Transition malienne : voilà la renaissance !

9

Au Mali, faut-il parler « de la déception de la déception » en référence à l’ouvrage de l’intellectuel arabe Averroès « de la destruction de la destruction » ? En effet, l’équipe de la transition semble avoir de la peine à réaliser l’idéal de changement qui a animé les manifestations initiées par le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Une situation qui fait revivre les vieux souvenirs du défunt régime.

-maliweb.net- Le renouveau tant attendu de l’équipe de la transition reste toujours un idéal pour les Maliens. « On ne veut plus de l’ancien, mais du nouveau » a conduit ce peuple a consommé un saut dans l’inconnu. Le désir d’un Mali apaisé, stable, débarrassé des mouvements interminables de grèves, de la corruption, un Mali où règne la bonne gouvernance, n’existe pourtant encore que dans l’esprit des Maliens.

Dès l’installation de l’équipe de la transition, le désespoir a commencé à s’emparer des consciences. La rupture avec les manières de gouverner n’a été qu’idéologique. Les administrations publiques se sont d’abord « colonelisées » comme ce fut le cas sous le défunt régime où au lieu du « Mali d’abord », on a assisté plutôt à « ma famille d’abord ».

Quant à la cherté de la vie, elle ne fait que s’accentuer, multipliant du coup des marches de protestation. L’insécurité ne fait que progresser à l’intérieur du pays et les terroristes réussissent à avoir une mainmise sur plus en plus de localités. Des accords locaux, dont le contenu serait le plus souvent en déphasage avec les textes officiels du pays, seraient négociés et obtenus par des groupes armés terroristes. Les mauvais souvenirs du nord, notamment le tribunal islamique de Tombouctou, lors de la crise de 2012, refont surface. Des gens sont amputés pour avoir commis des fautes.

Le redécoupage territorial, les préavis de grève, les problèmes d’accès à l’électricité, la recrudescence de l’insécurité, la fermeture des écoles. Les maux se multiplient sans que de véritables pistes de sortie soient encore envisagées. Cette accentuation des maux fait revivre les mauvais souvenirs de l’agonie du régime Ibrahim Boubacar Kéïta. Cette situation fait comprendre qu’en termes de renouveau, il n’y a eu jusque-là qu’un changement mineur de tête au sommet de l’État.

Dans un tel contexte, rien n’est fait pour éviter les erreurs du régime défunt. Le chronogramme des élections est annoncé sachant bien que dans beaucoup de régions des élections ne pourront pas se tenir. Outre cela, en raison des contestations liées à la réorganisation territoriale, comment faire pour élire des députés dans ces zones où le projet de découpage est rejeté par les populations ?

Au lieu de travailler à faire comprendre les populations des bien-fondés de telle ou telle initiative, les autorités transitoires semblent décider à avancer la tête baissée. L’erreur qui a conduit au départ précipité d’IBK et au règne de l’incertitude sous lequel vit désormais le Mali. C’est donc cela la renaissance promise ?

Fousseni Togola :Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Ceci n’a rien à voir avec cela… …///…

    :
    La CNDH fait face au débarquement d’une centaine de victimes de l’esclavage par ascendance venues du village de Bagamadougou, cercle de Diema.
    La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a été saisie, dans la journée du 05 Mai 2021, du débarquement d’une centaine de victimes de l’esclavage par ascendance venues du village de Bagamadougou dans la commune de Madiga Sacko, cercle de Diema, région de Kayes.

    Parmi ces déplacés victimes d’esclavage par ascendance, l’on dénombre, 18 femmes, 53 enfants dont 27 Garçons et 26 filles. Elles ont toutes été chassées de leur village pour avoir simplement refusé de reconnaître leur « statut d’esclave ». Dès la saisine de la CNDH, ces victimes déplacées ont reçu la visite de son Président, M. Aguibou BOUARE, accompagné de la Vice-présidente Aissata Founé TEMBELY, du Secrétaire Général, et de deux autres personnels d’appui. Sur les lieux de st-in des déplacés, en face de l’Ambassade de la France, le Directeur Régional de la Police, le Commissaire Adjoint du 1er Arrondissement, la Directrice du Développement Social étaient présents. Aussitôt informé par le Président de la CNDH, le Ministre de la justice et des Droits de l’Homme a saisi ses homologues pour dispositions utiles à prendre.

    Sur saisine de la CNDH, Mme la Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, BOUARE Bintou Founé SAMAKE a promptement réagi en instruisant à la Cité des Enfants d’assurer l’hébergement provisoire des déplacés, en attendant les dispositions adéquates des autorités compétentes. En fin de journée, le Ministre de la Réconciliation Nationale a dépêché son Secrétaire Général pour s’informer sur la situation de ces victimes provisoirement hébergées à la cité des enfants.

    Il faut rappeler que cette situation n’est pas nouvelle au Mali, car depuis quelques années dans la région de Kayes, nous assistons à ces comportements violents des soi-disant maîtres envers des gens qu’ils qualifient « d’esclave », et qui sont très souvent contraints de quitter leur village pour chercher refuge ailleurs. Les droits élémentaires de ces personnes sont foulées au pied (droit à la vie, à l’intégrité physique, à la sécurité, à la propriété, à la santé…Pire, des personnes tapies au niveau de certaines Hautes institutions de la République encouragent l’esclavage, en jetant de l’huile sur le feu, à travers des discours incitatifs à la haine, ou en niant la réalité du drame, sous le prétexte d’une hypothétique culture. La CNDH n’a cessé d’exprimer sa très vive préoccupation par rapport à la recrudescence de la violence liée aux pratiques de l’esclavage par ascendance, singulièrement dans la Région de Kayes.

    Le Président de la CNDH a profité de ce nouvel incident, après celui de septembre 2020 ayant fait 4 morts parmi les « esclaves », pour interpeller une fois de plus, les plus hautes autorités du pays afin qu’elles s’intéressent sérieusement à cette problématique constitutive d’abus et de violations graves des droits de l’Homme.
    Il a exprimé son inquiétude face au risque de radicalisation de ces victimes et leur vulnérabilité faisant d’elles des proies faciles à l’enrolement par les terroristes.

    La rédaction.

    https://cndhmali.com/index.php/2021/05/06/la-cndh-fait-face-au-debarquement-dune-centaine-de-victimes-de-lesclavage-par-ascendance-venues-du-village-de-bagamadougou-cercle-de-diema/

    Vivement le Mali pour nous tous.

  2. Le titre de cet article mysterieux devrait être:”LA TRANSITION au Mali:une Déception et une Illusion des partis et Mouvements politiques , mais Lueur et Bonheur pour les colonels.

    • 🗿UN PAYS OU LES SEULES PREOCCUPATIONS SONT LES PRIERES JOURNALIERES ET CE QU IL FAUT MANGER LE MATIN ET LE SOIR CAR A MIDI CHACUN POUR SOI!🗿

      😎LA POLITIQUE? C EST L AFFAIRE DE CHARLATANTS! LE PEUPLE LOIN DE CA!
      IL FAUT REVEILLER CIVIQUEMENT LE MALIEN, LE LIBERER DE RELIGIONS ABRAHAMIQUES ET RELATIONS FRANCAISES😎

      TOUS CEUX LA QUI AIMENT LE MALI DOIVENT S Y ATTELER, LIBERER LE MALIEN C EST LIBERER LE MALI, LA TERRE ET LE MONDE MALIEN!

  3. Ce sont les effets de l’incompétence de ceux qui ont poussé IBK à la démission qui se manifestent.
    IL S’AGIT DES COLONELS ET DE MAHMOUD DICKO.
    Ils ont pensé qu’il suffit d’être en possession du levier de l’Etat pour que ça roule comme sur des roulettes.
    On a fait semblant d’oublier les raisons pour lesquelles les maliens sont sortis à partir du 5 juin.
    ILS ONT TRAHI CES MILLIERS DE PERSONNES QUI SONT SORTIS DEMANDÉS LA DÉMISSION D’IBK DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE AFIN QUE LE MALI KOURA SE METTE EN PLACE.
    Un autre CLAN autour de MAHMOUD DICKO s’est formé au sommet de l’Etat pour servir la cause du NEOCOLONISATEUR.
    On dit que MAHMOUD DICKO le responsable de la démission de BOUBEYE MAIGA de la primature est maintenant son allié.
    QUAND ON DÉCIDE D’OBÉIR À LA PUISSANCE ÉTRANGÈRE,ON S’ENGAGE NATURELLEMENT CONTRE SON PAYS.
    Le M5-RFP qui incarne l’espoir du peuple doit être écarté pour éviter de réaliser l’essence de son ESPRIT opposée aux souhaits du NEOCOLONISATEUR.
    Mais il faut l’affaiblir pour pouvoir faire passer les réformes souhaitées par le maître français.
    MAHMOUD DICKO est devenu l’allié.
    Certains jeunes du M5-RFP ont été manipulés à se séparer du mouvement.
    ACCEPTER D’OBÉIR AU NEOCOLONISATEUR,C’EST DÉFENDRE SES INTÉRÊTS INDIVIDUELS.
    C’est pourquoi on a l’impression que le régime IBK est toujours là car ce dernier aussi a fait le choix d’obéir au NEOCOLONISATEUR.
    IL N’Y A PAS DE DOUTE QU’ON NE TRAVAILLE PAS POUR LES MALIENS,MAIS POUR L’OLIGARCHIE OCCIDENTALE QUI VISE LA RICHESSE DU NORD DE NOTRE PAYS.
    L’accélération du découpage territoriale sert à se conformer à des instructions du vrai auteur du COUP D’ÉTAT du 18 août.
    C’est pour lui satisfaire aussi que le chronogramme des élections sera respecté scrupuleusement.
    Le Mali n’est pas dirigé par les colonels.
    Ils sont des exécutants.
    Ça explique qu’ils évitent l’inclusivite pour décider seul.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • SOUS LA FESSE DROITE DE LA FRANCE, ET LA FESSE GAUCHE DE L ARABE, VOUS ALLEZ LONGTEMPS SOUFRIR, QUELQUE SOIT LE PRESIDENT (QUE CES DEUX / L UN OU L AUTRE NOMME ).

      1- SE DEBARRASSER DU CFA ET DE LA FRANCE MERDIQUE!
      2- SE DEBARRASSER DE L ISLAM ARABIQUE QUI FOISONNE NOS HOMMES FEMMES ET ENFANTS!
      3- CHOISIR DES FEMMES ET HOMMES QUI NOUS RENDENT COMPTE PAR LEUR SANG!

    • Je suis vraiment désespéré de constater que votre analyse n’est pas comprise par beaucoup d’internautes. Pourtant elle est là et est assez complète! Choguel avait déjà donné le ton bien avant la chute du régime IBK avec son livre sur la guerre au Nord. Même si je n’appréciais pas la gestion du pouvoir IBK, moi je n’ai jamais été partisan du M5-RFP parce que je n’ai jamais cru à une prise inconstitutionnelle du pouvoir. Mais la vérité est que les maliens refusent de faire face aux réalités mêmes si elles sont amères. Nous voyons tous que cette transition n’a que l’agenda du colonisateur, pas plus, pas moins! NOUS ALLONS DEVOIR LE CONSOMMER, PUISQUE NOUS NE SOMMES PAS CONSEQUENTS!

  4. Au Mali, faut-il parler « de la déception de la déception » en référence à l’ouvrage de l’intellectuel arabe Averroès (ou bien :)HEBREUX 🙂 tres arabe biensur, quelle difference?)« de la destruction de la destruction » ?

    QU’ IMPORTE LA POLEMIQUE AUTOUR DU POUVOIR ET DE SA PRATIQUE, LA RENAISSANCE NE SE FAIT PAS EN 18 MOIS! SANS LA PARTICIPATION D UNE MASSE CRITIQUE QUI INFLUENCERAIT LE RESTE! SANS BUT! SANS INDEPENDENCE DES ACTEURS VIS A VIS DE L EXTERIEUR! ACCOUCHEMENT D UN MORT_NE’….

    🙂 LES GENERATIONS ISLAMO ARAPISSE’ES ET FRANCEXCISE’ES NE PEUVENT PAS FAIRE UNE RENAISSANCE, UN PREALABLE D EVEIL CULTUREL ET INTELLECTUEL (PAS LETTRE OU ALPHABETISE) EST N E C E S S A I R E !!!! 🙂

  5. This article set forth Mali is hot mess that leaders have it on passage to destruction. Worst of all it may not be long before it reach that destruction. No matter how well drawn plus feasible upgrade in living conditions plus security plans may be it have for decades in Mali been proven they will not work if massive amount of corruption continue. Mali is place where petty acting plus selfish European ass kissing leaders misguiding population is norm. Present day misguiding have government misguiding population attention away from money making businesses of gold plus other mining in Mali whose profits could easily create other jobs as in manufacturing of goods of high demand in Mali. Mali need manufacture solar plus wind energy equipment but petty minded leaders do not focus on those conditions being fulfilled as if their European masters do not allow them to do so . For decades corrupt plus coward governments of Mali have allowed foreigners to acquire huge profits from mining for giving those corrupt leaders small portion of those profits thus leave people with access to very small portion of profit from those resources. Instead Mali businesspeople should be mining those resources but stupidity of Mali leaders is not making it happen. Those leaders methods have short term luxury living for themselves but long term self destructive to their people. This sometimes lead me to perceive that many many Negroid African leaders have effectively been brain washed into leading in manner that they make that foreign often referred to idea that darker Negroids are less they are intelligent plus less show due care about Negroids. It have repeatedly been proven Dark Negroids do not care enough plus easily may be manipulated by foreigners using varying methods. Yesterday I had brief but angry disagreement with individual of another race on this matter. I make this known in hope thereof it will be known it may be decisive factor in determining if /or/ plus who we should focus at saving plus where.
    Contrary to too often told lie Unity is not important but coordinated group effort designed to save Negroids, upgrade living conditions plus secure nation from evil terrorists is important. To fulfill this condition right thing must be done. Right thing will not be done where massive corruption exist. That have been proven for decades plus is lie Negroids should stop telling. Where right thing is done will demonstrate people under total circumstance take action of having likeness to actions their leaders take. So if leaders act in best interest of people of nation people of nation will act in best interest of leaders. Thereof is constructing of great nation or fitting destruction of many many. If leader in great selfishness do not act in best interest of people of nation people of nation do not act in best interest of leaders thereof is destruction of all. A most fitting occurrence under either action. Already this is happening in .Ali with terrorists influence plus destruction of community with incompetent leadership plus failure to upgrade living conditions growing by month. We are on passage that give fitting end to foolish people. African leadership that is right must save those who will fittingly work to be saved.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  6. Ce mot est du M5-RFP que la junte a trahi sans vergogne dès le départ, c’est dommage, maintenant comme ces militaires se sont donnés corps et âmes à ces bourreaux de la nation, comment bâtir sur le mensonge? Donc une autre transition pointe déjà à l’horizon, cela est indéniable. Renaissance avec plus de fléaux que sous IBK et ses acolytes, quelle ignominie? Quelle indignité? Quelle honte pour ce pays? La situation de dégradation ira en crescendo car les militaires dirigent par moquerie, tricherie, mensonge, silence, cinéma, fourberie, et faufilant. Notre pays va à sa destruction totale et ce qui reste certain, ces militaires n’en profiteraient pas, nous sommes dans un ouragan.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here