L’Atlético domine la Juve et met un pied en quart de finale

0
Le but rageur de Gimenez a fait exploser le Wanda Metropolitano mercredi soir…
Le but rageur de Gimenez a fait exploser le Wanda Metropolitano mercredi soir…

LIGUE DES CHAMPIONS – Porté par son public, l’Atlético Madrid a logiquement battu la Juve, mercredi soir, en 8e de finale aller (2-0). Les Colchoneros ont fait la différence dans le dernier quart d’heure, grâce à deux buts de renard en 5 minutes inscrits par les défenseurs Gimenez (78e) et Godin (83e). Le retour s’annonce bouillant le 12 mars.

Entre la meilleure défense d’Espagne et celle d’Italie, il ne fallait pas s’attendre à du grand spectacle ce mercredi soir au Wanda Metropolitano. A l’arrivée, ce fut pourtant plus “animé” que prévu, avec plusieurs occasions franches de part et d’autre et un réalisme froid pour les Colchoneros, qui ont fait la différence dans le dernier quart d’heure, grâce à deux buts de renard signés en 5 minutes par les défenseurs Gimenez (78e) et Godin (83e).

Même si tout est possible dans le football, ces deux buts font quasiment office de ticket pour les quarts pour les Madrilènes. Au retour le 12 mars, “El Cholo” va mettre le bus devant les cages d’Oblak et on voit mal comment la Juve pourrait prendre à défaut la bande à Grizou. Ce mercredi, les Bianconeri n’ont jamais réussi à faire peur à l’Atlético, hormis sur un coup franc magistral de Ronaldo (9e).

Au contraire, les 3 plus belles occasions ont été pour les Espagnols : un coup franc direct de Grizou repoussé par Szczesny (28e), un lob du champion du monde 2018, dévié par Szczesny sur la barre (53e), et, surtout, un incroyable raté de Diego Costa, pourtant seul face au portier de la Juve (50e). Morata s’est quant à lui vu refuser une jolie tête après utilisation de la VAR (72e). Les Madrilènes ont enchaîné ce soir un 13e match de rang sans revers à domicile, en C1, en phase à élimination directe. Toujours invaincus en Serie A, les Italiens ont de leur côté subi leur 4e revers de la saison, toutes compétitions confondues.

Les tops et les flops
Que du top évidemment côté Madrilènes, avec mention particulière pour la charnière Gimenez-Godin, parfaite en défense et efficace et décisive en attaque. Qui dit mieux ? Pour le reste, Grizou a fait un excellent match, et Diego Costa fut au bord de l’explosion en permanence. Côté Juve, ce fut globalement médiocre. Un match à oublier pour la Vieille Dame.

Par Yahoo Sport20 févr. 2019 à 22:01

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here