Pape Ibrahima Kane : « Depuis qu’ils ont pris le pouvoir, les militaires [CNSP ndlr] font diversion »

3

Pape Ibrahima Kane, militant sénégalais des droits de l’homme, est intervenu sur la crise malienne, mardi 8 septembre 2020, dans l’émission « Afrique matin » de RFI. Il estime que le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), auteur du renversement du régime IBK, fait diversion.

« Depuis qu’ils ont pris le pouvoir, les militaires [le CNSP ndlr] font diversion en organisant des assises, qui sont ensuite transformées en réunion pour adopter les TDR », a déclaré le militant sénégalais des droits de l’homme sur RFI. Selon M. Kane, le CNSP, de par ces « diversions » malgré les recommandations de la Cédéao, se trouve dans une tentative de légitimation de son pouvoir par la population. « Or, le temps presse. Le Mali est dans une situation difficile », rappelle Pape Ibrahima Kane.

Selon le militant sénégalais des droits de l’homme, il importe de mettre rapidement en place un gouvernement afin de prendre en compte les préoccupations des populations maliennes. Ce n’est pas tout, il estime qu’il « faut mettre fin aux sanctions parce que ce sont des sanctions dures, difficiles » à supporter par la population malienne. Or, la condition sine qua non posée par la Cédéao pour les lever n’est d’autres que de confier le pouvoir à des civils. C’est dans cet esprit que M. Kane invite le CNSP à mettre en application ces recommandations de la Cédéao.

Toutefois, M. Kane souligne que le peuple malien ne doit pas payer pour les putschistes. La junte doit remettre le pouvoir aux civils et retourner dans son camp ou au front, indique-t-il.

Se prononçant sur le délai du 15 septembre 2020 donné par les chefs d’État et de gouvernement de la Cédéao, lundi 7 septembre 2020, pour confier la transition à un président et à un Premier ministre civils, M. Kane indique qu’il ne s’agit pas d’un ultimatum. Mais plutôt d’un « signal fort qui a été lancé par la Cédéao aux militaires pour qu’ils se décident à remettre le pouvoir aux civils. »

Fousseni Togola

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. ” … Depuis qu’ils ont pris le pouvoir, les militaires [le CNSP ndlr] font diversion en organisant des assises, qui sont ensuite transformées en réunion pour adopter les TDR », a déclaré le militant sénégalais des droits de l’homme sur RFI. Selon M. Kane, le CNSP, de par ces « diversions » malgré les recommandations de la Cédéao, se trouve dans une tentative de légitimation de son pouvoir par la population… ” … ///…

    :
    Tous ces Politiciens-Civils et Droits-de-l’Hommistes, disent parler pour le PEUPLE, s’inquiéter pour les Populations…
    En fait, des Populations, ils s’en foutent de leur sort.
    Sinon, le PEUPLE, lui, a fait son choix. Les Populations veulent un Militaire comme PRESIDENT de la TRANSITION. Mais apparemment leur avis ne compte pas.
    Les Populations ont constaté que les Civils qui les gouvernaient, n’ont fait que s’enrichir par des surfacturations. Les Gouvernants civils n’ont pas réussi à ramener la paix dans le pays, l’insécurité règne…

    La pauvreté extrême des populations ils n’en ont cure.

    Vous avez dû voir les voitures de luxe dans lesquelles ils roulent à grand train de vie…, tous ces Députés et anciens Ministres.
    Ceux pour qui, ils disent se battre ( les populations ) vont à pieds.

    Le CNSP leur a intimé l’ordre de rendre ces voitures.

    Le CNSP devrait aussi demander à ceux qui se sont construit des villas et autres maisons de luxe, de justifier la provenance des fonds engloutis dans ces constructions.

    Ils se foutent de nous quand ils disent œuvrer pour le PEUPLE Malien.

    Allez voir dans les Zones Rurales comment le PEUPLE se déplace…, à pieds ou à dos d’ânes…, qu’elles que soient les distances. Les véhicules quand, ils ont la chance d’en voir, ils sont hors d’âge et ne peuvent circuler sur nos routes impraticables toutes saisons.

    Une gouvernance Civile… ? Pourquoi pas… Mais elle ne vaut pas mieux que celle des Militaires… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  2. LES MILITAIRES A LA TETE DE LA TRANSITION POUR METTRE DE L`ORDREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

    OU ALORS NOUS SORTONS DANS LES RUES……………………………………………..

    NOUS EN AVONS MARE MARE MARE MARE…………………..DE LA GABEGIE /DU CLIENTELISME /DE LA CLANITE FAMILIALE DES CIVILS

    LA petite cedeao S`ECLATERA CETTE FOIS CI ……………………………..

    LES MILITAIRES A LA TETE DE LA TRANSITION POUR METTRE DE L`ORDREEEEEEEEEEEEEEEEE DANS LE PAYS…………..

  3. Ils sont entrain d’imiter IBK le président déchu.

    Rien d’autres que les audience,

    C’est dommage, ces jeunes ne maîtrisent ni la guerre ni la politique ni la gestion.
    Alors c’est par dictature qu’ils veulent gouverner.

    Encore une fois ,il faut qu’ils donnent le pouvoir à un civil technocrate apolitique.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here