Le sacre de Drogba

0

Didier Drogba a été désigné Ballon d”Or africain jeudi. L”attaquant ivoirien de Chelsea prive Samuel Eto”o, sacré ces trois dernières années, d”une 4e couronne consécutive qui aurait été historique. Drogba a été élu au terme du vote des 53 sélectionneurs du continent africain.

Fin de règne pour Samuel Eto”o. Elu meilleur joueur africain ces trois dernières saisons, l”attaquant du FC Barcelone briguait une quatrième couronne historique. Il reste donc à la hauteur d”Abedi Pelé, lui aussi sacré trois fois de suite au début des années 90, mais ne dépasse pas le Ghanéen. A l”issue du vote des sélectionneurs des 53 pays africains affiliés à la FIFA, Eto”o a été devancé cette fois par son dauphin de 2005, Didier Drogba. C”est la première fois que l”Ivoirien obtient la distinction continentale suprême. Michael Essien est troisième, comme l”an dernier.

Drogba vient sans doute de vivre à 28 ans sa plus belle année. Sacré champion d”Angleterre avec Chelsea au mois de mai pour la deuxième année d”affilée, l”ancien Marseillais est devenu incontournable chez les Blues. Il a également participé à la Coupe du monde, une grande première pour la Côte d”Ivoire, même si les Eléphants n”ont pas pu franchir le premier tour en Allemagne. Mais c”est sans doute son extraordinaire début de campagne 2006-2007 avec Chelsea qui a permis à Drogba de faire la différence. En six mois, toutes compétitions confondues, il a inscrit 29 buts avec le club londonien.
rn

"Une immense fierté"

rn

Didier Drogba a réagi dès jeudi soir sur son site officiel. "C”est une immense fierté que d”être reconnu par l”ensemble du continent africai n, a-t-il confié. Je ressens une joie indescriptible. C”est aussi une juste récompense par rapport à tous les efforts et les sacrifices que j”ai consenti par le passé." Décidément impeccable, la star des Blues n”a pas oublié de glisser un petit mot pour Samuel Eto”o. "C”est un joueur exceptionnel. Il y a beaucoup de respect entre nous même si la presse essaye d”installer une rivalité ", juge Drogba.

rn

Paradoxalement, Eto”o, roi redevenu dauphin, perd son titre l”année où il a remporté le trophée collectif le plus prisé en club, la Ligue des champions. Le Camerounais fut un des grands artisans de la quête continental du Barça. Mais contrairement à Drogba, il n”a pas disputé la Coupe du monde. Surtout, sa fin d”année 2006 fut nettement moins convaincante que celle de l”Ivoirien. Au moment du vote, ses difficultés actuelles ont probablement pesé dans le choix des élections-sélectionneurs…

rn

Eurosport – L.V. – 01/03/2007 23:02

Commentaires via Facebook :

PARTAGER