Football : Lionel Messi veut partir, mais où peut-il vraiment signer ?

0

Lionel Messi, légende vivante du FC Barcelone, veut quitter le club. De nombreux prétendants devraient se manifester. Pourtant, peu d’équipes semblent capables d’assumer un tel transfert.

Inimaginable. Lionel Messi, dieu vivant en Catalogne, a signifié ses envies de départ. La Pulga, lassée d’enchaîner les désillusions avec un club dont une ère semble s’être achevée, veut quitter la ville de Gaudi. L’un des plus grands joueurs de l’histoire désire donc s’offrir un nouveau challenge. Faux départ ? Quelles destinations ? Éléments de réponse.

Va-t-il vraiment partir ?

Toutes les bonnes choses auraient donc une fin ? Il semblerait. Après 20 ans à briller sous le maillot du FC Barcelone, Lionel Messi a signifié son envie de quitter le club Blaugrana, pour lequel il joue depuis l’âge de 13 ans. L’information, révélée par le journal Olé (proche de la famille Messi), a entraîné un véritable tremblement de terre. En Argentine, la presse s’est enflammée : “L’un des plus gros impacts sur le sport de ces derniers temps”, titrait le quotidien national La Nacion. “Une bombe”, “Guerre totale”, selon les journaux Sport et Mundo Deportivo, qui prédisent une fin du mercato mouvementée du côté de la Catalogne.

La raison : une clause présente dans le contrat de Lionel Messi lui permettant de quitter le club sans indemnités de transfert à la fin de la saison, initialement prévue fin mai.

Mais avec la crise du coronavirus et le chamboulement des calendriers, l’entourage du joueur et ses avocats estiment que la clause (valable jusqu’au 10 juin) est toujours de mise, puisque la saison est arrivée à son terme le 23 août, après le match entre le PSG et le Bayern Munich. Une bataille juridique s’annonce et risque de ternir une des plus belles pages du football moderne.

Si Lionel Messi a souvent exprimé ses velléités de départ pour renégocier ses contrats, il semblerait qu’il n’ait jamais été aussi proche de quitter la Catalogne. En témoigne, le « burofax » (service postal à valeur légale faisant acte de document officiel) envoyé au club mardi actant ce qui n’était jusqu’ici qu’une rumeur irréelle. En octobre, Messi évoquait pourtant son désir de terminer sa carrière à Barcelone : “Bien sûr que je veux rester au Barça et terminer ma carrière ici. Pour tout ce que je ressens pour le Club, pour ma famille… Nous nous sentons très bien à Barcelone”, confiait-il à la radio RAC 1.

Même la démission du très critiqué président Josep Maria Bartomeu ne serait plus suffisante. “Respect et admiration, Léo. Tu as tout mon soutien, mon ami” a tweeté l’ancien capitaine emblématique Carles Puyol.

“Nous n’imaginons absolument pas un départ de Messi. Nous voulons qu’il reste. Il faut avoir un énorme respect car c’est le meilleur joueur de l’histoire”, a commenté Ramón Planes, le directeur sportif du Barça, mercredi. “On ne peut pas entrer en conflit avec Messi, aucun des deux (le club et le joueur) ne mérite cela”, a-t-il ajouté.

Quels clubs pour l’accueillir ?

La stupeur a laissé place à l’interrogation : où va désormais évoluer Lionel Messi ? La presse spécialisée a imaginé différents scénarios. Ces derniers sont cependant restreints étant donné le salaire mirobolant du joueur, estimé à 131 millions d’euros par France Football en 2019–2020 (comprenant les revenus publicitaires).

  • Manchester City

Le club, entraîné par Pep Guardiola, fait figure de favori. Les deux hommes entretiennent une relation particulière après leurs 4 années de domination totale au FC Barcelone (2008–2012), avec comme point d’orgue le sextuplé en 2009. Lionel Messi aurait même appelé Guardiola pour lui signifier son désir de le rejoindre en Angleterre. Une information révélée par le journaliste Marcelo Bechler, qui avait annoncé le départ de Neymar au PSG.

Manchester City, menacé par le fair-play financier, devrait cependant se séparer de certains joueurs pour pouvoir accueillir la star argentine. En tout cas, les bookmakers anglais, réputés pour la justesse de leurs cotes, estiment que les Citizens tiennent la corde.

  • Manchester United

Le voisin mancunien pourrait également être une option pour Lionel Messi. Très solide financièrement, la marque Manchester United pourrait tenter le joueur du FC Barcelone. Ancien géant d’Europe, en convalescence depuis le départ de Sir Alex Ferguson, les Red Devils y verraient un intérêt sportif et business inestimable.

  • Paris-Saint-Germain

À chaque rumeur de gros transfert, le Paris-Saint-Germain n’est jamais très loin. Et pour cause, le club de la capitale est un des seuls d’Europe capable d’assumer une telle transaction. Le projet et l’attractivité de la ville pourraient tenter Lionel Messi et sa femme Antonela, très influente dans la décision de son mari selon les médias espagnols. Un joueur de cette trempe permettrait au PSG de grandir sportivement mais également de conquérir de nouveaux marchés, cœur de la stratégie du club.

Mercredi, dans le quotidien L’Équipe, le Paris-SG déclarait cependant qu’en raison de son salaire, la venue de Messi à Paris était “impossible”.

  • Une destination exotique ?

Les spéculations sont nombreuses. Mais une rumeur prend de l’épaisseur, celle envoyant Messi à l’Inter… Miami. Le nouveau club présidé par David Beckham, qui a vu le jour en 2018, aurait d’ores et déjà organisé la venue de Lionel Messi en 2021. Mais celle-ci pourrait être précipitée au vu de la situation actuelle. Ce départ s’avérerait très avantageux pour l’Argentin, pour des raisons fiscales notamment.

Des destinations comme le Qatar ou la Chine sont également évoquées par les médias, sans qu’aucune information concrète soit cependant avancée. À moins que Messi ne fasse le choix du cœur, en choisissant de rejoindre les Newell’s Old Boys, un fantasme dont se sont emparés les médias argentins. “Depuis mon plus jeune âge, je rêve de jouer à Newell’s car c’est un club qui représente beaucoup en Argentine.” déclarait la Pulga à la radio catalane RAC 1 en octobre 2019. Pas certains cependant, que son club de cœur puisse assumer un tel transfert.

Messi, légende au Barça 

“La Catalogne sera toujours ta maison. Merci beaucoup pour tous ces moments de bonheur et de football extraordinaires. (…) Nous ne t’oublierons jamais.” Les mots de Quim Torra, président de la Catalogne, en disent long sur la place qu’occupe Messi à Barcelone. L’Argentin est devenu, en 20 ans, un véritable monument, une légende, un ambassadeur.

Dans la ville des Prodiges, Lionel Messi a pulvérisé tous les records : meilleur buteur de l’histoire de la Liga (444 buts) et de son club (634), joueur le plus titré du FC Barcelone (33), sextuple ballon d’or, etc. La liste est longue, presque interminable.

“On ne reverra jamais rien de pareil, pas seulement en se basant sur ce qu’il est capable de faire, mais en se basant sur le temps depuis lequel il fait tout ça. Certains ont duré deux ans, trois ans, lui ne semble pas avoir de fin. Sans lui, le Barça ne serait pas le même. C’est le pilier des succès du club”, résumait Xavi, autre légende du club, au journal Mundo Deportivo en 2016.

Plus que les trophées, le talent unique et prodigieux d’un joueur aux attributs physiques loin des normes du football moderne renforce un sentiment terrible chez les fans du FC Barcelone : celui de la peur du vide, de ne jamais revoir un tel joueur avant longtemps, très longtemps.

Par Sami Mouafik – sudouest.fr

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here