant des établissements scolaires fermés par des groupes dits djihadistes (plus de 920 écoles) ; les djihadistes au Mali sont des monstres fabriqués par la France et mis au service du Quai d’Orsayfrançais. En ce sens, l’ONU étant une organisation internationale pour la paix, si la France ne favorise pas la paix, aucun être humain ne doit la soutenir ou l’encourager dans son impérialisme impitoyable.

De nos jours, le Malien ne voit en la France qu’un Etat terroriste.  Nous sommes au bout du gouffre, nous allons droit dans le mur si la France doit continuer avec son néo-colonialisme au Mali. C’est un comportement malicieux qui indigne le Français lambda et même les voisins  de l’Europe.

Si l’ONU ne prend garde, la peine de mort risque de faire surface dans notre pays. Quand la nation est trahie, les sanctions doivent tomber ; l’histoire retiendra que toute cette catastrophe est l’œuvre  de la France.

Monsieur le secrétaire Général, aujourd’hui, Dieu vous a confié la destinée de toutes les nations du monde par conséquent agissez pour éviter le pire au Mali.

Si vous secrétaire général de l’ONU pouvait nous dire : pourquoi les principaux dirigeants de la MINISMA sont des Français ? Pourquoi la France légifère en  lieu et place de certains pays souverains et indépendants à l’ONU ? Or ils payent au même titre la cotisation à l’ONU.

Nous disons haut et fort, qu’après Serval, unilatéralement, la France a muri, initié et mis en place successivement les opérations Barkhane et Takuba pour dépouiller le Mali. Euégard à un tel comportement ignoble et irresponsable, nous ne pourrons plus jamais composer avec la France néo-colonialiste…

La diversité des relations internationales s’impose au Mali. Le Mali ne sera jamais une chasse-gardée d’aucune hypocrisie organisée. Nous avons trop cru aux dirigeants de ce pays. La France n’a plus de chance au Mali car nous ne nous laisserons plus jamais jouer par aucune autre autorité exogène au Mali…

 Signé la plate- forme YɛrɛWolo debout sur les Remparts

  Siaka   Berthé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here